Un pratiquant de Falun Gong allemand relâché après quatre jours de détention

Un étudiant allemand de 22 ans, Andre Hubert a été relâché le 18 Février après quatre jours de détention dans une station de police et une prison. Il a pris part à l’appel pacifique à la Place Tiananmen le 14 Février. En quelques secondes, après qu’il ait déployé une banderole disant “Falun Dafa”, plusieurs policiers ont bondi sur lui et l’ont fait tomber brutalement par terre puis forcé à monter dans un van de la police. Ils l’ont jeté sur le plancher du van le visage écrasé par terre. Des policiers se sont assis sur lui et les autres lui donnaient coups de poings et de pieds.


Ils ont ignoré pendant plusieurs jours la requête d’André de parler avec des officiels de l’ambassade d’Allemagne et André a alors refusé de répondre aux questions. Il a été envoyé à un service des prisons quelque part dans le nord de Pékin. Lui et deux autres pratiquants de Falun Gong, l’un de Suède et l’autre du Japon ont partagé une cellule ensemble avec sept criminels accusés de vols, de traffic de drogue et de prostitution. Il n’y avait pas de lit dans la cellule mais seulement huit encastrements pour dormir sur un plancher de bois cela pour dix personnes. La saleté était partout. Les autres prisonniers ont dit à André que cette prison était parmi les meilleures.

A l’éaéroport de Francfort, une quinzaine de pratiquants de Falun Gong étaient venus accueillir André. Des journalistes allemands l’attendaient aussi pour l’interviewer. “J’ai pu voir que certains policiers sont totalement empoisonnés par la propagande du gouvernement”, a dit André à un journaliste , “certains avaient l’air vraiment mauvais, probablement du bureau 610, bureau créé pour supprimer le Falun Gong”. “Les policiers Chinois étaient si brutaux et si inhumains mais aussi ils ont si peur de Falun Dafa, alors que demeurons toujours pacifiques.”

" A mesure que j’approchais de la Place Tiananmen, je pouvais entendre les amis pratiquants qui étaient arrétés avant moi chanter ensemble “Falun Dafa est bon”, je ne pouvais empêcher mes larmes de couler – si pur, si bienveillant, quelle contraste avec la perversité.”

Rapporté par des pratiquants allemands

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.