Le changement surprenant de ma tante

Peu de temps après que ma belle mère soit relâchée de prison sa soeur a tout d’un coup développé dans son dos quelque chose ressemblant à du cartilage. C’était tellement douloureux, qu’elle avait l’impression d’osciller entre la vie et la mort. Pour marcher, il fallait qu’elle soit courbée au moins à 90° comme si elle portait un bébé sur le dos. Quand elle dormait si elle voulait se retournait, elle devait d’abord se lever, soulever une jambe pour le déplacer et faire pareil avec l’autre. En plus, la grosseur faisait pression sur un nerf et lui causait une forte douleur. A l’hôpital le médecin lui a dit : « Payez 10 000 yuans d’abord, et vous serez admise à l’hôpital. Mais personne ne peut garantir le succès de l’opération. On ne peut même pas le garantir à 80%.” Sa famille était très pauvre et aucun de ses fils n’avait un travail régulier. Un de ses fils était chauffeur de taxis, alors que l’autre faisait des petits jobs. Ils arrivaient à peine à survivre, aussi il leur était tout à fait impossible de supporter un tel coût médical. En conséquence elle a essayé la médecine traditionnelle chinoise. Elle a fini par dépenser plusieurs centaines de yuans sans obtenir d’ amélioration.

Puis son jeune fils lui a dit:”Maman, je te conseille d’apprendre le Falun Gong avec ma tante (ma belle mère). Tu sais comment était sa santé avant. Aujourd’hui elle ne souffre d’aucune maladie. Elle ne renoncerait pas au Falun Gong même si elle était envoyée en prison. Falun Gong est pour sûr très bon. » Mais son fils aîné s’y est opposé en disant : « Si tu guéris grâce à la pratique du Falun Gong sans dépenser un centime, je sortirai dans la rue et je crierai « Falun Dafa est bon ! « Ma tante a répondu « J’aimerais pratiquais le Falun Gong. »

Le jour suivant elle est allée rendre visite à ma belle mère et a exprimé son désir d’apprendre le Falun Gong. Parmi toutes ses soeurs, elle était la plus impétueuse, la plus impatiente et la plus jalouse. Si jamais quelqu’un l’offensait, elle s’asseyait sur un banc et râlait pendant plusieurs jours. Bien qu’elle soit illettrée, elle était calculatrice dans tout ce qu’elle faisait. Elle ne supportait de subir aucune perte. Elle profitait même des dépenses des autres sans rendre la pareille. Face à une telle personne ma belle mère a demandé : « Pourras tu vraiment apprendre le Falun Gong ? En es tu capable? Le Falun Gong est une méthode de cultivation qui suit les principes de « Vérité, Compassion, Tolérance ». Tu aimes jurer ! » Ma tante « Je peux changer ». Ma belle mère a continué « Tu aimes profiter des autres et tu es égoïste ». Encore une fois ma tante a répondu « Je peux changer ». Ma belle mère a dit « Notre Maître nous demande de ne pas rendre les coups par des coups, de ne pas insulter les autres quand ils nous insultent et toi tu aimes trop insulter les autres, seras tu capable d’endurer ? » Ma tante continua à répéter les mêmes mots. Aussi ma belle mère a dit : « Le Falun Gong demande la cultivation du xinxing [nature du cœur et de l’esprit, caractère moral]. Il ne suffit pas de pratiquer les exercices. Comment pourras tu lire les livres de Dafa puisque tu es illettrée ? Ma tante a répondu : « Je demanderai à ma belle fille de me lire les livres. » Ma mère a demandé « Voudra-t-elle le faire ? » Ma tante a répondu promptement « Oui, elle voudra. » Après avoir réfléchi quelque temps ma belle mère n’était pas sûr si ma tante était vraiment sincère. Aussi n’a-t-elle pas répondu immédiatement

Les jours qui suivirent ma tante suivait ma belle mère pratiquement partout. Ma belle mère a alors reconnu sa sincérité et lui a donné plusieurs livres de Dafa en lui disant : ces livres sont tellement précieux ; tu dois les lire au moins une fois. Si tu ne les lis pas STP rend les immédiatement. Je t’enseignerai les cinq séries d’exercices du Falun Gong quand tu auras fini de les lire.

Environ douze jours plus tard alors que ma belle mère faisait des courses sur le marché elle a entendu quelqu’un la saluer. En se retournant, elle a vu ma tante. Ma belle mère lui a demandé si elle avait fini de lire. Ma tante a répondu non ; il lui restait encore une trentaine de pages. Ma belle mère a eu des doutes. Mais avant que ma belle mère ne réponde, ma tante a dit joyeusement «Regarde comme mon dos est droit maintenant ». Effectivement son dos était devenu droit !.

Ma belle mère a été très heureuse aussi et a demandé “Ressens tu toujours de la douleur?” « Seulement un petit peu. » Tout en parlant ma tante s’est retourné pour confirmer son dire. Puis elle a continué à parler d’un autre miracle. Avant qu’elle ne demande à sa belle fille de lui lire Zhuan Falun, sa belle fille s’était faite mal au dos. Sa belle fille restait assise toute la journée devant une table de mahiong et prenait à peine le temps de lire les livres de Dafa à ma tante. C’est pour ça qu’elle n’avait pas fini de lire les livres. Mais malgré ça, après avoir lu quelques pages sa belle fille n’avait plus mal au dos. Ainsi elle a aussi bénéficié directement des pouvoirs de Dafa.

C’est comme ça que ma tante a pris le chemin de la cultivation. Plus tard elle a été interpellé par sa belle fille et vivement invectivée. Elle n’a fait que sourire sans riposter. Ses parents étaient choqués. Avant quand elle achetait des légumes elle enlevait les feuilles jusqu’au coeur. Aujourd’hui elle ne le fait plus. Elle ne rajoute plus non plus de légumes après qu’elle ait payé, ne vole plus non plus quand personne ne la regarde. Un proverbe dit : Le léopard ne change jamais de tanière. Cependant le Falun Gong peut facilement changer la partie la plus odieuse de la nature humaine, et purifier le cœur le plus pollué.
Comme il se doit, sa santé s’est améliorée jour après jour sans qu’elle dépense un centime ou qu’elle souffre. Ce qu’elle a fait est se débarrasser de ses mauvaises pensées et elle a retrouvé un corps en bonne santé. N’est pas magique ?

Son fils aîné a été témoin de ce miracle. Depuis il dit à chaque personne qu’il rencontre: “Falun Dafa est bon. » Si quelqu’un dit non, il répond : « Connaissez vous les miracles de Dafa ? Connaissez vous le Falun Gong? Connaissez vous des pratiquants du Falun Gong? J’ai été personnellement témoin… »

Termes :
1. Le yuan est la monnaie chinoise. 500 yuans est le revenu moyen d’un travailleur urbain en Chine.
2. Zhuan Falun – le livre contenant les principes du Falun Gong. Zhuan Falun se traduire par Tourner la Roue de la Loi

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.