Une pratiquante de Weifang, dans le Shandong est battue à mort par la police de Beijing

Zhen Fangying était une femme de 54 ans du village de Beiwei, ville de Weifang, Province de Shandong. Elle a été sévèrement battue par la police pour avoir déployé une banderole du Falun Gong sur la Place TianAnMen. Elle est morte après que la police l'ai ramenée chez elle.

Le 2 décembre 2001, Zheng Fangying s'est rendue à Beijing en prenant le train à la station de chemin de fer de Qingzhou avec en poche 220 Yuan RMB. Arrivée à Beijing, elle a réussi à distribuer tous les tracts de Falun Gong qu’elle avait apportés. Puis elle est allée Place TianAnMen pour déployer une banderole de Falun Gong. Il y avait quelques douzaines de pratiquants déployant des banderoles en même temps. Zheng Fangying a été jetée à terre et durement battue par la police avant d'être envoyée au poste de police. Au poste de police, on l'a d'abord enfermée avec d’autres pratiquants. La police l’a torturée de diverses façons parce qu’elle refusait d’obéir aux demandes et aux ordres. Par exemple, elle a été gravement électrocutée avec un bâton électrique de haut voltage, ses organes internes ont été sévèrement endommagés. Plus tard, elle a été enfermée en une petite cellule d’isolement.

Zheng Fangying a refusé d’abandonner ses croyances dans le Falun Gong en dépit de la terrible situation. Elle a fait une grève de la faim pendant 18 jours et a refusé de dire son nom et son adresse à la police, la seule chose qu'elle ait dite à la police est la vérité à propos du Falun Gong .

La police l’a battue si fréquemment qu’elle ne pouvait plus marcher ni se soulager consciemment. Sa vie était en grand danger. Pour ne pas prendre la responsabilité, la police l’a renvoyée à la station de chemin de fer et lui a demandé quelle était sa destination. Elle leur a dit : ville de Jinan, province de Shandong. Après être arrivée à la station de Jinan, elle s’est traînée dans les escaliers du souterrain de la station de chemin de fer, en essayant de sortir. Elle était si faible qu’elle est tombée sans connaissance. Un jeune homme au bon cœur l’a ramenée chez elle et a laissé 20 Yuan RMB à sa famille. Les membres de sa famille ont découvert qu’il lui manquait 2 dents, que sa poitrine était brun foncé et qu'elle était couverte de bleus. A cause de la blessure sévère faite à ses organes internes, un son prolongé provenait de son estomac lorsqu’elle bougeait. Elle est morte trois jours après son retour à la maison.
Zheng Fangying est morte les yeux et la bouche ouverte, voulant encore faire savoir la vérité sur le Falun Gong. Elle a quitté ce monde sans une trace de haine, avec beaucoup de compassion.


http://www.clearwisdom.net/emh/articles/2002/1/21/17972.html
http://minghui.cc/mh/articles/2002/1/20/23497.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.