Le symbole du Swastika est vieux de milliers d’années - Une belle journée dans la ville d'Ulm en Allemagne

On nous avait dit qu’il pleuvrait ce jour-là. A considérer l’énergie des pratiquants de Falun Dafa, l’enthousiasme et l’optimisme avec lequel ils abordaient leurs tâches il ne pouvait pas pleuvoir. Chacun d’entre nous avait Dafa dans le cœur. Nous avons tous utilisé une telle opportunité pour faire savoir la vérité de la terrible persécution des pratiquants de Falun Gong en Chine.

A peine avions nous mis la table en place, nous n’avions pas encore sorti de documents ni achevé la construction des murs pour le stand, mais les choses ne semblaient pas aller assez vite pour les bonnes personnes de la ville de Ulm. La première personne à arriver voulait apprendre les exercices immédiatement. Nous avons suggéré qu’elle revienne un peu plus tard et observe d'abord tranquillement les exercices, sans se presser.

Pendant les préparations nous avons joué la musique du Falun Dafa jusqu’à ce que tout soit prêt. La musique seule semblait attirer les gens comme par magie, comme un aimant. De plus en plus de pratiquants arrivaient. Nous avons pratiqué la méditation consistant à émettre des pensées justes. L’atmosphère était très harmonieuse. Tous les visiteurs voulaient une copie du journal et les tracts. Un nombre important d’entre eux voulait aussi apprendre les exercices. Certains ne s’en allèrent qu’après que nous leur ayons fait cadeau du livre. Comme si rien ne pouvait les retenir. Nous n’avons discerné aucune hésitation, suspicion ou doute. Les gens semblaient sincèrement heureux d’entendre parler du Falun Gong et nous souhaitaient le succès sans aucun effort de notre part et exprimaient leur espoir que l’horrible persécution de ceux qui pratiquent un système de méditation aussi paisible s’achève.

Particulièrement évident était le grand nombre d’enfants qui sont venus au stand prendre les journaux. Une mère et son enfant se sont tenus là assez longtemps à regarder les exercices. J’ai demandé à la petite fille si elle aimait regarder les exercices. La mère a répondu pour elle, en disant « Elle ne veut pas partir ». J’ai parlé à cette femme de ma propre fille qui insiste pour que je lui lise le livre Zhuan Falun chaque soir, l’ouvrage principal du Falun Gong, et raconté ensuite que les enfants semblent avoir une approche du Falun Gong différente de celle des adultes. Les autres pratiquants m’ont dit plus tard que cette femme et sa fille étaient déjà venues au stand et étaient ici pour la deuxième fois.

Une femme âgée approchait. Elle parlait fort, peut-être parce qu’elle entendait mal.
« Je ne savais pas du tout », a-t-elle dit, et elle a marché directement vers la table d’information, comme si elle retournait chez elle, comme si elle connaissait Dafa depuis longtemps.

Mais naturellement nous avons aussi rencontré quelques sceptiques qui parlaient de “secte”. Lorsque nous leur avons dit la vérité (à propos du Falun Gong) ils étaient surpris. Nous étions vraiment convaincus que nous pouvions dire à nombre de ceux qui n’avaient entendu que des rapports négatifs sur le Falun Gong et n’avaient pas de nous une bonne opinion ce qu’il était en vérité. Ils n’avaient entendu que des rapports défavorables venant des médias, étaient trompés par cela et n’avaient aucune idée de la situation réelle et de la persécution en Chine. C’est en premier lieu le panneau où était affiché le symbole du svastika qui scandalisait les gens.

Le symbole swastika indique la hiérarchie d’un Bouddha. Le swastika semble similaire au symbole utilisé par Hitler. A cause de cela, beaucoup d’ allemands jusque là n’étaient pas tranquilles et avaient des soupçons. Toutefois sur notre panneau il y avait des images de Bouddhas et d’anciens temples où on pouvait voir ce symbole. Après avoir noté cela il leur apparaissait clairement qu’Hitler avait usurpé sans vergogne ce symbole sacré. Un passant commenta qu’il savait que ce symbole avait des milliers d’années et qu’on le voyait même sur certaines églises durant l’ère médiévale.

Il devenait évident que ces gens avaient commencé à s’interroger sur les événements nous concernant et qu’ils ne croyaient plus les mensonges venant de Chine. Ici je dois vous dire quelque chose qui a fait sur moi une grosse impression. En dépit du fait que la Chine est si loin, les allemands et les gens d’autres nations sont sincèrement intéressés par le Falun Gong et aussi par la persécution, les choses semblaient avoir complètement changé, auparavant les gens remarquaient souvent, « Pourquoi m’intéresserais je à quelque chose qui se passe en Chine, beaucoup de mauvaises choses arrivent ici aussi. »

Je suis extrêmement contente que les gens réalisent que Dafa est quelque chose de vraiment précieux et de bon et que les principes de “Vérité, Compassion et Patience” appartiennent à tous, ils ont quelque chose à offrir à chacun d’entre nous. Les pratiquants qui ont participé à la journée d’information dans la ville d’Ulm n’oublieront pas ce beau jour de si tôt. Je souhaite dores et déjà aux sponsors de la journée d’information dans la ville d’Augsburg le 26 janvier un grand succès.

Une pratiquante allemande


16th January 2002
(texte original en allemand)

* * *

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.