Suisse : le Régime de Jiang recourt à ses Vieilles Ruses; les pratiquants de Falun Gong exposent la Persécution

À la 60e Conférence des droits de l'homme des Nations Unie à Genève, l’étendue et l’ampleur des abus des droits de l'homme contre les pratiquants de Falun Gong en Chine était au centre des discussions. Pour éluder la persécution contre le Falun Gong, le groupe de Jiang propage des mensonges pour tromper d'autres pays et en même temps, essaie d’échapper à la condamnation de la communauté internationale en jouant sur les séductions économiques.

Le tueur à gage a prétendu être membre d'une ONG - la tentative de duperie de supercherie du groupe Jiang à la Conférence des droits de l'homme

La communauté internationale est profondément inquiète de la détérioration de la situation des droits de l'homme en Chine. À la fin mars, les États-Unis ont proposé de condamner l’agenda des droits de l'homme du parti communiste Chinois. Face aux critiques de la communauté internationale et contrôlé par Jiang Zemin qui n'est plus le président de la Chine, le Gouvernement chinois ne s'est pas conformé aux conventions de la conférence, mais a précipitamment présenté une résolution de non action qui a éveillé le ressentiment des délégués de nombreux pays.

Le régime de Jiang a aussi envoyé un soi-disant représentant de la communauté et quelques ONG qui étaient contrôlés par le gouvernement pour propager des mensonges et diffamer le Falun Gong à la Conférence des droits de l'homme; ils ont essayé de désavouer et dissimuler la vérité de la persécution. Les pratiquant de Falun Gong ont mis à jour les mensonges du parti communiste de Chine en racontant leurs expériences personnelles et en révélant les faits.

Le matin du 6 avril 2004, Mme.Yoko Kaneko qui a été emprisonnée pendant un an et demi dans un camp de travail en Chine continentale a exposé la torture et les abus auxquels elle a été soumise par le groupe de Jiang. Elle a aussi raconté comment elle a été forcée à regarder une conférence vidéo donnée par un scientifique auto –proclamé du nom de Yusheng Wang qui a vivement encouragé l'usage de la privation de sommeil pour torturer les pratiquants de Falun Gong.

Yoko Kaneko a fait remarquer qu'elle a été bouleversée en voyant de façon inattendue le faux agent des ONG Mr.Yusheng Wang parlant du Falun Gong et le calomniant à la Réunion Plénière des droits de l'homme de l'ONU. Elle a espéré que tous les représentants soient capables de comprendre comment le régime chinois avait essayé de dissimuler la vérité de la persécution à travers les mots calomnieux de Yusheng Wang.

D'après le rapport de la WOIPFG le 5 avril, Mr.Yusheng Wang est un fonctionnaire du régime chinois, et aussi un des initiateurs de l'Association Anti-Culte officielle de Chine, le Vice Directeur et le Secrétaire général. M. Yusheng Wang a calomnié le Falun Gong plusieurs fois, et a directement participé à persécuter les pratiquants de Falun Gong au premier Camp de Travail pour Femmes à Shangdong. D'après un article d’Epoch Times du 7 avril, c'est la quatrième année que M. Yusheng Wang a mené l'Association contre les Religions Hérétiques de Chine à assister à la Conférence des droits de l'homme de l'ONU. Wang a agi en tant que directeur de la fausse ONG et fait un discours pour diffamer le Falun Gong. L'exposition du tueur à gage de la persécution du Falun Gong M. Yusheng Wang, a attiré l'attention de tous les cercles.

Le Bureau 610 formé en juin 1999, est proéminent dans la persécution du Falun Gong et connu pour avoir intriguer et favoriser le génocide du Falun Gong pendant les quatre dernières années. Cependant, à la Conférence des droits de l'homme de l'ONU en 2000 et 2001, M. Jing Liu, le chef du Bureau 610 central, utilise aussi sa représentation de Chine pour mentir au monde et calomnier le Falun Gong.

Le Gong Falun expose les mensonges; soixante-quatorze communautés expriment leur soutien à la résolution de la condamnation

Comme le site Clearwisdom l’a révélé en avril, la Ville de Zhangjiakou de la province de Hebei a suivi la persécution de Jiang étroitement organisée depuis 1999. À part détenir illégalement les pratiquants de Falun Gong et en mettre un grand nombre dans les camps de travail, plus de dix pratiquants de Falun Gong ont été persécutés à mort. Deux membres de La famille de M. Aizhong Chen (frère Aizhong Chen et soeur Hongping Chen) ont été tués dans la succession des mauvais traitements. L'Organisation Internationale du Développement de l’Education a révélé la tragédie de La famille de M.Aizhong Chen au président congressiste et à tous les pays à la Conférence des droits de l'homme de l'ONU le 4 avril 2004, et a aussi demandé à l'ONU de commencer un dossier spécial relatif à un groupe de questions chinoises.

L’avocat des droits de l'homme Karen Pik a signalé dans un discours que le Groupe de travail des Arrestations Illégales de l'ONU a traité plusieurs des cas des pratiquants de Falun Gong. Actuellement, le nombre de cas concernant des arrestations de pratiquants de Falun Gong a largement dépassé la capacité du groupe de travail à les traiter. D’autres inspecteurs spéciaux des droits de l'homme sont dans la même situation, par exemple, il y a aussi beaucoup de cas de meurtre illégal et de torture. Cependant, face aux faits que plus de 900 pratiquants de Falun Gong ont été torturés à mort et que 100,000 ont été arrêtés, le nombre de ces cas n’est pas spectaculaire. En outre, il y a aussi beaucoup de gens qui parlent ouvertement du Falun Gong et de leurs droits de l'homme de base qui ne sont pas protégés.

M. John Jaw, directeur de la WOIPFG, a indiqué une découverte de l'enquête de la WOIPFG: inspirée par la ‘Grande Révolution Culturelle et ordonnée par le Département de l'Éducation Nationale, tous les professeurs et étudiants d'écoles primaires aux universités doivent signer une déclaration contre le Falun Gong; les professeurs et étudiants sont aussi forcés de regarder des films calomnieux et offensifs envers le Falun Gong; il force aussi toutes les universités, lycées ainsi que les écoles primaires à exécuter le mouvement [Million de Signature] contre le Falun Gong. Les étudiants sont forcés de participer à cette persécution initiée par un petit groupe de gens qui ont inclus le contenu calomnieux et offensif dans les documents d’enseignement et tous les niveaux d'examens du secondaire et des écoles primaires par le système éducatif; les professeurs qui refusent de participer à déclamer contre le Falun Gong ou ceux qui n’abandonnent pas la ‘cultivation’ du Falun Gong seront renvoyés et seront illégalement détenus; les étudiants sont exclus par l'école, ne sont pas autorisés à passer au niveau supérieur ou à recevoir un diplôme, et sont envoyés dans différents genres de classes de lavage de cerveau,

Le camp quasi central du mouvement de la persécution du groupe de Jiang contre le Falun Gong, est mis à exécution par ceux qui ne sont pas des agences de mise en application de la loi sans aucune procédure légale, pour soumettre à un lavage de cerveau des pratiquants de Falun Gong sur la base des abus des droits de l'homme, les pratiquants sont aussi envoyés en camps de travail et en hôpitaux psychiatriques, ils sont même persécutés à mort. Depuis 1999, l’Université Qinghua à elle seule a plus de 300 professeurs, tuteurs, étudiants en Doctorat, étudiants de troisième cycle, et étudiants de licence détenus illégalement, leurs carrières terminées et leurs études arrêtées, ou directement envoyés en camps de travail.

D'après le rapport sur Clearwisdom le 27 février 2004, 55 mois après juillet 1999 quand la persécution a commencé, au moins 99 pratiquants ont été persécutés à mort à cause de leur croyance en ‘ Vérité, Compassion et Tolérance '. Leurs tranches d’âges vont de 27 à 65 ans, la plupart d'entre eux étaient dans leur trentième année. Le nombre de pratiquants persécutés à mort dans la province de Liaoning arrive quatrième de toute la Chine. Le camp de travail de réforme de Masanjia qui est localisé dans la région suburbaine de la Ville de Shenyang est devenu notoire dans le monde pour ses lavages de cerveau pervers. À la réunion anti-réforme de Masanjia, un important fonctionnaire de l'autorité judiciaire de la province de Liaoning a dit, « La contribution financière pour s’occuper du problème du Falun Gong a dépassé les dépenses d'une guerre ».

La pratiquante de Falun Gong Caihua Zhao, une diplômée de collège de 30 ans, était comptable de l'usine de Zin du district de Longgang, île Hulu dans la province de Liaoning, Chine. Elle a été enlevée de force et envoyée à la prison du camp Masanjia alors qu’elle allait acheter de la nourriture. Au camp central de Masanjia, comme elle n’obéissait à diverses requêtes perverses, et refusait d'accepter l'esclavage, la police mauvaise l’a frappé violemment aux cervicales, ses pieds ont été suspendus pendant deux jours et une nuit, et aussi elle a été forcée à mettre les deux jambes l'une sur l'autre pendant plus de dix heures, jusqu'à ce qu'elle finisse par vomir du sang. Plus tard, elle a été forcée à porter des vêtements légers et elle a été enfermée dans une cellule de prison minuscule spéciale dans le froid réfrigérant de novembre, seulement parce qu'elle avait écrit une lettre au principal du camp de la prison. Quand elle a été libérée de la cellule, ses jambes étaient enflées, et ont tremblé pendant des jours. A la fin 2002 et au début 2003, Mlle Zhao a été soumise à un lavage de cerveau forcé deux fois dans un bâtiment appelé ‘bâtiment polyvalent’ qui était dans le camp de la prison. À la fin d'avril, 2003, Ms.Zhao a fait une grève de la faim et était émaciée un mois plus tard. Elle complètement perdu la capacité de marcher et la police mauvaise de Masanjia effrayée qu’elle ne meurt dans le camp, l’a renvoyée chez elle. Maintenant il n'est pas clair si Mlle Zhao est morte ou vivante. Ce qu'elle a traversé fait partie de l'opération normale pour la police de Masanjia.

Avant la deuxième guerre mondiale, le régime Nazi allemand a détourné l'attention d'une visite du camp de la prison officielle et a aussi parrainé les jeux olympiques en 1936 en même temps. Plusieurs décennies plus tard, Jiang Zemin a exécuté des acrobaties semblables dans le système du camp de travail. Depuis le 22 mai 2001, les Presses Associées et beaucoup de média étrangers ont été autorisés à visiter et interviewer les détenus du camp de travail de réforme fraîchement décoré de Masanjia.

En outre, les pratiquants de Falun Gong persécutés M. Zhao Ming, Mlle Zhang Cuiying et Mme Dai. Zhizhen, l’Australienne qui a perdu son mari, ont tous raconté leur souffrance dans la persécution de Jiang contre le Falun Gong dans les discussions de l'ONU à la réunion sur la résolution de la condamnation des droits de l'homme en Chine.

D'après le rapport du 9 avril sur le site Clearwisdom, 74 ONG ont adopté une résolution qui condamne conjointement la persécution du régime chinois du Falun Gong. La résolution pense que le Falun Gong est un système de paisible ‘cultivation’ spirituelle, il énumère aussi des faits considérables, et explique ce que l'essence dangereuse de la persécution du Falun Gong amène aux Chinois et aux gens du monde. La résolution soutient la proposition américaine de condamner l’état aggravant des droits de l'homme en Chine, à la rencontre sur les droits de l'homme de l'ONU, elle appelle tous les membres du congrès des droits de l'homme de l'ONU à soutenir la proposition des États-Unis, et demande aux inspecteurs délégués de l'ONU pour la Chine de nommer un moniteur des droits de l'homme. La résolution exige finalement que la Chine arrête immédiatement tous les abus des droits de l'homme.

Le groupe de Jiang utilise encore la tentation économique pour échapper à la condamnation pour ses abus des droits de l'homme

Bien que les mensonges et les escroqueries aient été révélés, le groupe de Jiang rejoue encore les mêmes vieux tours de propositions d'aide généreuse pour tenter de petits pays de l'Asie et de l'Afrique et empêcher la proposition de condamner les droits de l'homme de Chine par exemple. Il est difficile d'estimer les sommes d’argent que le groupe de Jiang a dépensées, mais nous pouvons jeter un coup d’œil au coût énorme d'un cas récent. D'après un rapport publié par le Conjoint Evening Newspaper le 30 mars 2004 afin d’attirer la Dominique Caribéenne dans son camp et établir des relations diplomates, le parti communiste de Chine a donné 117,500,000 dollars à ce pays avec seulement une population de 70,000 âmes. C'est plus de 1600 dollars par personne en moyenne.

En même temps, le groupe de Jiang exploite aussi les intérêts politiques et commerciaux pour mettre la pression sur les autres pays. Par exemple, pendant la visite de Hu Jintao en France, le président français sensible aux gains commerciaux promis par le groupe de Jiang en fin janvier de cette année, a illégalement arrêté, détenu et maltraité beaucoup de pratiquants de Falun Gong de Grande-Bretagne, d’Allemagne, de France, de Taiwan, de Norvège et d’autres. Il y a eu des condamnations mondiales contre la France pour ce comportement déraisonnable.

Pour empêcher des procès mondiaux contre Jiang, le parti communiste de Chine fait secrètement pression avec les échanges commerciaux

En tant que l'initiateur et l’auteur principal de la persécution, Jiang Zemin est l’objet de procès à Chicago, en Espagne, à Taiwan, en Allemagne, en Corée, et en Belgique pour ses crimes de génocide, de torture et de crimes contre humanité.

D'après une source d’informations interne, depuis que le procès contre Jiang a débuté à Chicago, le groupe de Jiang ne recule devant aucune dépense. Au nom du Gouvernement chinois, le gang de Jiang a utilisé des avantages politiques et économiques pour contraindre et forcer certaines autorités américaines à empêcher le procès de Chicago d’avoir lieu.

Le récent mouvement de poursuites mondiales contre Jiang s’est développé plus largement suite à de gros efforts des pratiquants de Falun Gong. D'après Clearwisdom, le matin du 12 mars, les avocats canadiens M. David Matas et Lawrence Greenspon ont représenté leur client, le citoyen canadien et professeur d'Art, Zhang Kunlun, pour officiellement déposer un procès criminel contre Jiang Zemin et ceux qui ont participé à la persécution du Falun Gong au Ministre de la Justice canadienne, M. Irwin Cotler. M. Kunlun Zhang a été emprisonné illégalement et torturé en Chine pour pratiquer le Falun Gong.

L'après-midi du 7 avril 2004, l’artiste australienne Chinoise et pratiquante de Falun Gong Mlle Zhang Cuiying a déposé une pétition contre Jiang Zemin à la Commission des droits de l’homme des Nations Unes via l’avocat d’Human Rights M. Chris Nyst. C'est le premier cas déposé par un individu aux Nations Unies sur la persécution des pratiquants de Falun Gong en Chine.

La persécution de groupe Jiang contre le Falun Gong est devenue la plus grande calamité des droits de l'homme du siècle.

Les pratiquant de falun gong ont remarqué en général que la persécution du groupe de Jiang contre le Falun Gong est devenue la plus grande question des droits de l'homme en Chine, et aussi la plus grande calamité des droits de l'homme de ce début de siècle. La Chine est un des membres de la Commission des droits de l'homme des Nations Unies, et elle est obligée de protéger le juste droit et les intérêts des citoyens de sa nation, elle est obligée de protéger et de respecter la foi des pratiquants et la liberté de pratiquer le Falun Gong. La Commission des droits de l'homme des Nations Unies est le corps international pour guider et protéger les droits de l'homme du monde, il est responsable et obligé d’être attentif à l'état des droits de l'homme des pratiquants de Falun Gong en Chine. Le groupe de Jiang ignore les conventions de l'ONU, et transforme le Comité des droits de l'homme de l'ONU en une scène pour ses mensonges éhontés, pour l’exploitation et les transactions d'argent, il piétine la Charte les droits de l'homme de l'ONU et porte tort à la dignité nationale et à l’image de la Chine.

Effrayé de l'exposition de ses crimes contre le Falun Gong à la communauté internationale, Jiang Zemin a exploité le nom du Gouvernement chinois pour continuellement dissimuler la vérité et tromper d'autres gouvernements pendant des années et forcer la Conférence des droits de l'homme de l'ONU à l’indifférence sur la question du Falun Gong d’une année à l’autre avec la ' méthode de la carotte et du bâton.

Les pratiquant de Falun Gong ont aussi signalé que la persécution du groupe de Jiang de ‘Vérité , Compassion et Tolérance ' est préjudiciable à la conscience humaine et à l’humanité. Face à l’argent et à la conscience, les communautés internationales devraient être responsables pour leur propre pays et leur peuple, voir la vérité, soutenir la justice et garder leur conscience face à la tromperie des mensonges, la pression de la canaille et les tentations économiques produites par le groupe de Jiang.


Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.