Mon père

[extrait]

Ma mère et moi sommes pratiquantes de Dafa. Mon père est un membre du Parti qui ne prend pas position sur Dafa. Il dit ne pas vouloir mettre sa foi en quoi que ce soit et ne vouloir que vivre une bonne vie confortable. Mais, toutes les choses qu’il a faites ces deux dernières années pour protéger Dafa ont profondément ému les autres pratiquants.

Ma mère passe souvent l'enregistrement des conférences à la maison; donc papa sait généralement ce qui concerne Dafa. Il sait que Dafa enseigne aux gens à être bons. Le matin il réveille Maman pour lui dire de pratiquer les exercices. Souvent le soir, il l’aide à se dépêcher également, pour s'occuper du groupe d’étude. Initialement, papa n'avait pas bon caractère. Mais, depuis que Maman a commencé à pratiquer, son tempérament a aussi changé. Ma mère s'est même demandée , " Est-ce lui ou moi qui pratique la cultivation? "

Après le 20 juillet, 1999, quand la persécution du Falun Dafa a commencé, il n'y avait aucun endroit où cacher la banderole qui nous servait lors des pratiques des exercices. Maman a alors demandé à papa de cacher la banderole dans son bureau. Il y avait également beaucoup de livres de Dafa là, et il ne s'est jamais plaint. Je suis souvent émue par la grandeur de sa vie et par sa compréhension consciente de Dafa.

En septembre dernier, j'ai été détenue un mois parce que j’avais distribué des documents expliquant la vérité. Initialement, j’avais reçu une condamnation au camp de travaux forcés. J'ai été libérée sous caution après que mon petit ami ait payé une forte somme d’argent accompagnée d'un mandat de garantie du chef de mon unité de travail. Les membres de ma famille ont été terriblement anxieux pour moi, durant cette période, spécialement lorsqu’ils ont entendu dire que je faisais une grève de faim en guise de protestation. Mon père s'est beaucoup inquiété pour moi, ainsi on peut imaginer comme sa vie a été difficile et comme il lui a coûté de contrôler ses émotions pendant cette période.. Toutefois, quand on l'interrogeait, il n'a prononcé aucune parole irresponsable, il était tout simplement vague, " À qui le Falun Gong fait-il tort ? "

Mon frère cadet et ma belle-soeur ont souvent aidé Maman à distribuer des documents emmagasinés à la maison, pour expliquer la vérité mais papa n'a jamais participé. Un matin l'hiver passé, Maman et mon plus jeune frère sont sortis ensemble pour distribuer des documents. Il faisait très sombre, et ils sont accidentellement tombés dans un trou dans la glace en traversant la rivière. Mais ils ne se sont pas découragés jusqu’à ce que tout le matériel soit distribué. Il faisait 20 à 30 degrés au-dessous de zéro, et leurs vêtements étaient congelés ressemblant à des costumes d'armures. Mon père a fini par être bouleversé. Le jour suivant, il a pris la place de Maman et est sorti avec mon frère pour distribuer les centaines de copies qui restaient. Il a personnellement donné une copie à un enfant et l’a imploré, "Apporte ceci chez toi, à la maison et demande à tes parents de le lire attentivement."

En décembre dernier, Maman est venu à Beijing pour me voir, et nous sommes allées ensemble à la place Tiananmen pour rendre justice à Dafa. Elle a eu la tête ouverte par le tranchant des coups reçus au commissariat de police de Tiananmen, et elle a été libérée le même jour. Plus tard quand papa a entendu parler de ça, il a demandé, " Pourquoi n'avez-vous pas résisté quand la police vous a frappées? " Maman a répondu, " J'ai été frappée parce que je suis allée protester pour les autres pratiquants qui se faisaient battre. " Papa a dit " Quels mauvais types!"

Avant le Festival Chinois du Printemps [ janvier 24, 2001 ], la police locale venait souvent pour harceler ma famille. Au commencement Papa était très poli envers eux. Par la suite, il les a chassés hors de la maison, " Si vous venez en tant qu'invités chez nous, vous serez les bienvenus. Sinon, je suis désolé de vous le dire, s'il-vous-plaît partez maintenant et ne revenez plus. " Quand ma famille a condamné leurs façons d’agir, les membres de la police se sont vraiment sentis coupables et ils sont partis avec des excuses et des explications. Ils ont parfois demandé à papa de signer quelques documents contre Dafa, mais papa a refusé.

Après mon retour dans ma ville natale, je planifiais la fabrication de banderoles. Mon père a eu peur, lorsqu’il a vu ça et nous a demandé de les suspendre seulement après cette période critique et intense [de persécution] . Maman, mon frère cadet , ma belle-soeur et moi-même sommes sortis ensemble pendant la nuit lorsqu’il dormait et nous avons accroché presque 20 grandes banderoles. Lorsque nous sommes rentrés, il s'est réveillé et il était très heureux de constater que nous étions de retour sains et saufs. Papa m’a demandé, le jour suivant, "Où avez-vous suspendu toutes les banderoles? Je peux aller vérifier pour voir si elles sont encore toutes là.."

Avant le Festival Chinois du Printemps, il y a eu une nouvelle diffamation sur plusieurs programmes T.V. J'ai décidé d’aller Place Tiananmen, le premier jour de la Nouvelle Année pour rendre justice à Dafa. Au moment de mon départ, mon père m’a embrassée, pleurant et Maman et moi avons aussi pleuré. Mais, ma détermination n'a pas chancelé du tout. Le premier jour du Nouvel An Chinois, la Place Tiananmen semblait lugubre et macabre et saturée de véhicules policiers, de véhicules militaires, d' officiers de police en civil et d'espions. Je me suis finalement tenue sous le Monument du Peuple j'ai déroulé la banderole de Dafa et j'ai crié très fort, "Le Falun Dafa est la voie droite de cultivation! Restaurez la réputation du Falun Dafa! Restaurez la réputation de Maître ! J'ai été renversée par les officiers de police en civil qui de très loin se sont précipités sur moi. Maman a également déployé une banderole de Dafa près de la passerelle de Jinshui. Elle a été arrêtée par le commissariat de police de sa ville natale et elle a été détenue là, mais moi, j’ai pu sortir du commissariat de police en marchant tête haute et avec dignité, seulement quelques jours plus tard.
A la fin de février, j'ai été arrêtée en retournant faire quelque chose dans mon unité de travail initiale . Un mois plus tard, j'ai été de nouveau renvoyée au centre d’arrestation et détenue illégalement . Il y avait de nombreux pratiquants détenus là . Mais, qu’importe où les pratiquants étaient détenus, là ils emmenaient Dafa Presque chaque criminel ordinaire peut réciter plusieurs des poèmes de Maître dans Hong Yin [Collections des poèmes de Maître ]. Ils ont dit, "Nous devons dire aux gens ce qu’est Dafa, après notre départ d’ici! "

Pendant cette période, papa s'est senti très triste parce que Maman et moi avions toutes deux été emprisonnées. Mais à la fin, il a pu le surmonter avec son esprit fort. Il a essayé diverses méthodes pour contacter " le Département de la Sécurité Nationale" [une institution gouvernementale ] pour exiger notre libération, parce que j'étais une fille bonne et aimable. Un jour, j'ai été informée de ma libération. Après ma sortie du centre de détention, j'ai vu que c'était mon père qui se tenait devant l'entrée principale. Il s’était tenu là, une nuit et un demi-jour après être descendu du train la nuit précédente.
Dans le train en retournant à la maison, je me suis assise sur la couchette inférieure pour lire –-Points essentiels pour un avancement assidu [ un des principaux livres du Falun Dafa ] et j’ai été vue par l'officier de sécurité en poste dans ce train. Il a dit qu'il voulait lire mon livre et a promis de me le redonner avant que je descende du train. Toute la sécurité du train était très nerveuse et plusieurs officiers de police ont été affectés à ma surveillance. Ils ont également informé le commissariat de police local de ma ville natale. J'ai voulu dire quelques mots pour réconforter mon père, mais il m’a dit à la place, " Papa est ici, n'aie pas peur! " Avant de descendre du train, il m'a rappelé de demander le retour du livre et il a dit, " Si tu ne peux pas le récupérer, j'irai le chercher pour toi. " En descendant, je pensais à comment je devrais me comporter si la police locale voulait fouiller mon sac? Papa a dit, "Pas d’inquiétudes, crois-tu qu’ils me fouilleraient, même moi?" Alors, il a caché entièrement sous ses vêtements, près de son ventre, une copie de Zhuan Falun [livre essentiel du Falun Dafa,] un disque CD , plusieurs des derniers articles de Maître et plusieurs articles du site Clearwisdom.net et il a dit, mon ventre est petit, c'est indétectable."

Récemment j'ai entendu dire que dans la nuit du 20 juillet cette année, la police avait soudainement fouillé et enlevé ma famille. Ils ont emmené maman pour être condamnée, parce qu'ils ont trouvé beaucoup de documents expliquant la vérité. On disait qu’elle serait condamnée et traitée en tant que " personne principale " à traiter. Maman a été congédiée de son travail et ouvertement diffamée à la télévision locale.
Maintenant, il n’y a que mon père et un petit-fils de deux ans à la maison, ainsi qu’un chien tout juste acheté pour tenir compagnie à l’enfant et le désennuyer.

Mon père est maintenant dans une grande agonie, parce qu’étant un homme de nature bonne et aimable, il est perplexe. Pourquoi les membres innocents de sa famille sont-ils ainsi persécutés? Il ne sait pas en quoi son gouvernement et son pays ont changé, mais il est très clair dans son cœur que les membres de sa famille , quoique persécutés sont de bonnes gens que ce soit dans l’environnement du travail ou dans la vie de tous les jours. Avant la persécution, le Falun Gong avait apporté à son épouse et à sa fille, une vie saine, joyeuse et noble. En revanche, ce que la persécution du Falun Gong a apporté à sa famille sont les renvois du travail, l'obligation de quitter la maison et de devenir des sans logis, d'être illégalement détenu et emprisonné n'ayant nulle part où aller pour faire Appel, une famille brisée et éparpillée ainsi que l’agonie qui résulte de n'avoir plus aucun espoir dans la vie!

Je souhaite que tous les membres des familles des pratiquants de Dafa dans le monde qui subissent la persécution puissent résister à la pression, être capables de distinguer clairement le bien du mal .

http://www.clearwisdom.net/emh/articles/2001/8/31/13392.html
http://www.minghui.cc/mh/articles/2001/8/25/15305.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.