Discours par “la Société des Personnes Menacées” lors d' un rassemblement en Allemagne

Le 6 mars, des pratiquants de Falun Gong de Karlsruhe et des villes alentours ont tenu un rassemblement sur la Place du Marché de la ville de Karlsruhe pour informer la population des progrès des poursuites déposées au Tribunal Suprême d’Allemagne à Karlsruhe contre l’ancien Président de la Chine Jiang Zemin et ses complices. Les pratiquants ont aussi collecté des signatures pour soutenir cette poursuite en justice. Plusieurs ONG ont fait un discours pour exprimer leur soutien. Ce qui suit est les discours d’une organisation des droits de l’homme appelée « La Société des Peuples Menacés ».

Mesdames, Messieurs, Chers amis,

L’article 36 de la Constitution de la Chine accorde la liberté de religion à tous les citoyens. En outre de nombreuses lois chinoises affirment que nul ne peut être désavantagé en raison de son orientation religieuse. Malheureusement la réalité témoigne juste du contraire. Il est largement connu que les moines Tibétains, les Musulmans Ughurs, les Catholiques et les Protestants subissent une répression implacable. La Société des Peuples Menacés est profondément alarmée par l’escalade continuelle de l’élimination du groupe spirituel Falun Gong. Nul autre groupe que le Falun Gong ne subit autant d’attaques sévères.

Pendant les quatre années de répression, au moins 880 adhérents de ce groupe spiritual sont morts suite à des tortures dans des prisons, des camps de travaux forcés ou des stations de polices. Chaque semaine nous apprenons le décès d’un plus grand nombre de personnes. La torture est un rituel journalier dans les stations de police et dans les prisons chinois. Sachez que ces abus ne sont pas les faits de quelques individus isolés, mais une suppression systématique du Falun Gong par le Parti Communiste et les dirigeants du pays. Ceci n’est pas un secret, puisque le pays et les dirigeants du parti soulignent constamment que le Falun Gong doit être éliminé.

La République allemande et d'autres états européens ont été en activité au cours de ces dernières années dans la mise en place d'une Cour de Loi Internationale, qui s’intéresse à des abus graves, c’est-à-dire., pour s'assurer que les violations graves et continues des droits de l'homme soient punies. En ce qui concerne la Chine, cette Cour de Loi Internationale ne pourrait pas intervenir, car la République populaire de Chine ne reconnaît pas l'édit de cette Cour de Loi. Par conséquent, c'est encore bien plus important aujourd'hui que les anciens et actuels dirigeants chinois soient tenus responsables à travers le monde par voie légale, en ce qui concerne des violations des droits de l'homme en Chine

Durant la visite en Allemagne en avril 2000, de l’ancien Président Chinois Jiang Zemin, nous avons déposé une plainte au Bureau du Procureur Général contre lui pour violation des conventions anti torture. Bien que la Chine ait ratifié la convention des droits de l’homme sous les Lois Internationales, qui stipule clairement que la torture ne sera pas tolérée dans le pays, la torture est un rituel journalier dans les prisons et les stations de police chinoises. Notre plainte a été rejetée sous prétexte que Jiang était un visiteur d’état. Pour cette raison il était intouchable selon les lois de la Cour Allemande. Nous sommes certains que Jiang Zemin et d’autres dirigeants éminents parmi les dirigeants chinois sont responsables pour la quantité excessive de morts de pratiquants de Falun Gong. Par conséquent nous sommes particulièrement heureux qu’une coalition d’organisations internationales des droits de l’homme ait mis en marche un moyen d’amener le coupable en justice


Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.