Un officier militaire à la retraite écope de six ans pour sa plainte en justice contre l'ancien dirigeant du régime communiste chinois

Un officier militaire à la retraite a récemment été condamné à six ans de prison pour avoir porté plainte contre Jiang Zemin, l'ancien chef du régime communiste chinois qui a ordonné la persécution du Falun Gong en 1999


Le Falun Gong, aussi appelé Falun Dafa, est une discipline spirituelle composée d'une série d'exercices et de trois principes de base, "Vérité, Bonté, Patience". La pratique a été présentée au public en mai 1992 et a connu rapidement une immense popularité dans toute la Chine.


On estimait à près de 100 millions le nombre de Chinois ayant entrepris la pratique au début de l'année 1999, c’est-à-dire près d'un dixième de la population et plus qu’il n’y avait de membres du Parti Communiste. C'est alors que Jiang a décidé d'éradiquer le Falun Gong de la Chine.


M. Zhang Hongtian, résident de la ville de Tongliao, en Mongolie Intérieure, était lieutenant-colonel de la police armée et retraité depuis 2012.


Il a appris le Falun Gong en janvier 1998 et la pratique lui a permis de retrouver la paix dans son environnement de travail compétitif et de laisser tomber son fort attachement à la poursuite du gain personnel.


Cependant, après que Jiang ait ordonné la persécution en 1999, M. Zhang a presque abandonné la pratique sous la pression venant de chaque facette de la société. Ce n'est qu'en 2009 qu'il a décidé de reprendre la pratique du Falun Gong, inspiré par la persévérance des pratiquants en Chine et hors de Chine dans leur foi et leurs efforts courageux pour résister pacifiquement à la persécution.


En juillet 2015, il a rejoint le mouvement croissant de dépôts de plaintes contre Jiang et a déposé sa plainte à la Cour Suprême du Peuple et au Tribunal Suprême du Peuple.


Il a été arrêté quatre mois plus tard le 5 novembre 2015.


Il a comparu au Tribunal du District de Horqin le 9 septembre 2016 et a été condamné par la suite à une peine d'emprisonnement. La date exacte de sa condamnation reste à investiguer.


Les autorités l'ont emmené au Centre de Détention du District de Horqin avant de l'envoyer à la Prison de Baoanzhao.


Les autorités ont constamment harcelé son épouse suite a son arrestation. Sa fille a été forcée d'abandonner l'école. La peur et la pression ont ruiné la santé de sa belle-mère, qui est décédée en juillet 2018 après avoir subi une attaque cérébrale et des saignements au niveau du cerveau.


Version en anglais
http://en.minghui.org/html/articles/2019/9/5/179186.html

Version chinoise

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.