Les pratiquants de Falun Gong des trois principales villes bulgares attirent l’attention sur les 20 ans de persécution en Chine

La semaine dernière, Sofia, Plovdiv et Varna—les 3 plus grandes villes de Bulgarie, ont organisé des événements pour commémorer le 20e anniversaire de la persécution du Falun Gong par le Parti communiste chinois (PCC).


 
 
Le 19 juillet, des pratiquants de Sofia, Pazardzhik, Peshtera et Varna se sont rassemblés devant l’Ambassade de Chine à Sofia.


"Le Falun Dafa nous enseigne à être sincères, et lorsqu’une personne connait la vérité, elle devrait être prête à la transmettre et à la défendre!" C’est ainsi que Kalina de la ville de Peshtera a expliqué pourquoi elle prenait part à la manifestation. Elle a ajouté qu’afin de défendre la vérité, les pratiquants de Falun Dafa en Chine ont enduré toutes sortes de défis et de souffrances que la persécution leur a apportés, sans dévier du droit chemin, et sans compromettre leurs valeurs morales.


"Je crois que l’on devrait s’opposer au mal, en maintenant sa moralité et sa bonté" – a déclaré Kalina. "Cet appel continue depuis presque 20 ans, et il a toujours été calme, pacifique, et compatissant. C’est de cette façon que nous montrons au gouvernement chinois et au monde entier que le Falun Dafa est bon. C’est de cette façon que nous prouvons que les choses véritablement bonnes ne sont pas soumises à la politique et aux intérêts personnels, aux mensonges, au temps et à la distance, et qu’elles ne peuvent être détruites malgré les crimes violents de persécution, menés par le gouvernement chinois. Je suis ici pour honorer la mémoire de millions de vies, perdues et ruinées."


La présence paisible de nombreuses personnes, vêtues t-shirt jaunes sur lesquels étaient imprimés les mots "Sincérité, Bonté, Patience" dans le centre de Sofia, a attiré l’attention de nombreux passants. En prenant connaissance de la persécution et de la raison de la manifestation, ils ont exprimé sincèrement leur soutien aux pratiquants, et ont signé la pétition appelant à traduire Jiang Zemin en justice, pour les crimes qu’il a commis en lançant la persécution du Falun Gong. Les banderoles d’information n’ont pas non plus échappé à l’attention des conducteurs, des passants et des passagers des transports publics.


 
 
 
La réponse positive du public a continué le lendemain, lors d'une activité dans le Parc du Sud de Sofia.


Des jeunes gens, qui ne savaient rien de la véritable nature du communisme, ont été choqués d’apprendre à quel point la liberté de croyance des gens pouvait être violée, et les atrocités commises par le PCC pour briser leur esprit. Un couple de personnes âgées a insisté pendant un moment sur le fait que la société devait se concentrer sur les problèmes de son propre pays mais a finalement reconnu que Sincérité, Bonté et Patience étaient des principes universels, et que tout régime communiste était pervers.


 
Kalina de Pestera participant aux événements à Sofia et à Plovdiv


Le 20 juillet, des centaines de visiteurs, touristes et résidents de la capitale culturelle européenne de Plovdiv, ont appris que le PCC avait violemment persécuté depuis 20 ans les pratiquants de la pratique spirituelle du Falun Dafa, qui avaient même été victimes de prélèvements d’organes. Un monsieur venant de France connaissait le Falun Gong grâce au spectacle de Shen Yun, et il a exprimé son admiration pour le spectacle. Un groupe de jeunes gens venant d’Espagne a pris connaissance de la persécution, et certains d’entre eux ont même signé la pétition. Une famille syrienne a eu une longue conversation avec les pratiquants. Ils ont fait la comparaison entre la Bulgarie, où les chrétiens et les musulmans vivaient en paix, et la Chine, ou presque toutes les religions étaient persécutées. "Nous savons ce que le communisme est capable de faire.", a été la réaction de nombreuses personnes. Un monsieur bulgare, qui avait vécu à Taiwan a exprima son point de vue sur la culture du Parti en Chine, où les gens n’avaient aucun droit, et où la vie humaine n’avait aucune valeur.


De nombreux touristes venus de Chine se sont arrêtés pour lire les banderoles. Certains refusaient de prendre des dépliants d’information, mais d’autres les prenaient. Un jeune homme d’origine chinoise né en Bulgarie et sa fiancée, ont passé du temps avec les pratiquants, parlant de la culture chinoise en pliant des fleurs de lotus dans du papier. Il a pris des documents d’information en chinois pour ses parents et grands-parents. Il a dit qu’il adorait la Chine, et qu’il aimerait avoir l’opportunité d’aller y vivre un jour .

De nombreux citoyens et touristes de Varna sont venus de leur propre chef, en voyant les banderoles sur la persécution, pour demander ce qu'ils pouvaient faire. Une jeune femme était très intéressée par les bienfaits spirituels du Falun Dafa. Lorsqu'elle a appris les faits au sujet de la persécution en cours, elle ne cessait de répéter : "C'est impossible que ce genre de choses arrive AUJOURD'HUI !"


 
 
Les parents ont appris la persécution du Falun Gong en Chine et ont signé la pétition pendant que leurs enfants apprenaient à plier des fleurs de lotus dans du papier coloré.


Deux jeunes hommes ont été stupéfaits d’apprendre qu’un crime aussi haineux avait lieu de nos jours. Leurs amis ont aussi offert leur soutien, après qu’ils leur aient expliqué les faits. Des personnes de tout âge sont venue pour signer la pétition en voyant les banderoles. Un jeune garçon a eu une longue et profonde dispute avec sa mère, qui ne voulait pas le laisser signer. Finalement, le garçon est parvenu à la convaincre, et il ajouté avec joie sa signature à la pétition. Des dizaines de personnes ont exprimé leur intérêt pour la pratique et ont demandé comment ils pourraient en apprendre davantage et où acheter le livre Zhuan


Deux versions de la traduction de Zhuan Falun en bulgare ont été publiées. La version de 2017 est disponible dans les librairies Ciela Publishing House en Bulgarie, ainsi que sur le site internet Tianti Bookstore


Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.