Falun Dafa a libéré ma sagesse

J'ai commencé à pratiquer le Falun Dafa en novembre 1998 et j'en ai bénéficié physiquement et mentalement. Mon processus de cultivation, cependant, était très cahoteux. Sans l'aide du Maître, je n'aurais pas pu m’en sortir.


J'ai travaillé dans un complexe gouvernemental, occupant différentes positions de direction, et j'ai donc été profondément empoisonnée par la culture perverse du Parti communiste chinois (PCC). Je savais que Dafa était bon, mais je ne pouvais pas faire preuve de diligence sous l'influence du PCC. Sur mon chemin de cultivation, je suis tombé plusieurs fois et j'ai failli perdre la vie.


En 2004, j'ai été illégalement détenue dans un camp de travaux forcés dans la capitale provinciale pendant deux ans. Lorsque je suis revenue dans mon unité de travail d'origine en 2006, mon poste de fonctionnaire n’existait plus et mon salaire avait été réduit à une petite allocation de subsistance.


J'ai continué à étudier le Fa et à me corriger pour répondre aux exigences de Dafa. Je comprenais les responsabilités et la gloire future d'un pratiquant de Dafa. Je n'ai pas laissé ces concepts humains acquis m’entraver et j'ai senti que ma cultivation s'était grandement améliorée. J'ai de tout cœur aidé le Maître à rectifier le Fa et j’ai clarifié profondément la vérité aux gens.


J'aimerais partager certaines de mes expériences avec le Maître et les compagnons de pratique.


Le Maître déverrouille ma sagesse

De retour à mon unité de travail, j'ai pratiqué Dafa avec diligence et éliminé de nombreuses notions humaines et attachements. Mon superviseur a constaté que je mettais beaucoup d’efforts dans mon travail et m’a de nouveau assigné un poste important. On m'a donné un ordinateur, une dactylo et un assistant. J'avais presque 50 ans et je pensais qu'il était inutile d'apprendre à utiliser un ordinateur ou une machine à écrire. Au lieu de cela, j'ai préféré étudier davantage le Fa et parler à plus de gens de Dafa. Depuis lors, j'ai clarifié la vérité largement et convaincu les gens de quitter le PCC et ses organisations affiliées.


Au début, les documents d'information sur le Falun Dafa étaient entièrement fournis par un pratiquant d'un autre canton. Cependant, les problèmes de distance, de temps de transport et de sécurité entraînaient généralement un approvisionnement incohérent. J'ai pensé à quel point ce serait formidable si je pouvais produire les matériaux moi-même. En voyant cette pensée, notre estimé Maître a aplani toutes mes difficultés.


Un jour, la compagnie de mon mari lui a donné un bonus de 40 000 yuans. Il a dépensé plus de 5 000 yuans pour un bon ordinateur portable. J'étais à la fois surprise et heureuse.


Un compagnon de pratique de ma ville qui connaissait un peu les ordinateurs et les imprimantes est venu me rendre visite, et un autre pratiquant qui vivait loin et que je n'avais jamais rencontré auparavant est aussi venu chez moi à l'improviste. Ils m'ont appris à utiliser le site Web Minghui pour télécharger et imprimer des documents. Ainsi, j’en suis venu à avoir une imprimerie à la maison.


Après avoir installé avec succès l'ordinateur et l'imprimante, les pratiquants techniquement compétents sont partis, me laissant résoudre une série de problèmes par moi-même.


L'environnement en Chine était très dangereux pour les pratiquants, alors j'ai moi-même produit des brochures informatives. Bien souvent, je n’osais même pas amener l’imprimante dans un atelier pour réparation, lorsqu’elle cessait de fonctionner. Lorsque j'appelais un technicien chez moi, je m’inquiétais de révéler que j'étais une pratiquante de Falun Gong, alors je ne laissais pas mon numéro de portable. Parfois, lorsque j'achetais des fournitures, j'avais peur d'être vu par des connaissances. J'étais tellement anxieuse ! Puis je me suis calmée et j'ai étudié le Fa.


Le Maître a dit :

    "Du moment que vous cultivez et pratiquez vraiment dans une voie juste, personne n’osera facilement s’en prendre à vous, d’ailleurs vous serez sous la protection de mes Corps de Loi et vous ne courrez aucun danger. " (Troisième leçon, Zhuan Falun)


    "Si vous êtes quelqu’un qui cultive et pratique véritablement, notre Falun vous protégera. Je suis enraciné au plus profond de l’univers; si quelqu’un était capable de s’en prendre à vous, c’est à moi qu’il s’en prendrait et pour le dire carrément, il s’en prendrait à l’univers " (Première leçon, Zhuan Falun )


Après avoir lu le Fa du Maître, j'ai senti que ma peur était soudainement partie. Oui, je suis une disciple sacrée de Dafa et je fais le travail le plus sacré avec la protection du Maître à tout moment, alors de quoi avoir peur ? Depuis lors, j'ai appris aux gens les faits concernant Dafa avec des pensées et des actions droites et de façon digne.


Si l'imprimante ou l'ordinateur devait être mis à jour, j’allais au centre commercial pour acheter l'article. Si la machine avait des problèmes, je la sortais pour la faire réparer. Parfois, je demandais aux gens de venir chez moi pour faire des réparations. J'ai parlé au propriétaire du magasin et au réparateur du Falun Dafa et de la persécution. Je les ai aussi aidés à démissionner du PCC, mais je n'ai jamais révélé que j'étais la propriétaire de l'imprimante. J'ai également entretenu et acheté des fournitures pour l'équipement d'un autre pratiquant.


Une chose miraculeuse est que, de 2006 à aujourd’hui, je n'ai jamais rencontré de connaissances lorsque je suis sortie pour faire réparer l'imprimante ou acheter des fournitures. Le Maître a bloqué toute possibilité que mes activités soient exposées.


Durant ces années, le Maître a ouvert ma sagesse pour que je puisse rapidement apprendre à imprimer et à relier un petit volume de brochures et fabriquer des affiches, des bannières et des tableaux d'affichage. J’ai appris par moi-même à peaufiner, nettoyer l'imprimante, mélanger les couleurs, graver des CD, imprimer des autocollants, imprimer sur du papier-monnaie, fabriquer des amulettes, produire des écritures de Dafa, ainsi que d'autres techniques. J'ai aussi aidé des gens d'une ville voisine et de cantons limitrophes à quitter le PCC.


Dans cette petite ville de moins de 400 000 habitants, mes compagnons de pratique et moi avons pu assurer que les gens puissent voir des bannières et des pendentifs de Dafa à tout moment. Beaucoup de gens lisaient les mots: " Falun Dafa est bon, Vérité-Bonté-Patience est bon. " Nous avons accroché les banderoles portant ces mots bien haut au-dessus des trottoirs des deux côtés de la route principale lors des fêtes du Nouvel An chinois, et elles sont encore intactes à ce jour. Nos affiches autocollantes sur Dafa sont souvent restées en place pendant un an sans aucun dommage.


Je savais dans mon cœur que tout ce que j'avais fait était accompli par le Maître. Je suis dans la cinquantaine. Sans aucune connaissance en informatique ni formation, qu’aurais-je pu faire sans Dafa?


Je me souviens du jour où mon mari a soudainement ouvert la porte de ma chambre un jour où je collais des étiquettes sur des disques de Shen Yun. Il était abasourdi. "Tu es si intelligente, et tu l'as fait toute seule. Je pensais que ça venait d'ailleurs. C'est bien ! À partir de maintenant, personne ne sera autorisé à entrer dans ta chambre ", a-t-il déclaré.


J'ai été touché de le voir si protecteur et de comment le Maître m'aidait à être extraordinaire lorsque je faisais le travail de Dafa. Tant que nous nous cultivons bien en aidant le Maître à rectifier le Fa, nous serons admirés par les gens ordinaires.


Prêter attention à la sécurité et chérir les grands efforts du Maître

Clarifier la vérité et sauver les êtres est ce que le Maître veut que nous fassions. Nous cultivons au milieu d'une terrible persécution, sans souffrir de la persécution. Le Maître nous dit souvent de faire attention à la sécurité, alors nous devons écouter et ne pouvons pas toujours faire les choses à notre façon. Afin de chérir les grands efforts du Maître et ne pas le laisser s’inquiéter pour la sécurité de ses élèves, j'ai cessé d'utiliser un téléphone portable.


Sur cette question, le Maître a dit:

    "Il n’y a rien à dire là-dessus. Tu portes un appareil de surveillance. Non seulement les espions, le gouvernement, toute personne peut te surveiller comme elle le souhaite, c’est très simple."("Enseignement du Fa à la conférence de Fa de New York 2016" )


Je n'ai pas utilisé de téléphone portable depuis cinq ans. Mon mari n'a pas compris au début et a cassé ses deux téléphones portables. Cependant, afin de protéger mon atelier, j'ai presque coupé tout contact avec mes compagnons de pratique, endurant la pression des membres de ma famille et les incompréhensions des compagnons de pratique à propos de ma décision. Je connaissais le poids que je portais et savais que je devais bien faire.


Malgré cela, je suis quand même devenue la cible de la surveillance. En 2017, de nombreux pratiquants de notre ville ont été illégalement arrêtés pour avoir poursuivi Jiang Zemin, l'ancien dirigeant du PCC, pour avoir ordonné la persécution de Dafa. Les autorités ont menacé de me mettre dans une classe de lavage de cerveau et, à cette fin, elles ont interrogé un autre pratiquant sur mes activités.


Pour me protéger, ce pratiquant a dit qu'il avait fait toutes les choses à propos desquelles ils l’interrogeaient. Finalement, ils l'ont laissé partir. Cependant, ceux qui ont trahi leurs compagnons de pratique sont devenus des cibles à long terme de harcèlement et de surveillance; certains ont même abandonné la cultivation.


Les autorités n'ont pas réussi à me localiser, ne savaient pas où chercher et ont dû renoncer à leur plan pour me surveiller. Je sais que toutes ces choses étaient entre les mains du Maître miséricordieux.
Pendant plus de 12 ans, je ne me suis pas relâchée et j'ai suivi de près la rectification de Fa du Maître.


Je n'ai travaillé qu'avec un seul pratiquant. La plupart du temps, j'ai agi seule. J'ai distribué plus de 10 000 brochures de toutes sortes et remis plus de 3 000 exemplaires des Neuf commentaires sur le Parti communiste dans les foyers. De temps en temps, je distribuais des lettres de clarification de la vérité, des calendriers, etc. Nous avons envoyé des brochures d'information sur le Falun Dafa aux services de police dans l'espoir que la grande compassion du Maître réveille les êtres perdus qui y travaillent.


Mon atelier fonctionne bien à ce jour. Je veux chérir complètement cet honneur que m'a donné le Maître afin de pouvoir faire mieux dans la période finale de la rectification de Fa et sauver plus de gens grâce à une cultivation diligente.


Comparé aux réalisations des compagnons de pratique publiées sur le site Web Minghui, ce que j'ai fait n'est vraiment rien.


Version anglaise :
Falun Dafa Unlocked My Wisdom
Versio chinoise :
法轮大法开启我的智慧

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.