Une mère, son fils et sa fille écopent d’une peine de prison pour avoir offert refuge à une pratiquante de Falun Gong évadée d'une détention prolongée

Une mère, son fils et sa fille ont été condamnés chacun à deux ans et demi de prison pour avoir fourni un refuge à une femme qui s'était évadée lors de son transfert dans un nouveau centre de détention, après avoir purgé neuf ans de prison pour n’avoir pas voulu abjurer sa foi dans le Falun Gong.


Falun Gong, aussi appelé Falun Dafa, est une discipline spirituelle qui est persécutée par le régime communiste chinois depuis 1999.


Mme Sun Shiying et ses enfants, de la ville de Changchun, province du Jilin, ont été arrêtés pour avoir offert refuge à Mme Lu Yongzhen récemment évadée le 6 mars 2017. Mme Lu a elle aussi été arrêtée, Mme Lu a également été arrêtée, mais l'état d'avancement de son dossier n'a pas encore fait l'objet d'une enquête.


La police a soumis les dossiers de Mme Sun, de son fils M. Wang Hongyan et de sa fille Mme Wang Hongyan au parquet du district de Chaoyang début juin 2017. Le 10 juillet 2018, le procureur les a inculpés et a soumis leurs causes au tribunal du district de Chaoyang.

 
Mme Sun Shiying
 
M. Wang Hongyan
 
Mme Wang Hongyan


Le juge a empêché les deux avocats de la famille d'examiner les documents de la cause et a également tenté de les empêcher de représenter les pratiquants en exigeant qu'ils soumettent leurs renseignements personnels au Bureau de la justice local, ce qui n'est pas exigé par la loi.

Le 8 novembre 2018, M. Wang a comparu devant le tribunal. L'audience n'a duré que huit minutes. Ni ses avocats ni sa famille n'en ont été informés. Le 9 avril 2019, cinq mois plus tard, le juge a finalement rendu son verdict. M. Wang a interjeté appel du verdict devant la Cour intermédiaire de la ville de Changchun et il est en attente des résultats dans le centre de détention no 1 de Changchun.


Mme Sun et Mme Wang ont été jugées le 30 novembre 2018, . Le juge les a condamnées à la prison et à payer chacune une amende de 5000 yuans à la fin du procès. En mars 2019, elles ont été envoyées à la prison pour femmes de la province du Jilin, après que la Cour intermédiaire a rejeté leurs appels.


Il a été rapporté que la mère et la fille ont toutes les deux été soumises à la gestion stricte et forcées à s'asseoir sur de minuscules tabourets pendant de longues heures pour leur refus d'abandonner leur croyance.


Depuis les vingt dernières années, la famille a été arrêtée à répétition et détenue pour sa pratique du Falun Gong. Le 28 mars 2007, le père de M. Wang, M. Wang Qibo, a été torturé à mort à l'âge de 47 ans, alors qu'il était emprisonné pour sa croyance dans la prison du Jilin.


Les grands-parents de M. Wang ont près de 90 ans et sont grabataires en raison de leur santé précaire.

 
La grand-mère de M. Wang, Mme Xia Deyunla
 
Le grand-père de M. Wang


Voir également :

Dix pratiquants de Falun Gong détenus au centre de détention de Yushu font face à des poursuites en justice

Une famille de Jilin arrêtée pour avoir donné refuge à Mme Lv Yongzhen

Le pratiquant Monsieur Wang Qibo a été persécuté à mort dans la prison de Jilin – Son corps a été incinéré sans autorisation.


Version anglaise :

Version chinoise

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.