Rassemblement devant le consulat chinois à Düsseldorf, Allemagne, à l'occasion de la Journée internationale de soutien aux victimes de la torture

Les pratiquants de Falun Gong ont organisé un rassemblement devant le consulat chinois à Düsseldorf, en Allemagne, le 26 juin 2019, Journée internationale des Nations Unies pour le soutien aux victimes de la torture. Le 26 juin est une célébration annuelle qui donne la parole aux victimes et aux survivants de la torture dans le monde entier.


Au moyen de grands posters, de dépliants d’information et d’une lettre ouverte adressée au personnel du Consulat, les passants ont été informés de la persécution du Falun Gong par le Parti communiste chinois ces vingt dernières années. Des démonstrations des exercices du Falun Gong ont eu lieu simultanément.

 
Démonstration des exercices du Falun Gong en face du Consulat chinois.
 
De grands posters déployés devant le Consulat chinois incitent les gens à quitter le PCC.


"Les droits de l'homme sont une valeur universelle. Nous vous demandons de ne pas être complices de la persécution du PCC." disait une partie de la lettre. Les employés du consulat ont été encouragés à choisir le côté de la bonté et de la justice, et à bien se positionner pour l’avenir.

 
Xu montre des illustrations des différentes façons dont elle a été torturée.


Les pratiquants ont dit à plusieurs policiers de l'autre côté de la rue : "Chaque phrase de la lettre est vraie." L’un d’entre eux a répondu : "Les gens qui vivaient en Allemagne de l'Est peuvent comprendre cela. Je pense que je n'aurais pas été policier si j'avais vécu dans l'ancienne Allemagne de l'Est."


Dans le centre de Düsseldorf, des pratiquants ont ensuite installé un stand pour recueillir des signatures sur une pétition demandant la fin de la répression. La population locale a signé pour exprimer son soutien après avoir entendu l'information à propos du Falun Gong et de la persécution du PCC.


 
Démonstration des exercices du Falun Gong
 
Parler du Falun Gong à un passant


Un homme, qui a demandé à rester anonyme, a dit aux pratiquants qu'il avait effectué plus de 300 voyages d'affaires en Chine et qu'il s'était également rendu en Chine avec l'actuel ministre fédéral allemand des Finances Peter Altmaier pour discuter de questions de droits humains pendant son séjour. Il croit que le PCC est une dictature.


En raison des températures élevées, certaines écoles de Düsseldorf étaient fermées ce jour-là. Malgré la chaleur, les pratiquants ont fait la démonstration des cinq exercices de Falun Gong. Un grand nombre de gens se sont dits attirés par les exercices et par l'atmosphère paisible qui semblait les entourer. Ils ont voulu en savoir davantage à propos du Falun Gong.


Contexte général

Le Falun Gong a été enseigné pour la première fois au public en 1992. Près de 100 millions de personnes à travers la Chine ont rapidement adopté la pratique après avoir vu leur santé et leur caractère s'améliorer.


Jiang Zemin, l'ancien chef du régime communiste, a perçu la popularité croissante de la discipline spirituelle comme une menace pour l'idéologie athée du PCC et a émis un ordre d'interdiction du Falun Gong le 20 juillet 1999.


Minghui.org a confirmé la mort de milliers de pratiquants de Falun Gong depuis le début de la persécution, il y a 20 ans. Le nombre réel de décès est toutefois estimé être beaucoup plus élevé. Davantage ont été emprisonnés et torturés pour leur foi.


Il existe des preuves concrètes que le PCC autorise le prélèvement d'organes sur des pratiquants détenus, qui sont assassinés pour fournir la lucrative industrie des greffes de la Chine.


Sous la direction de Jiang, le PCC a créé le Bureau 610, une organisation de sécurité extralégale ayant le pouvoir d’outrepasser les systèmes judiciaire et policier, et dont la seule fonction est d'assurer la persécution du Falun Gong.

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.