Paris - Célébrer la Journée mondiale du Falun Dafa et exprimer sa gratitude

Afin de célébrer la Journée mondiale Falun Dafa, le 13 mai, les pratiquants de Dafa se sont rassemblés dans l'après-midi du 5 mai 2019, sur le Parvis des Droits de l'Homme. C’est à travers la musique, la danse et en faisant des démonstrations des exercices qu’ils ont partagé avec le public le caractère merveilleux de cette discipline spirituelle traditionnelle.


Des visiteurs se sont arrêtés pour apprendre les exercices tandis que d'autres se sont renseignés sur les sites de pratique locaux, beaucoup étaient curieux d'en apprendre davantage à propos du Falun Dafa. Des touristes chinois ont assisté à l'événement et ont pris des photos. L’un d’entre eux a déclaré : "Je sais que Falun Dafa est bon. Je l’ai vu autrefois pratiquer en Chine, mais plus maintenant." En apprenant que le Parti communiste chinois (PCC) avait diffusé quantité de fausses informations sur la pratique, plusieurs touristes chinois ont relevé :"Qui aujourd’hui croit encore à ce que raconte le PCC ".

 
Les pratiquants à Paris célèbrent la Journée mondiale du Falun Dafa et expriment leur gratitude à Maître Li Hongzhi pour sa transmission du Falun Dafa.
 
 
Pratique de groupe des exercices devant la Tour Eiffel
 
Démonstration des exercices, distribuer une information et répondre aux questions
 
Interpréter une danse traditionnelle.
 
Une danse du dragon au programme de la 20e Journée mondiale du Falun Dafa.


Des visiteurs désireux de s'informer davantage

 
David Beruchashvili


M. David Beruchashvili est professeur d'histoire et de géographie. Il était très heureux de rencontrer les pratiquants. "Falun Dafa semble une pratique incroyable pour améliorer sa santé et atteindre la paix intérieure." a-t-il remarqué En apprenant la persécution en Chine, il a ajouté : " Ce qui se passe en Chine est incroyable ! J'aimerais apprendre à pratiquer Falun Dafa."


Viviane d'Amérique du Nord étudie à Paris. Elle a observé les pratiquant faire les exercices pendant un long moment. Après avoir écouté une présentation du Falun Dafa, Viviane s'est dite intéressée et a demandé où elle pouvait apprendre les exercices.


Son amie Kaya est originaire d'Estonie. Kaya a également regardé la démonstration des exercices et a lu l'information affichée. " J'aimerais en savoir plus. Je consulterai le site Web à mon retour à la maison. C'est déchirant d’apprendre la persécution en Chine. La Chine a une si longue histoire et une si glorieuse culture. Il devrait y avoir un meilleur système politique."


Exprimer sa gratitude à Maître Li

Henry Michel a commencé à pratiquer le Falun Dafa en 2017. C'est la première fois qu'il participait aux activités de la Journée mondiale Falun Dafa. Il a dit qu'avant de commencer la pratique, il avait mauvais caractère et que sa relation avec ses parents était assez tendue. Peu après qu'il ait entrepris la pratique , sa famille a remarqué qu'il était devenu plus paisible et plus calme. Il est reconnaissant à Maître Li pour ses enseignements et souhaite aider les gens à mieux comprendre cette pratique de raffinement du corps et de l’esprit.


 
Henry Michel (à gauche) a dit être passé par de nombreux changements positifs depuis qu’il pratique le Falun Dafa. Il est reconnaissant à Maître Li d'avoir transmis largement cette discipline traditionnelle poru le corps et l'esprit .


Quentin Pelletier, mathématicien de formation, vit en région parisienne. Il a appris l'existence de Dafa sur Internet voici quatre ans et a aussitôt commencé la pratique. À travers lui, sa famille et de nombreux amis sont également devenus des pratiquants . Il a ouvert un site de pratique dans la ville où il vit, et de plus en plus de gens ont commencé à l’y rejoindre. Il a participé à l'activité de la Journée du Falun Dafa à Paris avec son père Daniel. C'était la première fois que ce dernier assistait à une pratique de groupe en public et il a dit qu'il était heureux de pouvoir aider les autres à connaître Dafa en démontrant les exercices.


 
Quentin Pelletier et son père Daniel sont venus à Paris pour se joindre à l'activité de la Journée du Falun Dafa.


Maryse Lipau est infirmière auxiliaire. Elle a quitté la Guadeloupe il y a cinq ans et avait eu du mal à s'adapter à sa nouvelle vie. Un jour, elle a vu des pratiquants faire les exercices du Falun Dafa. Quand elle a appris qu'ils suivaient le principe de Sincérité-Bonté-Tolérance dans leur vie quotidienne, elle a su que c'était ce qu'elle cherchait. Dafa a permis à Maryse de trouver la signification de la vie et elle est aujourd’hui capable de comprendre et d'accepter les autres plus facilement. Elle est immensément reconnaissante à Maître Li pour ses enseignements guidant la pratique.

 
Maryse Lipau (à gauche) a découvert la signification de la vie à travers Falun Dafa.


Originaire de Tel-Aviv, Gai est ingénieur informaticien et travaille actuellement à Paris. En 2001, un ami lui a parlé du Falun Dafa. Il s’est informé à propos de Dafa sur Internet et avait de nombreuses questions. Il a téléphoné à un pratiquant local qu'il a rencontré. Ce dernier lui avait imprimé les deux premières conférences du livre principal de Dafa, Zhuan Falun, qu’il a données à Gai. En les lisant Gai a su qu'il avait trouvé ce qu'il cherchait. Il a photocopié tout le livre et l'a lu. Il pratique le Falun Dafa depuis. " J’espère que chacun fera au moins l’essai de la pratique ou lira ne serait-ce qu’une fois Zhuan Falun afin de comprendre ce que c'est." a-t-il dit.


Version chinoise

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.