Activités de sensibilisation et campagne de pétition dans le centre de Genève marquent l’anniversaire de l’Appel du 25 avril 1999 à Pékin

Le 25 avril 1999 est une date importante pour la Chine et ceux qui pratiquent le Falun Gong. Ce jour-là, environ 10 000 pratiquants de Falun Gong se sont rendus à Pékin pour faire appel aux dirigeants du régime après l'arrestation illégale de pratiquants à Tianjin pour leurs convictions. Les pratiquants de Tianjin ont été libérés à la suite de l'appel pacifique, mais trois mois plus tard, le 20 juillet 1999, le dirigeant chinois de l'époque, Jiang Zemin, a lancé une campagne nationale de persécution contre les pratiquants de Falun Gong qui se poursuit encore à ce jour.


Le 24 avril 2019, les pratiquants de Falun Gong ont installé un stand d'information aux deux extrémités de la rue piétonne la plus fréquentée du centre-ville de Genève. Ils ont parlé du Falun Gong et du fait qu'il est persécuté en Chine.

 
Condamner la persécution et signer pour y mettre fin


Un homme qui a travaillé aux Nations unies pendant vingt-cinq ans a fait remarquer que la persécution en Chine se poursuit depuis si longtemps et qu'il est regrettable que d'autres pays et organisations internationales de défense des droits de l'homme n'aient pas pris de mesures concrètes pour y mettre fin.
Il a dit que le fait d'entendre et de voir les pratiquants de Falun Gong sensibiliser le public pendant tant d'années l'émouvait. Il les a encouragés à poursuivre leurs efforts jusqu'à ce que la persécution prenne fin.


Un homme en uniforme qui s'était arrêté a dit qu'il était au travail, mais il a quand même écouté les informations des pratiquants. Il a dit : " Maintenant, les pays occidentaux veulent seulement faire des affaires avec la Chine et oublier les questions des droits de l'homme. La Chine devrait mettre fin à cette persécution. "


Version chinoise

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.