Une femme condamnée à neuf ans après que le tribunal ait trafiqué son âge décède trois ans après sa libération de prison

Mme Hu Yanshun a été condamnée à 9 ans de prison pour sa pratique du Falun Gong après que les autorités aient modifié son âge de 76 à 70 ans afin de justifier sa lourde peine. Elle a été maltraitée en prison et son état de santé s’est radicalement dégradé. Elle est décédée trois ans après sa libération. Elle avait 87 ans.


Le Falun Gong, également connu sous le nom de Falun Dafa, est une discipline spirituelle persécutée par le régime communiste chinois depuis 1999.


Mme Hu, une résidente du canton de Daying, province du Sichuan, a été constamment harcelée, arrêtée et détenue plusieurs fois pour ne pas avoir renoncé à sa foi. Elle a été reconnue coupable et assignée à domicile pendant un an en 2003 après avoir été accusée d'avoir distribué des documents d'information sur le Falun Gong.


Mme Hu a été arrêtée pour la dernière fois en 2007. Le tribunal local du canton de Daying a changé son année de naissance de 1932 à 1938. Cette annonce a été suivie peu après par l'annonce le 23 avril 2018 qu'elle avait été condamnée à une peine de 9 ans de prison.


Deux autres pratiquantes de Falun Gong ont été arrêtées avec elle, Mme Li Qunying et Mme Chen Yuzhen, qui ont été condamnées à 3,5 et 8 ans respectivement.


Mme Hu a reçu l'ordre de purger sa peine dans la prison pour femmes de Chengdu. Les détenues ont verbalement maltraité Mme Hu et lui ont craché dessus. Elles ont également pris de force sa main pour appliquer ses empreintes digitales sur un document préparé renonçant au Falun Gong.


En raison de la pression mentale et des agressions physiques, Mme Hu a souffert d'enflure aux jambes, de douleurs sciatiques et de problèmes cardiaques. Elle a également eu une perte de mémoire et était incapable de prendre soin d'elle-même.


Elle a été libérée le 11 janvier 2016, un an et quatre mois avant la date prévue. Par la suite, la police l'a constamment harcelée, ainsi que sa famille, en lui demandant parfois de se présenter au poste de police.
Craignant des représailles de la part de la police, sa famille l'a enfermée dans la maison et ne lui a pas permis de contacter d'autres pratiquants de Falun Gong locaux.


Pendant ce temps, le gouvernement local a suspendu sa subvention pour faible revenu sous prétexte qu'elle était une criminelle reconnue coupable.


La pression de la persécution a conduit à un déclin rapide de sa santé. Elle est décédée le 30 décembre 2018 alors qu'elle restait chez sa fille.

86-Year-Old Ms. Hu Yanshun From Sichuan Province Has Suffered Nine Years in Prison

Age Records Altered to Justify Heavier Sentences--Ms. Hu Yanshun, 81, Still in Prison

Version anglaise :
Woman Sentenced to 9 Years After Court Fabricates Her Age, Dies 3 Years After Release from Prison

Version chinoise :
76岁被非法判九年-四川胡延顺遭迫害离世

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.