Suède: " Quand la persécution du Falun Gong aura pris fin, je visiterai la Chine ! "

Les pratiquants de Falun Gong de différentes régions de Suède se sont réunis dans la ville de Malmö (sud) le 2 mars 2019. Malmö est la troisième plus grande ville de Suède, située dans la dynamique région d'Oresunds et la plus peuplée de Scandinavie après Copenhague, la capitale danoise. La région abrite plusieurs universités et le siège de sociétés célèbres telles que IKEA et Tetra Pak.


 

Les pratiquants se sont rassemblés pour informer les gens de la persécution illégale contre les pratiquants de Falun Gong par le Parti communiste chinois (PCC), qui dure depuis 20 ans en Chine. Le PCC est responsable de la torture et du prélèvement d'organes sur des prisonniers d'opinion de leur vivant.

 
Marja-Leena, une assistante sociale, pratique le Falun Gong depuis 1997.


Marja-Leena a parcouru le monde pour participer à des activités de protestation contre la persécution du Falun Gong au cours des 20 dernières années. Elle est originaire de Finlande mais a passé la majeure partie de sa vie en Suède. Elle a commencé à pratiquer le Falun Dafa en 1997 et faisait partie des 36 pratiquants occidentaux qui sont allés lancer un appel pacifique sur la place Tiananmen en 2001.


Elle a déclaré: "Il est très important pour nous, pratiquants hors de Chine, d’informer le monde de la persécution du Falun Gong en Chine. La persécution dure depuis 20 ans, mais beaucoup de gens ignorent qu'elle se poursuit.


"L'ancien dirigeant chinois Jiang Zemin a voulu éradiquer le Falun Gong et les pratiquants en Chine sont toujours emprisonnés, torturés et soumis au à des lavages de cerveau forcés. Non seulement cela, ils sont tués pour leurs organes, qui sont vendus à des prix très élevés à des patients nécessitant des greffes en Chine et ailleurs. "


"Pratiquant moi-même le Falun Gong, je sais à quel point il est important que les gens comprennent la vérité concernant la persécution afin de signer la pétition demandant au gouvernement suédois d’exhorter le PCC à cesser de persécuter ses pratiquants."


Lorsqu'on lui a demandé ce qu'elle aimerait dire aux gens en Chine, elle a répondu que le Falun Gong faisait partie de l’ancienne culture chinoise. Elle pense que les Chinois ont beaucoup de chance d'avoir cette possibilité de pratiquer quelque chose d'aussi bon et qu'ils ne trouveront jamais mieux dans leur vie. Elle a ajouté : "Si jamais vous rencontrez un pratiquant de Falun Gong, laissez-le vous apprendre les faits sur la persécution et prenez ses informations afin de découvrir ce qui se passe réellement en Chine."

 
Yvonne, une contrôleuse, pratique le Falun Gong depuis 1998.


Yvonne, une autre participante à l'activité à Malmö, participe à des activités de protestation contre la persécution du Falun Gong en Chine depuis 1999. Elle a commencé à pratiquer le Falun Gong moins d'un an avant le début de la persécution en Chine en 1999 et, comme Marja- Leena faisait partie des 36 occidentaux qui se sont rendus sur la place Tiananmen pour faire appel pacifiquement en 2001.


Elle a déclaré: "Je pense qu'il est extrêmement important d'informer les gens de ce qui se passe en Chine, car la Chine est un pays puissant qui tente d'influencer les autres pays avec sa façon de penser.


La persécution des pratiquants de Falun Gong et d'autres prisonniers d'opinion est un exemple de la façon dont leur vision de la valeur de la vie humaine est complètement différente de celle des pays démocratiques occidentaux. En Chine, la vie humaine ne vaut pas grand-chose. Le pillage d'organes sur des prisonniers d'opinion en est un exemple. Les organes des prisonniers d'opinion sont prélevés et vendus à des prix élevés. C'est totalement inhumain! »


À Malmö, Yvonne a rencontré une mère et sa jeune fille, qui avaient pris connaissance des prélèvements forcés d'organes. Venant elles-mêmes d’un pays répressif, elles l’ont vraiment pris à cœur et ont trouvé cela terrible. Mais elles ont apprécié d’en apprendre davantage à propos du Falun Gong et de ses valeurs.


Yvonne a dit qu'elle souhaitait dire aux gens en Chine: " Essayez de voir à travers les mensonges du PCC et libérez-vous du communisme, en vous en dissociant vraiment. Le communisme n'est pas bon pour l'humanité; c'est une voie dangereuse.


" Quand la persécution du Falun Gong sera terminée, je visiterai votre pays fantastique. J'attends avec impatience le jour où je pourrai rencontrer de vraies personnes en Chine. "

 
Mai, une artiste


Mai a fait connaissance avec le Falun Dafa en Suède en 1998. Ces cinq derniers elle a soutenu les activités locales en Suède visant à informer les gens à propos du Falun Gong et de la persécution en Chine.


Elle voulait participer aux activités de Malmö afin que les gens puissent voir les exercices et apprendre la vérité sur la persécution en Chine. Mai avait aussi un message pour les Chinois: "Il y a des gens partout dans le monde qui pratiquent le Falun Dafa. Le Falun Dafa est une très bonne pratique."


Version anglaise :
Sweden: “When the Persecution of Falun Gong Is Over, I Will Visit China!”

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.