Le sérieux de considérer les autres

Nous savons tous que nous devrions prendre en considération les autres et qu’il n’y a pas de petites choses dans la cultivation. L’année dernière, il a eu un évènement local qui a causé une grosse perte. Les pratiquants arrêtés n’ont toujours pas été relâchés.


Au début, nous n’avons pas réalisé quelle était la racine du problème. Ce n’est qu’au moment où deux avocats se sont impliqués que nous avons compris la situation. Il s’est avéré que beaucoup de pratiquants se rendaient dans la même boutique, tenue par une pratiquante, pour acheter des fournitures servant à fabriquer des documents de clarification de la vérité. Quand les autorités ont commencé à s’intéresser à la propriétaire, que j’appellerai Aiyin. Ils ont installé une caméra de surveillance à l’entrée du magasin. Aiyin l’avait remarqué mais n’en avait pas réalisé la signification et donc n’en a parlé à personne. Les pratiquants qui venaient dans sa boutique ont tous été filmés et suivis.


Vu d’un certain angle, cet incident a été dû au fait que nous n’avons suffisamment tenu compte des aux autres. Il y a eu des articles sur le site Internet Minghui nous rappelant de ne pas acheter trop de choses à un seul endroit juste par commodité. Beaucoup de pratiquants impliqués n’ont jamais pensé à cela s’agissant d’Aiyin et de sa boutique.


Par exemple, quand certains pratiquants allaient y acheter des choses, souvent ils s’asseyaient derrière le comptoir et parlaient un petit peu avec Aiyin, et quand d’autres personnes rentraient, ils encourageaient même de derrière le comptoir les nouveaux venus à démissionner du Parti communiste chinois (PCC). Donc des gens ont répandu la rumeur qu’il y avait des pratiquants de Falun Gong dans cette boutique, ce qui a mis la pression sur Aiyin et sa famille. Plus tard, certains pratiquants ont rappelé à tout le monde de prêter attention à la sécurité, mais les arrestations se sont quand même produites.


Nous aimerions rappeler à nos compagnons de pratique que souvent les nouveaux pratiquants ne comprennent pas complètement à quel point le PCC est pervers. Ils sont très emballés d’avoir obtenu le Fa. Quand ils rencontrent des pratiquants, ils se sentent très proches. Cependant, en tant qu’anciens pratiquants, nous devrions leur rappeler les questions de sécurité et discuter des choses du point de vue de l’élévation du xinxing


En regard des autres questions, tel que qui a écrit tels articles, qui a installé les ordinateurs, qui a fabriqué les documents, etc., à moins qu’il n’y ait une " necéssité de savoir ", nous ne devrions pas discuter de ces informations ou répandre des rumeurs à propos de ces choses. Si nous ne veillons pas à ce que nous disons, nous pourrions amener des pressions sur d’autres pratiquants.


Une pratiquante locale a une fois exprimé de telles inquiétudes au groupe. Elle avait été coordinatrice et sa famille, qui savait que Dafa est bon, la soutenait totalement. Cependant, beaucoup de pratiquants allaient chez elle pour demander différentes choses sans cultiver leur parole. Certains n’avertissaient même pas quand ils amenaient de nouveaux pratiquants. Quand les autorités sont venues pour fouiller sa maison, ils connaissaient déjà beaucoup de choses en détail. La famille a connu la persécution et a ressenti une importante pression. Ils ont cessé de la soutenir et ne lui permettent plus d’interagir avec d’autres pratiquants.


En raison de la persécution, actuellement, il n’y a pas beaucoup d’endroits susceptibles d’accueillir des groupes d’étude du Fa. Ces pratiquants qui fournissent un lieu pour l’étude du Fa, d’un côté, protègent l’endroit, et de l’autre, essayent de leur mieux de rassurer leur famille.


Dans un autre exemple, Wang a manqué à deux reprises l’étude du Fa au domicile de Xiao. Xiao s’est rendue chez Wang parce qu’elle était inquiète—Pourquoi Wang n’était-elle pas venue ? Xiao était soucieuse de protéger le site d’étude du Fa puisque beaucoup de pratiquants dépendent de celui-ci. Il s’est avéré que Wang avait manqué l’étude du Fa uniquement parce qu’elle avait des choses à faire à la maison.


Pour les pratiquants qui vont à une étude du Fa de groupe, nous devrions tous chérir la contribution du pratiquant qui nous accueille et être attentif à protéger les lieux. Nous devrions prêter attention au volume sonore quand nous parlons. Nous ne devrions pas tous arriver ni repartir ensemble. Si nous voulons amener d’autres pratiquants, nous devrions y réfléchir sérieusement et en demander la permission en amont. À la fin de l’étude du Fa, nous devrions ne pas parler de choses ordinaires. Quand nous allons à l’étude du Fa, nous ne devrions pas prendre nos téléphones portables avec nous.


Nous devrions faire de notre mieux pour prendre les autres en considération et solidement nous cultiver nous-mêmes. Ceci est ma compréhension personnelle. Veuillez signaler toute chose inappropriée.


Version anglaise:
The Seriousness of Considering Others/a>

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.