Une femme du Hebei chute mortellement en essayant d’échapper à l' arrestation pour ses convictions

Quelques mois seulement avant le mariage de sa fille, une femme du canton de Wen'an, province du Hebei, a fait une chute mortelle alors qu'elle tentait d'échapper à la police en descendant du balcon de son appartement situé au troisième étage. Elle avait 55 ans.


La police ciblait Mme Yang Xiaohui pour son refus d’abjurer sa foi en Falun Gong.


Le Falun Gong, également connu sous le nom de Falun Dafa, est une discipline spirituelle persécutée par le régime communiste chinois depuis 1999.


Huit policiers ont frappé à la porte de Mme Yang aux alentours de 20 heures le 8 avril 2019. Quand elle a refusé de les laisser entrer, ils ont utilisé des outils pour forcer la porte.


Le mari et la fille de Mme Yang, présents lors de l'invasion du domicile, étaient terrifiés et ne savaient pas quoi faire.


Alors que la police était sur le point d'entrer par effraction, Mme Yang s'est précipitée sur le balcon d’où elle a tenté de s'échapper. Elle est tombée par terre. Ne répondant pas, elle a été envoyée à l'hôpital, où elle a été déclarée morte vers 2 heures du matin.


La police a surveillé de près et filmé la famille de Mme Yang en vidéo lors des tentatives de secours d'urgence.


Li Zhongjie, chef de la division de la sécurité intérieure, a nié toute responsabilité dans la mort de Mme Yang et a déclaré qu'ils ne faisaient que suivre les ordres d'en haut.


La famille de Mme a été scandalisée lorsque la police ne leur a pas permis de prendre des dispositions pour ses funérailles, leur disant qu'ils devaient obtenir l'approbation d’en haut avant de l’incinérer et de l'enterrer.


Ciblée à plusieurs reprises pour sa foi

Depuis que le régime communiste a ordonné la persécution du Falun Gong en 1999, Mme Yang a été ciblée à plusieurs reprises pour être restée fidèle à sa foi. Ses arrestations répétées, harcèlement et saccages du domicile ont plongé sa famille dans la peur ces deux dernières décennies, entraînant la mauvaise santé de son mari.


Mme Yang a été envoyée à des sessions de lavage de cerveau à deux reprises entre novembre 2003 et juin 2004. Elle a reçu un coup de pied dans le dos et une gifle au visage. Le personnel du centre de lavage de cerveau l'a attachée à un lit et l'a gavée, lui blessant gravement l’œsophage. Ils lui ont également injecté des substances inconnues qui l'ont rendue incapable de s'endormir et, par la suite, difficile à réveiller.


La dernière épreuve de Mme Yang remonte au 2 janvier 2017, alors qu'elle et huit autres pratiquants de Falun Gong (deux hommes et six femmes) se sont rendus au marché fermier de la ville de Daliu, canton de Wen'an, pour distribuer des calendriers avec des informations sur le Falun Gong. Ils ont été signalés à la police et arrêtés neuf jours plus tard. La police a fouillé leurs domiciles et emporté leurs documents liés au Falun Gong.


Les sept pratiquantes ont été libérées sous caution le lendemain après que la police ait découvert qu'elles souffraient d'hypertension. Les deux pratiquants ont été détenus pendant un autre mois et ont été libérés sous caution le 23 février.


Depuis lors, la police a fréquemment harcelé les pratiquants par des appels téléphoniques ou en frappant à leurs portes. Ils ont également demandé aux pratiquants de se présenter au commissariat tous les trois mois. Lorsque ces derniers ont refusé de s’y conformer, ils ont été mis sur une liste de personnes recherchées.


Mme Zheng Lili, une des pratiquantes, a plus tard été arrêtée alors qu'elle utilisait sa carte d'identité signalée, puis condamnée à un an et demi de prison en décembre 2018. Mme He Yan a été arrêtée chez elle en novembre 2018. M. Liu Yongmei, un enseignant, a été contraint de quitter son emploi et vit maintenant loin de chez lui afin d'éviter l’arrestation. Ses parents, dans la soixantaine avancée et ayant besoin de soins, sont laissés sans surveillance.


Voir également :
Hebei Practitioner Ms. Zheng Lili Given an 18-Month Prison Term


Version anglaise :
Hebei Woman Falls to Her Death Trying to Escape Arrest for Her Faith

Version chinoise :
河北廊坊警察半夜撬门-善良妇女被逼坠楼身亡

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.