Falun Dafa suscite un grand intérêt au Festival des Fleurs d’Oranger d’Adana, en Turquie

Les pratiquants de Falun Dafa de Turquie se sont joints au Festival international des fleurs d’oranger d’Adana , cinquième en importance des grandes villes de Turquie et réputée pour son dynamisme.


Pendant les trois jours d’activités du festival, ils ont tenu un stand au centre-ville et ont aussi pris part à une grand défilé d’un kilomètre à travers la ville.


La caractéristique du Festival de la fleur d’oranger est la fragrance magique qui se répand dans l’air avec la floraison des orangers à l’arrivée du printemps. Des milliers de personnes d’autres villes et pays ont participé aux diverses réjouissances du carnaval


Le défilé a eu lieu le 6 avril 2019 et a attiré des milliers de personnes amassées tout au long du parcours d’un kilomètre. Le groupe des pratiquants de Falun Dafa a beaucoup attiré l’attention et des centaines de gens se sont faits prendre en photo avec eux.

 
Des milliers de personnes ont regardé le défilé du Festival des fleurs d’oranger d’Adana, le 6 avril 2019.
 
 
 
 
Les pratiquants et leurs costumes chinois traditionnels créent des scènes colorées durant le défilé


Les 6 et 7 avril, le festival s’est déroulé sur 3 scènes séparées dans la ville. Des pratiquantes de Russie ont soutenu les pratiquantes turcs avec leurs danses. Des milliers des personnes les ont regardées et applaudies.


 
 
Des pratiquantes de Russie ont interprété plusieurs danses issues de la culture chinoise traditionnelle
 
 
Les pratiquants ont fait des démonstrations des exercices sur leur stand dans le centre ville


Les pratiquants ont fait des démonstrations des exercices sur leur stand dans le centre ville, distribué des fleurs de lotus en origami, et recueilli des signatures pour une pétition appelant à traduire en justice Jiang Zemin, l'ancien dirigeant chinois initiateur de la persécution du Falun Dafa, et de sa litanie d’atrocités. Près de 7000 brochures ont été distribuées et des démonstrations des exercices ont eu lieu sur le trottoir et sur la chaussée pendant les trois jours des festivités.


 
Démonstration des exercices sur Gazipaşa, une des artères principales d’Adana


 

Mekselina apprend les exercices debout


Mekselina Yörür , qui vit à Adana mais étudie à Eskisehir, a voulu apprendre les exercices. Elle a fait tous les exercices pendant près d’une heure. " Il y a une énergie différente ici, a-t-elle dit je souhaite apprendre et viendrais sur votre site de pratique. Lorsqu'elle a appris les tortures auxquelles les pratiquants de Falun Dafa étaient soumis en Chine, elle a immédiatement signé la pétition. Elle est revenu le lendemain avec un ami qui a aussi signé la pétition.


Dönay, Ezgi et Narin, de jeunes personnes d' Adana, ont immédiatement signé la pétition lorsqu'ils ont appris la persécution du Falun Dafa. Dönay a demandé “Pourquoi une telle persécution? Rien ne la justifie”

 
Dönay, Ezgi et Narin ont signé la pétition condamnant la persécution et pour l’arrêt des tortures

 
Sena du stand voisin, a patiemment appris les cinq exercices et a dit qu’elle s’était sentie paisible et très à l’aise puis elle a signé la pétition


Lors des activités et le jour suivant, un grand nombre de gens ont appelé le numéro des pratiquants figurant sur les brochures pour se renseigner sur l’apprentissage des exercices. M. Gokhan, un policier qui travaille à Adana, a appelé un des pratiquants et a dit qu'il voulait apprendre le Falun Dafa. Il a ajouté qu'il pouvait aider les pratiquants à organiser des activités à Adana.


 
Toros, le journal local d’Adana


Un reporter de Toros, le journal local est venu interviewer les pratiquants qui faisaient les exercices et a publié un article le lendemain. " La pratique de haut-niveau du Falun Dafa a largement suscité l’intérêt du public " déclarait l’article.

Version originale

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.