Ne pas se vanter de ses forces ni exposer les lacunes des autres

Les pratiquants du Falun Dafa vivent parmi et avec des gens qui ne pratiquent pas Dafa. Par conséquent, quand notre cultivation personnelle est déficiente et que nous ne prêtons pas attention à cultiver nos pensées, nous pouvons agir comme un non pratiquant.


Il y a plusieurs jours de cela, l’école où je travaille a exigé des professeurs qu’ils présentent un plan d’enseignement. Un collègue âgé m’a demandé d’en préparer un pour lui, je lui ai donc donné une copie électronique du plan semestriel des leçons. Avant qu’il ne remette son plan, il m’a demandé de l’organiser pour lui en fonction des heures de travail dans la journée, ce qui revenait à lui donner un plan d’enseignement complet prêt à rendre.


Cette requête a fait surgir en moi des pensées négatives. J’ai pensé, que puisque le salaire pour un plan de leçon est donné selon le temps que l’on y passe en classe, cela ne serait-il pas comme si c’était moi qui faisais le travail, mais lui qui serait rémunéré pour cela ? J’en étais mécontent, mais, parce que je suis un pratiquant, j’ai tout de même préparé le plan pour lui.


Peu de temps après, plusieurs collègues étaient en train de parler des plans de leçon. Parce que je n’ai pas pensé à maîtriser mes pensées d’indignations et ne m’en étais pas débarrassée précédemment, j’ai lancé : "Non seulement M. Zou m’a demandé un plan d’enseignement pour l’intégralité du semestre, mais il m’a également demandé de l’organiser en fonction de la journée de travail. C’est comme si j’avais préparé un bon repas puis l’avais jeté ".


Après avoir entendu mon collègue répondre d’une voix grinçante, j’ai réalisé à quel point j’avais eu tort. Cela n’avait-il pas rabaissé M. Zou et ne m’étais-je pas glorifié moi-même ? Ressentiment, accusation et jalousie ne sont pas de simples mots, ils font référence à beaucoup d’attachements communs. M’étais-je comporté comme un quelqu’un qui cultive ? Les anciens conseillaient: « Ne pas se vanter de ses propres forces ni exposer les défauts des autres ». Mes paroles n’étaient-elles pas encore moins que ce qu’une personne ordinaire verrait comme approprié?


Cet incident m’a également rappelé comment, à l’heure actuelle, les pratiquants de Dafa usent de diverses méthodes pour clarifier la vérité dans des environnements différents et valident Dafa. Les identités des pratiquants ont également été pour la plupart rendues publiques. Alors, les pratiquants ne sont pas seulement le focus des divinités et des Bouddha, ils sont également des exemples sur la grande scène qu’est ce monde.


Les gens jaugent Dafa au travers des actions des pratiquants. Par conséquent, je me dois de prêter attention à mes propres actions, et ne pas causer d’impact négatif sur Dafa de par mes paroles et mes actes.


Version anglaise disponible à:
Neither Boast About One's Strengths Nor Expose Others' Shortcomings/a>

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.