Malaisie : Des centaines d'élèves apprennent les exercices du Falun Dafa lors d'une exposition scolaire

Le 2 mars, les pratiquants de Falun Dafa ont été invités à faire une présentation lors de l'Exposition de la Villa éducative 2019 (EVEX 2019). L'activité a été organisée par un lycée en Malaisie. Environ 800 lycéens ont appris les exercices du Falun Dafa (aussi connu sous le nom de Falun Gong) et les réactions ont été très positives.


L'école qui a accueilli l'activité, Maktab Rendah Sains MARA (MRSM) Parit, est un des pensionnats créés par Majlis Amanah Rakyat (MARA), une agence gouvernementale qui aide les Malais et les autres peuples indigènes malaisiens à réaliser leurs objectifs professionnels et commerciaux. EVEX 2019 était une des activités proposées pour célébrer le 53e anniversaire de la création de MARA. L'activité d'une demi-journée a eu lieu en présence de nombreuses agences gouvernementales et des organismes pédagogiques. Le Falun Dafa était le seul groupe de méditation à y participer.

 
 
 
Environ 800 lycéens ont appris le Falun Dafa lors de l'exposition de la Villa éducative 2019 (EVEX 2019) en Malaisie.


 
Les élèves s'arrêtent au stand du Falun Dafa pour s’informer sur la pratique et la persécution en Chine.


Un mal à l'épaule disparaît


 
Natasha et Nabila


Bien que les élèves aient seulement appris deux séries d'exercices, bon nombre d'entre eux ont été impressionnés par leurs effets anti-stress. Arissa et Zuhayra ont dit qu'elles se sentaient rafraîchies.


" C'était merveilleux ! La musique est vraiment apaisante. Je ne me sens plus fatiguée du tout ", a dit Arissa.


" C'était comme une bouffée d'air frais pour nous ", a ajouté Zuhayra.


L'expérience de Natasha, était particulièrement remarquable. " Je suis tombée l'année passée et souffrais depuis d'une douleur à l'épaule. Mais après avoir appris ces exercices, la douleur est partie et je me sens parfaitement bien ! " a dit Natasha enthousiasmée, tout en remuant son bras pour montrer aux autres qu'elle n'avait plus mal.


Une amie de Natasha, Nabila, a dit : " Je pense que nous devrions parler de cette méditation à tout le monde en Malaisie pour que plus de gens puissent avoir la chance de l'essayer. "


Natasha et Nabila ont été attristées d'apprendre qu'une si paisible pratique était brutalement persécutée en Chine et que les pratiquants illégalement emprisonnés sont tués pour leurs organes par le régime communiste.


Un cœur de bienveillance

 
Yoshinee a dit que pratiquer le Falun Dafa aidera à améliorer la société.

Yoshinee a dit qu'elle se sentait reconnaissante et détendue après les exercices. " Sincérité-Bonté-Tolérance – ces mots sont profonds et puissants. Ils enseignent à être honnête, gentil et à pardonner. Pour moi, c'est un processus pour avoir un cœur de bienveillance ", a-t-elle dit.


" La répression en Chine est une horreur", s'est exclamée Yoshine. "J’estime que le prélèvement forcé d'organes est inacceptable. En nous unissant tous nous pourrions y mettre rapidement fin ", a-t-elle dit.


Attitude positive

Muhammad Nur Syamil a raconté qu'il était de mauvaise humeur ce matin-là, parce que quelqu'un l'avait rudoyé. "J’étais triste et en colère, mais après avoir appris les exercices, toutes ces pensées négatives ont disparu. Je me sens bien, positif et lucide. "


Il a dit que le Parti communiste avait tort de réprimer le Falun Gong en Chine. " Jiang Zemin [l'ancien chef du Parti communiste] et le Parti ont tué de nombreuses personnes innocentes. Il n'y a rien de mal avec le Falun Gong et nous devrions tous pouvoir le pratiquer", a-t-il ajouté.


Soulager le stress


 
Le directeur de l'école a remis un Certificat d'appréciation aux pratiquants


Le directeur de l'école est venu au stand du Falun Dafa pour remettre un certificat remerciant les pratiquants pour leur contribution à l'activité. Il a dit que la présentation des exercices se déroulait très bien et fournissait une occasion aux élèves d'élever leurs esprits et leurs corps.


 
Azlina espère que davantage d'élèves apprendront la méditation du Falun Gong.

Azlina, une enseignante qui coordonnait l'exposition, a renchéri " j’ai pu voir que de nombreux élèves étaient très intéressés. La pratique semble réduire le stress et améliorer leur patience. Ils sont aussi devenus plus calmes et plus attentifs. "


Soutenir l'innocence

 
Des élèves signent une pétition pour faire cesser le prélèvement forcé d'organes en Chine.

Nurul Hanna, une élève enseignante qui a aidé à organiser l'exposition, a dit aux pratiquants qu'elle espérait qu'ils reviendraient à l'avenir.


Consternée par les atrocités de prélèvement d'organes, elle a dit : " Maintenant, je comprends la signification de vos activités de collecte de signatures. Nous sommes tous des êtres humains et nous ne pouvons permettre qu'une telle tragédie continue."

"En tant que Malaisiens, nous soutenons l'innocence", a-t-elle dit.


Version anglaise :
Malaysia: Hundreds of Students Learn Falun Dafa Exercises at School Exhibition

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.