À propos des limitations du savoir humain et de l'immensité de l'univers ...

Ce n'est pas un chef d'œuvre à l'encre et au pinceau - mais la terrasse Leidong du Mt Emei par une matinée typiquement couverte de brume [chinaexpat.com)

La rédaction de Zhuan Falun au niveau superficiel n’est pas en langage raffiné, voire même ne se conforme pas à la grammaire de la langue moderne. Si j’utilisais la grammaire moderne pour rédiger ce livre de la Grande Loi, un grave problème se poserait, sa structure linguistique serait conventionnelle et belle, mais il n’y aurait pas un sens intérieur aussi élevé et profond. Car en utilisant les expressions normalisées des temps modernes, on ne peut pas du tout exprimer le sens de guide de Dafa aux différents niveaux plus élevés, ni montrer la manifestation de la Loi à chaque niveau afin d’amener un changement réel, c’est-à-dire la transformation et l’élévation du benti et du gong des élèves.

Li Hongzhi
Le 5 janvier 1996


En lisant pour la première fois le passage ci-dessus, j’ai été touché au plus profond de moi-même. J’ai vu les significations intérieures derrière ces mots simples et me suis rendu compte qu’ils étaient la solution à un problème qui m'avait troublé durant les quatre dernières années. Mon problème était que je ne pouvais pas comprendre comment résoudre le conflit entre les limitations du savoir humain et l'immensité de l'univers. Ce conflit intérieur est décrit très clairement dans le livre Gödel, Escher, Bach : Les Brins d'une Guirlande Éternelle. Tout comme l'explique le livre, la peinture, la formulation mathématique et la musique sont toutes des formes de langages humains de leurs propres manières distinctes. La seule différence est que chacune choisit une méthode d'expression différente. De plus, il y a de nombreuses autres manières de s'exprimer que les hommes ne connaissent pas. Les différentes manières de s'exprimer sont connectées l'une à l'autre mais peuvent aussi être sans lien entre elles. Par exemple, il est possible d'utiliser une formule mathématique pour enregistrer les notes d'un morceau de musique, mais les formules mathématiques ne peuvent pas exprimer les profondes émotions humaines qui sont intégrées dans la musique. La musique et la peinture peuvent toutes deux être utilisées pour exprimer des émotions humaines, mais la musique ne peut pas saisir les images visuelles associées aux émotions de la façon dont le peut une peinture. La formulation mathématique peut être utilisée pour esquisser les représentations visuelles, mais n'est bonne pour rien d'autre. Même si quelqu'un essaie d'utiliser toutes les formes d'expression connues des hommes pour s'exprimer lui-même, il ne peut toujours pas décrire de façon adéquate une seule de ses expériences vécues. L'ancien peuple chinois était conscient de ce problème intrinsèque. Liu Xie, un célèbre écrivain de la Chine ancienne, a écrit : "Un homme ne peut vivre que pour une courte période de temps. Cependant, la quantité de savoir disponible est sans fin. Comment un homme peut-il utiliser une chose si courte pour poursuivre une chose sans fin ? Quelle triste situation !" Ainsi, les anciens Chinois ont décidé de ne pas explorer de cette manière (i.e. , à travers la quête de connaissance humaine) le monde autour d'eux . En lieu et place, comme l'a noté Sima Qian dans Les Annales du Grand Historien, les anciens Chinois ont choisi de se concentrer sur "comprendre pourquoi les êtres célestes se comportent d'une certaine façon", alors qu'ils essayaient de trouver des réponse à leurs questions sur les mystères de la vie.


En résumé, les méthodes que les hommes utilisent pour absorber les connaissances sont trop peu nombreuses et trop superficielles. Le langage humain a lui-même de la difficulté à exprimer la façon de penser et la conscience d'un homme. Le problème n'est pas que les écrits de Maître Li sont inélégants. Le problème est que nos méthodes et nos capacités de compréhension sont trop élémentaires.


Maître Li a indiqué que les principes de génération mutuelle et d'inhibition mutuelle changeront dans le futur. Actuellement à travers la génération mutuelle et l'inhibition mutuelle apparaissent la bonté et la méchanceté, qui sont en contraste flagrant l'une avec l'autre mais parviennent néanmoins à coexister.


Toutes les anciennes idées et pensées dans nos esprits alors que nous nous cultivons nous-mêmes peuvent être utilisées par la perversité et sont des choses que nous ne sommes pas parvenus à corriger dans notre cultivation. Peut-être que toutes ces idées et pensées sont elles-mêmes perverses. À travers le processus de génération mutuelle et d'inhibition mutuelle, les gens dans le passé se disputaient l'un l'autre à propos de tout ce qu'ils touchaient. Une ancienne expression bouddhiste dit : "Une chose telle que le vrai ou le faux n'existe pas dans le monde humain". La réalité est que dès que vous pensez que vous avez raison ou tort, vous avez tort.


En cette période, nous ne devrions plus nous concentrer sur notre cultivation personnelle. Nos rôles sont de participer au processus de la rectification du Fa. Ainsi, notre responsabilité est d'éliminer toutes les anciennes idées et pensées qui sont aujourd'hui dans la société humaine. Dans tout ce que nous faisons, nous n'essayons pas de nous disputer avec qui que ce soit. Nous aidons simplement à éliminer tout ce qui devrait être éliminé. Nous éliminons les démons et tout ce qui est pervers. Ce faisant, nous aidons Maître Li à apporter le salut à plus de gens. En même temps, les choses anciennes et perverses ne se laisseront pas éliminer sans combattre. Nous indiquons aux gens les principes les plus droits au niveau humain afin qu'ils cessent de croire ou de poursuivre les choses anciennes et perverses. Ces choses perverses perdront alors leur crédibilité, n'auront pas d'endroit où se cacher et n'auront plus d'excuse pour justifier leur existence. Elles finiront par comprendre qu'il n'y a pas d'issue possible pour elles hormis être éliminées.


Tant que nous nous cultivons avec détermination dans Dafa, chacun d'entre nous pratiquants devrait avoir des parties ayant bien cultivé. Chacun de nous a ces parties. Maître Li ne nous a-t-il pas indiqué cela il y a longtemps ? Maître Li change chacun de nous depuis le cœur le plus profond de notre être. Les parties de nous ayant bien cultivé se trouvent déjà de l'autre côté, propres et pures. Dès que nous rencontrons des problèmes, tellement de pensées différentes apparaissent dans nos esprits. Cependant cette pensée innée, la pensée qui correspond au critère de Dafa provenant du plus profond de nos êtres, n'est-elle pas la pensée la plus droite ? Nous rencontrons beaucoup d'interférences. Cependant le pouvoir de la pensée droite dépasse de loin tout ce qui est pervers !


Nous ne devrions jamais nous laisser contrôler par la façon humaine de penser. Les pensées des hommes sont à un très bas niveau, elles contiennent de nombreuses impuretés et sont précisément les choses que nous devons rectifier. Le Fa est dans tout ce qui nous entoure. En utilisant un cœur calme et des pensées pures pour tout examiner autour de nous, nous verrons partout les manifestations du Fa.


Maître Li a indiqué que le Yin et le Yang sont seulement des principes à l'intérieur de cette Voie Lactée. Tout le savoir et la science des hommes ne sont qu'une petite partie d'une dimension dans les Trois Mondes de la Voie Lactée. Comment pouvons-nous être limités par quelque chose d'aussi petit et insignifiant ? Nous ne devrions pas permettre à une telle limitation d'exister dans nos esprits. Nous validons le Fa et n'attendons rien des gens ordinaires. Nous mettons en place tout ce qui est nouveau, sans vouloir satisfaire la curiosité des gens ordinaires.


Nous devrions utiliser notre sagesse pour valider Dafa. Cela nous permettra non seulement de remplir notre mission, mais aussi de justifier notre existence dans la droiture et d'aider à amener le salut à plus de gens.


Maître Li a indiqué que la science d'aujourd'hui n'est pas scientifique car elle ne peut pas prouver l'existence du De (vertu). Elle ne peut pas prouver qu'il y a des conséquences pour les bonnes et les mauvaises actions. J'en suis venu à comprendre que la science elle-même est égoïste. Je vais tenter de l'illustrer d'un point de vue personnel.


Maître Li a indiqué que la théorie des Cinq Éléments de l'ancienne Chine a beaucoup de mérite.


L'ancienne civilisation chinoise n'était pas quelque chose d’inventé ou de créé par une personne. C'était une chose vaste et immense. C'est absolument vrai. J'ai étudié les Cinq Éléments, le Livre des Changements, Ba Gua, Qimendunjia et de nombreux anciens livres chinois pendant une longue période, en recevant beaucoup d'inspiration. Les théories derrière Yin-Yang ou les Cinq Éléments sont d'une grande profondeur. Elles n'ont ni début ni fin et surpassent de beaucoup la science d'aujourd'hui.


La science dans la nouvelle ère devra être utilisée pour combattre tout ce qui est pervers et promouvoir la bonté. Les gens ne devraient plus être autorisés à l'utiliser pour des buts égoïstes. Alors que la nouvelle science se développe, les gens devraient arriver à réaliser de plus en plus clairement la vraie signification de la vie et pourquoi quelqu'un devrait essayer de retourner à son origine . La nouvelle science devrait servir d'échelle pour aider les gens à monter alors qu'ils cherchent à améliorer leurs compréhensions du vrai Fa de Bouddha. Elle devrait être reliée à la vérité de l'univers et cesser d'être une barrière de sécurité pour ceux essayant de construire un gratte-ciel tremblant. La nouvelle science devrait être en harmonie parfaite et couvrir tout ce qui est dans le monde humain.


Version anglaise : http://www.pureinsight.org/node/660

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.