Un résident de la province de Jiangxi arrêté pour sa foi, sa fille terrifiée par une descente de police

M. Geng Decheng, un habitant de la ville de Yingtan, province du Jiangxi, n'est pas rentré chez lui après avoir rendu visite à un membre de sa famille à dans le canton de Jinxi à une soixantaine de kilomètres, dans la matinée du 27 février 2019

.
Alors que sa femme préparait le déjeuner le lendemain vers midi, cinq policiers ont frappé à la porte. La fille a ouvert la porte. La police s'est précipitée à l'intérieur et a commencé à fouiller la maison. Ils ont confisqué les livres de Falun Gong de ses parents et des billets de banque de 300 yuans sur lesquels étaient imprimées des informations sur le Falun Gong, une discipline spirituelle persécutée par le régime communiste depuis 1999.


La clé USB de la jeune femme avec sa musique préférée n'a pas été épargnée. Elle était si terrifiée que son visage est devenu pâle et elle a commencé à marmonner des non-sens.


La police s'est attardée jusqu'à 16h00. Ils ont dit à l'épouse de M. Geng, Mme Shangguan Binying, qu'il avait été arrêté la veille et qu'il se trouvait à présent au centre de détention du canton de Jinxi et mis en détention criminelle. Ils n'ont pas précisé ce qui avait motivé l'arrestation.


M. Geng, un ancien journaliste du bureau de la radio et de la télévision de la ville de Yingtan, a été à plusieurs reprises pris pour cible avec son épouse au cours des 20 dernières années pour ne pas avoir renoncé à leur foi dans le Falun Gong.


Le 22 septembre 2015, des policiers du bureau 610 de la ville de Yingtai et de la division de la sécurité intérieure ont fouillé la maison du couple et ont arrêté Mme Shangguan.


M. Geng a été détenu pendant 15 jours après avoir été dénoncé pour avoir parlé du Falun Gong à des gens dans un parc le 16 avril 2016.


Le couple a de nouveau été arrêté le 31 mai 2018 pour avoir diffusé des informations sur le Falun Gong. Ils ont été placés en détention administrative pendant 15 jours.


Leur fille, qui était encore une fillette lorsque la persécution du Falun Gong a commencé en 1999, a fait une dépression nerveuse en raison de la pression et de la peur provoquées par les saccages répétés de son domicile, les arrestations et la détention de ses parents.


Elle a subi un autre coup dur lorsque son père a de nouveau été arrêté en 2019, huit jours après le festival des lanternes (le 19 février), pendant la période des fêtes du nouvel an chinois.


Version anglaise :
A Resident of Jiangxi Province Arrested for His Faith, Daughter Terrified by Police Raid

Version chinoise :
串亲戚旅行-江西鹰潭市耿德成再被绑架

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.