Une activité du Falun Gong à Cagliari, Sardaigne, suscite l’intérêt

Les pratiquants de Falun Gong ont tenu des activités dans le centre de Cagliari, capitale de la Sardaigne, en Italie, les 13 et 20 janvier 2019. Ils ont fait la démonstration des exercices et informé la population de la persécution brutale du Parti communiste chinois (PCC) à l'égard de la pratique qui se poursuit depuis 20 ans.

 
Les pratiquants font la démonstration des exercices du Falun Gong
 
Le Falun Gong suscite l’intérêt à Cagliari, Italie le 39 janvier 2019.


Dès que les pratiquants ont installé leur présentoir le premier jour, les passants sont venus demander plus d'informations.


Un homme a dit qu'il connaissait la brutalité du PCC et que c’était un régime tyrannique. Plusieurs personnes ont été choquées d'apprendre les détails de la persécution, en particulier le prélèvement d'organes approuvé par l’Etat du Parti communiste chinois, sur des pratiquants de Falun Gong de leur vivant.


Beaucoup de gens étaient indignés et ont signé la pétition condamnant la persécution.


Un groupe de passionnés de Tai Chi a demandé pourquoi le Falun Gong était persécuté. Après avoir entendu les pratiquants leur expliquer que la pratique avait été ciblée lorsque sa popularité avait dépassé en nombre les membres du Parti communiste chinois, ils ont signé la pétition et déclaré qu'ils iraient visiter le site Web du Falun Dafa.


Une professeure d'université enseignant la pharmacologie a dit aux pratiquants qu'elle était au courant de la persécution en Chine, parce qu'elle avait l'habitude d'étudier les effets des diverses formes de persécution sur la santé des gens.


Un couple de la ville d'Olbia était très intéressé par la spiritualité et voulait en savoir plus sur le Falun Gong. Ils ont posé plusieurs questions et ont dit qu'ils entreraient en contact avec les praticiens locaux pour apprendre les exercices.


Version en anglais

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.