Rapport d'enquête de la WOIPFG sur l'immixtion de l'ambassadeur du Parti communiste chinois en Espagne dans les représentations de Shen Yun

Lü Fan admet : le PCC s'est immiscé dans les performances
 

Quelques semaines à peine avant que le spectacle mondialement connu de Shen Yun, souvent qualifié de " spectacle n°1 mondial", ne se produise au Teatro Real de Madrid (Théâtre Royal de Madrid), le théâtre a soudain annoncé aux organisateurs locaux de Shen Yun que leur spectacle "devait être annulé" en raison de difficultés techniques (voir le reportage : Chinese Regime Pressure Suspected Behind Shen Yun Show Cancellation in Spain )


Depuis février 2006, Shen Yun Performing Arts, dans sa mission de faire revivre la culture traditionnelle chinoise détruite par le Parti communiste chinois (PCC), se produit simultanément sur les cinq continents, permettant à des millions de personnes de découvrir la vraie culture traditionnelle chinoise de transmission divine. Cependant, le PCC considère Shen Yun comme une menace majeure pour sa dictature. Depuis déjà longtemps, le PCC utilise ses ambassades et consulats à l'étranger pour s'immiscer dans les activités de Shen Yun Performing Arts de différentes façons. La WOIPFG a retracé et enquêté sur de tels incidents et a publié un rapport d'enquête complet le 12 août 2010 (http://www.upholdjustice.org/node/196)


À cet égard, le 22 janvier 2019, un enquêteur de l'Organisation mondiale d'enquête sur la persécution du Falun Gong (WOIPFG) a téléphoné à l'ambassadeur de Chine en Espagne, Lü Fan, se présentant comme un haut responsable chinois. L'enquête a confirmé que l'annulation du contrat du théâtre avec les organisateurs de Shen Yun était entièrement le résultat de l'ingérence du PCC.


L'ambassadeur Lü Fan l'a admis au téléphone :

Lü Fan a personnellement fait pression sur le théâtre pour annuler le contrat avec Shen Yun Performing Arts. En utilisant le contrôle du PCC sur le grand marché chinois comme incitation, Lü Fan et le directeur du théâtre ont prévu conjointement d'annuler les représentations de Shen Yun sous prétexte de difficultés techniques. L'ambassade du PCC et le théâtre craignent que l'incident ne n'ébruite davantage. Après que l'incident a été dénoncé par les médias espagnols, ils continuent à discuter des contre-mesures.


La transcription de la conversation téléphonique suivante montre les résultats de notre enquête préliminaire menée le 22 janvier 2019 sur l'immixtion de Lü Fan, ambassadeur du PCC en Espagne, dans les représentations de Shen Yun Performing Arts au Théâtre Royal de Madrid.


 
Écouter le MP3 sous-titré en chinois et en anglais


Tonalité de numérotation....

Bonjour !
Enquêteur : Bonjour. Est-ce l'ambassadeur Lü Fan, à l'ambassade de Chine en Espagne ?
Lü Fan : Oui, c'est moi. C'est moi. C'est bien moi.


Enquêteur : Ici ...
Lü Fan : Bonjour, comment allez-vous ? Comment allez-vous ?


Enquêteur : Comment allez-vous ? Voici la situation. Nous sommes en train d'écrire un rapport au Comité central [du Parti communiste chinois]. Il s'agit d'étendre notre influence culturelle à l'étranger. Nous avons entendu dire que récemment, vous avez réussi à empêcher Shen Yun de se produire à Madrid. Nous pensons que c'est une grande réussite qui mérite d'être montrée en exemple. Nous aimerions l'inclure dans notre rapport à nos supérieurs. Donc, j'appelle pour en savoir plus de vous. Quels efforts avez-vous déployés pour y parvenir ? Ainsi, plus tard, nous aussi, nous pourrons recevoir la reconnaissance de nos dirigeants [lorsque nous leur rendrons compte].
Lü Fan : En avez-vous besoin d'urgence ou y a-t-il une date limite ?


Enquêteur : C'est très urgent. C'est pourquoi que je vous appelle.
Lü Fan : Comme nous voulons nous assurer que tout est réglé, avant de faire notre rapport. Donc, si vous pouvez attendre un ou deux jours, nous pouvons résumer l'information et vous rédiger un rapport.


Enquêteur : D'accord, c'est bon. Mais vous pouvez en parler brièvement d'abord. Pour qu'on ait une vue d'ensemble.
Lü Fan : D'accord, bien sûr ! C'était au début de cette année, le 3 janvier ou quelque chose comme ça, quand nous avons appris qu'ils [Shen Yun] allaient se produire, et c'est dans l'un des meilleurs théâtres de Madrid, au Teatro Real de Madrid. Et le président Xi et son épouse [Peng Liyuan] venaient de terminer leur visite d'État en Espagne.


Enquêteur : Oui, je suis au courant.
Lü Fan : Et ce Teatro Real de Madrid est l'un des endroits où la reine a accompagné le professeur Peng [Liyuan] dans sa visite.


Enquêteur : D'accord.
Lü Fan : Et la représentation de Shen Yun est prévue après la visite. Comme nous savions [qu'ils allaient avoir la performance là-bas], nous avons immédiatement contacté le Teatro Real pour vérification.


Enquêteur : D'accord.
Lü Fan : Entre-temps, nous avons vu leurs annonces et publicités.


Enquêteur : D'accord.
Lü Fan : Ensuite, les gens du Falun Gong [ont fait passer des annonces] sur certains médias[numériques], mais pas encore dans les journaux.


Enquêteur : D'accord.
Lü Fan : Ils venaient de faire une promotion, mais ils l'ont fait de manière secrète, en disant que le spectacle fait la promotion de la culture traditionnelle [chinoise].


Enquêteur : D'accord.
Lü Fan : Ils n'ont pas du tout mentionné leur contenu [c.-à-d. Falun Gong].


Enquêteur : D'accord.
Lü Fan : Dès que nous avons pris connaissance de cette situation, nous avons immédiatement contacté le personnel du Teatro Real. En fait, les gens étaient en vacances à cette époque en Espagne. Nous n'avons pu les joindre qu'après le 6 janvier. Mais avant cela, nous avions déjà joint un grand nombre de leurs collaborateurs.


Enquêteur : D'accord.
Lü Fan : Nous leur avons expliqué le danger [d'accueillir les performances de Shen Yun] et les conséquences. Ils ont été très choqués.


Enquêteur : D'accord.
Lü Fan : Ils pensaient vaguement que [le spectacle Shen Yun] est sur la culture chinoise, et que la Première Dame de Chine venait de leur rendre visite. Alors, ils voulaient montrer leur gratitude, quelque chose comme ça. (rires)

Lü Fan : Après avoir appris ce que nous leur avons dit, ils nous ont dit qu'ils se trouvaient dans un dilemme. Ils ont dit qu'ils avaient déjà vendu près de 900 billets en ligne. L'annulation du spectacle ] entraînerait une grande perte de revenus.


Enquêteur : D'accord.
Lü Fan : Alors plus tard, j'ai parlé en personne à leur directeur général. Je lui ai dit de ne pas seulement penser aux revenus financiers, mais aussi à la politique.


Enquêteur : D'accord.
Lü Fan :[Je lui ai dit,] "Vous avez commencé à coopérer avec la Chine, en vous inscrivant à la Ligue internationale des théâtres de la Route de la soie il y a quelques années, vous avez donc un grand potentiel sur le marché chinois à l'avenir. Vous ne pouvez pas vous permettre de perdre le marché chinois à cause de ça." Ils se sont immédiatement rendu compte de ce problème, ils se sont rendus compte du problème. Cependant, ils apprécient aussi leur propre... comment ils l'appellent... la réputation de leur théâtre, parce qu'ils avaient déjà promis [les organisateurs de Shen Yun]. Si l'on annule le spectacle, il y aurait des effets néfastes. Ils avaient aussi fait beaucoup de préparatifs.


Enquêteur : D'accord.
Lü Fan : En même temps, ils ne voulaient pas faire grand bruit à ce sujet, pour s’entacher avec plus de politique. Finalement, nous avons discuté avec eux pour trouver une solution. Nous leur avons dit d'utiliser des raisons techniques [comme excuse], de dire que puisque le lieu était réservé à la hâte, ils n'ont pas réfléchi aux problèmes techniques [au moment où ils ont signé le contrat]. Donc, pour des raisons techniques, ils n'ont pas pu fournir l'espace scénique à temps pour Shen Yun. Shen Yun avait prévu deux jours, l'un le 31 janvier et l'autre le 1er février avec deux représentations le même jour. En tout, ils prévoyaient trois représentations.


Enquêteur : Et l'attitude du théâtre en ce moment ? Sont-ils fermes ou hésitent-ils un peu ?
Lü Fan : Ils sont résolus en ce moment. Mais hier, un article a été publié par un média local, ABC, un journal national. L'article] dit que le Teatro Real a annulé les spectacles de Shen Yun à cause de la pression du gouvernement chinois. Ils ont publié un article comme ça.


Enquêteur : D'accord.
Lü Fan : Nous discutons maintenant de la manière de traiter ce problème avec le théâtre. Notre plan préliminaire est de le garder aussi discret que possible et [continuer de dire que] c'est pour des raisons techniques. Faites-le comme ça, c'est tout. Je peux vous rappeler plus tard ?


Enquêteur : Bien sûr, d'accord.
Lü Fan : Bien sûr.


Enquêteur : D'accord. Merci, au revoir.


Principes d'enquête du WOIPFG : Les auteurs de crimes doivent être traduits en justice. Les individus devraient assumer la responsabilité de leur implication dans les crimes commis par leur organisation, et ceux qui sont à l'origine de la persécution devraient assumer la même responsabilité que ceux qui l'exécutent physiquement. En vertu de ce principe, et pour préserver la moralité et la conscience humaines, la conduite criminelle de tous les individus au sein des organisations, unités et départements impliqués dans la persécution, sur la base du droit pénal national, fera l'objet d'une enquête approfondie et sera traduite en justice.


Nous avertissons par la présente ceux qui ont participé à la persécution du Falun Gong : Le PCC se dirige vers sa dissolution, et toute l'organisation du PCC sera traduite en justice pour chaque crime qu'elle a commis. La persécution du Falun Gong est un crime de génocide et un crime contre l'humanité ! Nul ne peut être exempté en invoquant l'excuse qu'il suivait les ordres d'en haut. Toutes les personnes impliquées dans la persécution seront tenues personnellement responsables. De plus, l'enquête et la punition de ces coupables ne connaissent pas de frontières et relèvent de la juridiction commune de l'humanité tout entière. Votre seule issue est de vous rendre et d'avouer, d'exposer le mal et de faire des efforts pour accomplir des mérites pour expier vos crimes !


L'Organisation mondiale d'enquête sur la persécution du Falun Gong (WOIPFG) a été fondée le 20 janvier 2003. Notre mission est d'enquêter sur la conduite criminelle de toutes les institutions, organisations et individus impliqués dans la persécution du Falun Gong ; de mener ces enquêtes, peu importe le temps qu'il faudra, peu importe la profondeur et la portée des recherches, jusqu'à leur conclusion complète ; d'exercer les principes fondamentaux de l'humanité et de restaurer et maintenir la justice dans la société.

http://www.upholdjustice.org/node/406

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.