Entendu place Mynttorget à Stockholm : " Nous allons nous battre à vos côtés ! "

Le 12 janvier, le groupe du Falun Gong présent Place Mynttorget, dans la vieille ville de Stockholm, a attiré l'attention d'une militante des droits de l'homme.


 


Les pratiquants faisaient la démonstration des exercices et sensibilisaient les passants à la persécution en Chine lorsque la femme s'est approchée et leur a dit : " Je suis au courant de la persécution du Falun Gong en Chine, c'est un sujet que je suis depuis déjà un certain temps. "


Elle a ajouté qu'elle allait assister à une convention des droits de l'homme en mars et que la persécution du Falun Gong était une question importante à l'ordre du jour. Elle a pris des documents et a dit : " Nous allons nous battre à vos côtés ! "

 
 
Le 12 janvier, les piétons viennent s'informer auprès des pratiquants de Falun Gong à Mynttorget, dans le vieux Stockholm.


Un Suédois âgé a commenté que la méditation avait l'air tellement paisible. " Le Parti communiste chinois est dérangé ! Comment pourrait-il sinon persécuter d'aussi bonnes personnes et pendant aussi longtemps ? Vous avez fait du bon travail. Que Dieu vous bénisse ! "


Un autre homme est venu avec des questions. Il n’arrivait à pas croire qu’il n’y avait ni droits de l'homme ni liberté de croyance en Chine, d'autant que son frère, qui fait des affaires en Chine depuis plus d'une décennie, lui avait dit le contraire.


Après qu’un pratiquant lui a expliqué ce qu'est le Falun Gong, les raisons de la persécution, et l’existence de prélèvement forcé d’organes sur des pratiquants de leur vivant en Chine, l’homme a dit : « C'est horrible ! De telles choses sont inimaginables ! ».


" Je comprends maintenant et je sais quoi faire à l'avenir. " a-t-il ajouté, remerciant les pratiquants et prenant quelques dépliants avec lui.

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.