Un homme du Liaoning est maltraité et décède en prison

Un habitant de la ville de Chaoyang, province du Liaoning, est décédé alors qu'il purgeait une peine de cinq ans d'emprisonnement pour sa pratique du Falun Gong, une discipline spirituelle persécutée par le régime communiste chinois depuis 1999.


Il a été rapporté que les gardes de la prison de Dalian ont maltraité M. Li Jiechun depuis son transfert là-bas en juillet 2017. Ils l'ont privé de sommeil pendant plusieurs jours consécutifs afin de le forcer à renoncer à sa croyance en Falun Gong. Quand cela n'a pas réussi à ébranler sa foi, quatre personnes l'ont bombardé de propagande haineuse contre le Falun Gong pendant la journée et forcé à rester assis sur un tabouret miniature des heures durant pendant la nuit. Cette torture a duré cinq jours consécutifs. Un garde a battu M. Li le sixième jour.


Après que M. Li ait fait une grève de la faim de protestation, les gardes ont fait une pause de deux semaines puis les tortures ont repris.


Ces sévices impitoyables ont coûté la vie à M. Li qui est décédé le 3 décembre 2018 à l’âge de 62 ans.


M. Li ne s'était pas marié et n'avait aucun membre de sa famille proche pour lui rendre visite en prison. Les détails de sa mort restent à enquêter. Entre-temps, il a été rapporté qu’il avait été enterré dans sa ville natale de Chaoyang le 16 décembre.


Arrêté à répétition pour sa pratique du Falun Gong

M. Li souffrait de rachitisme et d’une maladie osseuse depuis son enfance et était incapable d'effectuer tout travail difficile. Il a commencé à pratiquer le Falun Gong en 2000, malgré la persécution qui avait commencé l'année précédente. Il a rapidement retrouvé la santé et a souvent partagé son histoire autour de lui soucieux de montrer que le Falun Gong ne ressemblait en rien à ce qu’a décrit la propagande d'État.


Simplement pour avoir sensibilisé à la persécution en cours, M. Li a été arrêté cinq fois. Il servi deux peines de travaux forcés pour un total de cinq ans entre 2002 et 2008. Les gardes du camp de travail l'ont sauvagement battu et électrocuté avec des matraques électriques lorsqu'il a refusé de renoncer à sa foi.


Sa dernière et sixième arrestation a eu lieu le 7 septembre 2016 après qu'il ait été accusé d'avoir distribué des documents d'information sur le Falun Gong. Il a été condamné à cinq ans par le tribunal de la ville de Beipiao le 29 décembre 2016. Le tribunal intermédiaire de Chaoyang a tenu une audience pour son appel le 5 mai 2017, mais a confirmé le verdict initial plusieurs mois plus tard.


M. Li a commencé à purger sa peine dans la prison de Dalian en juillet 2017, où il est mort 17 mois plus tard suite à la torture et aux mauvais traitements.


Voir également :
Mr. Li Jiechun Awaits Verdict on Appeal


Version anglaise :
Liaoning Man Abused and Dies in Prison

Version chinoise:

辽宁法轮功学员李捷春被大连监狱迫害致死

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.