Les pratiquants de Falun Dafa d’Athènes tiennent leur quatrième Conférence de partage d’expériences

Des pratiquants de Falun Dafa de toute la Grèce se sont retrouvés à Athènes les 8 et 9 décembre 2018 pour une Conférence de partage d'expériences de Falun Dafa. Des activités ont eu lieu parallèlement le 8 décembre Place Syntagma visant à informer le public des 19 ans de persécution du Falun Dafa en Chine, toujours d’actualité à ce jour.


Les démonstrations des paisibles exercices sur la Place Syntagma, au cœur d’Athènes le samedi 8 décembre, ont attiré Athéniens et touristes, dont beaucoup sont venus s’informer sur la pratique et sur la persécution du Falun Dafa en Chine.


 
Les pratiquants de Falun Dafa font la démonstration des exercices sur la place Syntagma à Athènes.


Au cours de l'événement, un journaliste qui passait est venu se renseigner davantage. En apprenant la situation tragique des droits de l’homme et le massacre de pratiquants pour leurs organes sous l’autorité du régime communiste en Chine, il a demandé à interviewer les pratiquants devant la caméra.


Une chinoise âgée et son fils se sont arrêtés pour regarder les exercices. Un pratiquant a commencé à discuter avec eux. Ils vivaient à Singapour et étaient en vacances en Grèce. Ils ont dit qu'ils étaient au courant de la crise des droits de l'homme en Chine, mais qu'ils n'avaient pas une connaissance approfondie du Falun Dafa. Le pratiquant le leur a expliqué plus en détail et répondu à leurs questions. À la fin de la conversation, le fils a demandé à prendre un selfie avec les pratiquants et les a remerciés de l'avoir informé.


 
L’activité des pratiquants grecs Place Syntagma à Athènes.


Les pratiquants ont également recueilli des signatures appelant à mettre fin à la persécution du Falun Dafa en Chine. De nombreuses personnes ont signé la pétition et ont souhaité bonne chance aux pratiquants dans leurs efforts pour dénoncer ces crimes contre l'humanité.


Outre des dépliants d’information, les pratiquants ont également offert des fleurs de lotus en origami.


Conférence de partage d’expériences


La 4e conférence annuelle de partage d'expérience grecque s'est tenue dimanche au conservatoire public de la municipalité de Moschato, au sud-ouest de l’agglomération d’Athènes. Quinze pratiquants ont partagé leurs expériences d'amélioration basées sur les enseignements du Dafa et sur leur parcours de xiulian.


 
 
 
 
Quatrième Conférence de partage d'expériences du Falun Dafa grecque


Ioanna, une pratiquante d'Athènes, a raconté comment elle avait pris conscience d'un de ses attachements profonds, à savoir son désir de trouver un partenaire dans la vie. À chacune de ses tentatives quelque chose se produisait empêchant le rapprochement avec cette personne. Elle s'est rendu compte que cet attachement et le sentiment de solitude qu'elle éprouvait avaient à voir avec sa mentalité de compétition et la façon dont son père l'avait élevée comme quelqu'un de spécial. Elle a exposé ces attachements afin qu'ils puissent être éliminés et a élevé son xinxingtout en progressant sur son chemin de cultivation


George, un autre pratiquant d'Athènes, a partagé deux expériences qui l'ont aidé à regarder en lui et à trouver l'attachement de la colère. Il s'est rendu compte que la colère était déclenchée comme une forme de défense lorsqu'il sentait que quelqu'un le jugeait et qu'il ne voulait pas perdre la face.


Natalia, également d'Athènes, a partagé son parcours dans la création de l'édition grecque du magazine Taste of Life, un projet de pratiquants visant à faire connaître les valeurs et les modes de vie traditionnels en Orient et en Occident. Elle a décrit à quel point il était difficile au début de coopérer avec d'autres pratiquants pour faire avancer les choses. Bien qu'au début, tout le monde ait manifesté un certain intérêt à participer au projet, à la fin, les pratiquants ont commencé à avoir d'autres priorités. C'est ainsi qu'elle a découvert son attachement à la perfection et à un cheminement facile et confortable. Elle s'est également rendu compte qu'elle ne devrait blâmer personne et ne pas se fâcher en dépit des problèmes auxquels elle faisait face. Elle a dit qu'elle essaierait d'avoir un plus grand cœur.


Efi, d'Athènes, a décrit comment elle a commencé à pratiquer le Dafa en août 2017. Elle a peu après commencé à participer à un groupe d'étude hebdomadaire du Fa et s'est rendu compte qu'elle était devenue plus heureuse, plus en sécurité et que sa santé s'était améliorée. Elle a également compris que la gentillesse est la clé du développement du processus de la cultivation. Elle a constaté qu'avoir de la bonté dans tout ce qu'elle fait dans la vie quotidienne rendait plus facile le fait de regarder en soi-même, de prendre conscience lorsqu'un conflit est de sa faute et de laisser les attachements derrière elle. En tant que professeur de piano, elle s’efforce de toujours faire preuve de gentillesse avec ses élèves. Elle a dit qu'avec Dafa dans le cœur, son esprit s’était purifié et qu’elle savait à présent comment se comporter.


 

À la fin de la conférence, les participants ont partagé comment les interventions des uns et des autres les aidaient à progresser dans leur propre cultivation en les motivant à continuer à être toujours plus diligents.


Version en anglais :
Fourth Greek Experience Sharing Conference Held in Athens

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.