Dénoncer la persécution du Falun Gong devant le consulat chinois à Sao Paulo, Brésil

Au cours des 19 dernières années, les pratiquants de Falun Gong du Brésil ont constamment dénoncé la persécution du Falun Gong devant le consulat chinois à Sao Paulo. Ils distribuent des dépliants et parlent aux passants de la persécution par le Parti communiste Chinois (PCC)
des pratiquants innocents en Chine

 
Les pratiquants de Falun Gong dénoncent la persécution du PCC à Sao Paulo

Depuis l'établissement des relations diplomatiques entre la Chine et le Brésil, de plus en plus de Brésiliens sont allés en Chine pour voyager, étudier et faire des affaires. Ils font la queue devant le consulat chinois pour obtenir des visas presque tous les jours.


Ils ont été surpris d’apprendre comment le PCC bafoue les droits de l'homme et contrôle l’information. Beaucoup d’entre eux ont remercié les pratiquants de leur avoir parlé de la persécution. Certains se sont intéressés au Falun Gong et ont appris les exercices sur place.


Un jour, un homme d'affaires fortement influencé par le PCC a déclaré qu'il soutenait le prélèvement d'organes à vif par le PCC et croyait que seule la tyrannie pouvait rendre les gens obéissants. Tous ceux qui l'ont entendu ont été choqués par sa logique inhumaine. En voyant comment le PCC avait lavé les cerveaux également à l'étranger, les pratiquants ont réalisé davantage l'importance d'appeler à la justice et à la conscience.


Une autre fois, le consulat chinois a appelé la police pour faire partir les pratiquants. Après avoir appris la persécution brutale en Chine, la police a soutenu la manifestation pacifique des pratiquants et les a encouragés à persister.


Le consulat chinois a ordonné au bureau du gouvernement du district de retirer les banderoles du Falun Gong. Les pratiquants sont allés parler aux employés du gouvernement et ont fabriqué plus de banderoles. Leurs efforts constants ont révélé la persécution du PCC à un nombre croissant de personnes.


De nombreux Chinois ont également aimé lire des dépliants et les documents de présentation du Falun Gong. Bien que certains Chinois aient essayé d'éviter de parler du Falun Gong, les efforts persistants des pratiquants ont gagné de plus en plus de soutien.


Un président d'une association chinoise a dit un jour à un pratiquant : "Ce que vous faites est politique!» Le pratiquant a répondu: " Le Falun Gong a été terriblement lésé et persécuté. Nous avons la responsabilité de faire connaître les faits aux gens et de demander la fin de la tragédie ! " L’homme a acquiescé et pris des documents de clarification de la vérité à lire et il a félicité le pratiquant en levant les deux pouces.


Les employés des entreprises voisines et les résidents à proximité soutiennent également les activités des pratiquants de Falun Gong. De rares fleurs d'Udumbara ont été trouvées sur les fenêtres et les murs des bâtiments environnants, ce qui a complètement fasciné les gens. On dit que ces minuscules fleurs blanches n'apparaissent qu'une fois tous les 3 000 ans et représentent un grand événement cosmique.


Version anglaise :

Sao Paulo, Brazil: Exposing the Persecution of Falun Gong in Front of the Chinese Consulate

Version chinoise :

巴西法轮功学员坚持在圣保罗中领馆前讲真相(图)

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.