Présenter le Falun Gong à Bat Yam, en Israël

Les pratiquants de Falun Gong d'Israël se sont rassemblés le samedi 24 novembre dans la ville de Bat Yam, afin de partager les bienfaits du Falun Gong (aussi appelé Falun Dafa) et de sensibiliser les esprits à la persécution de la pratique en Chine.


 
Pratique des exercices sur la promenade de Bat Yam


Les activités se sont déroulées le long de la promenade de Bat Yam, où les passants ont pu assister à la pratique des exercices sur fond de soleil couchant. La scène communiquait une atmosphère paisible, et beaucoup se sont arrêtés pour en jouir un moment. Certains se sont assis sur des bancs à proximité, et l'effet positif de l'énergie émanant des exercices était perceptible.


Les passants ont également pu apprendre à plier une jolie fleur de lotus dans du papier de couleur. Enfants et adultes ont fait cercle autour des pratiquants, fascinés par le processus. Chacun est reparti avec un dépliant et une fleur de lotus. Beaucoup ont signé une pétition appelant à traduire en justice Jiang Zemin (l'ancien dirigeant du Parti communiste chinois responsable d'avoir initié et maintenu la persécution du Falun Gong) .


 
Parler à un passant du Falun Dafa et de la persécution ininterrompue de la pratique en Chine.


Yaffa Rubinstein a été fascinée par les exercices qu'elle a trouvés très relaxants et apaisants à regarder. Elle a appris certains des mouvements et a plié une fleur de lotus.

.
Elena Krylova de la République tchèque visitait Israël. Elle s'est montrée très intéressée et a essayé certains des exercices. Elle a dit que les pratiquants qu'elle avait rencontrées étaient très attentionnés et qu'elle pouvait sentir l'énergie positive.


 
Elena Krylova apprenant le quatrième exercice.

Contexte

Falun Dafa est une pratique spirituelle basée sur le principe de Véracité-Bonté-Patience et comprend cinq exercices simples. Cette pratique a rapidement gagné en popularité en Chine (des enquêtes montrent qu'avant le début de la persécution, près de 100 millions de Chinois la pratiquaient) et a permis d'améliorer considérablement la vie de ceux qui en ont adopté les principes.


Malheureusement, le dirigeant chinois de l'époque, Jiang Zemin, y a vu une menace et a commencé à persécuter la pratique en juillet 1999. Aujourd'hui encore, des pratiquants en Chine sont arrêtés, incarcérés, torturés, soumis au lavage de cerveau et au prélèvement forcé de leurs organes.

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.