Quatre personnes âgées emprisonnées pour leur foi sous la pression d'un organisme non-judiciaire

Quatre pratiquants de Falun Gong âgés ont récemment été envoyés dans deux prisons différentes de la province du Yunnan pour avoir révélé la persécution de leur foi.


Le Falun Gong est une pratique spirituelle basée sur le principe de Véracité, Bonté, Patience. Également appelé Falun Dafa, ce système de méditation est persécuté en Chine depuis juillet 1999.


M. Liao Jianfu, 65 ans, M. Fu Wende, 70 ans, et Mme Song Nanyu, 67 ans, habitent la ville de Panzhihua, dans la province du Sichuan. M. Zhou Fuming, 60 ans, vit à moins de 40 kilomètres du canton de Huaping, dans la province du Yunnan. Ils ont été arrêtés en octobre 2016 après avoir été signalés comme distribuant des documents d'information sur le Falun Gong dans le canton de Huaping. Leur cas a été confié au système judiciaire du canton de Yulong, dans la ville de Lijiang, dans la province du Yunnan.


Le Comité des affaires politiques et légales (PLAC) de la ville de Lijiang a menacé les avocats des quatre pratiquants avant le procès. L'avocat de M. Fu a démissionné, mais ses deux nouveaux avocats ont présenté un plaidoyer non coupable pour lui. Les avocats des autres pratiquants ont plaidé coupable conformément aux instructions du PLAC, une agence extrajudiciaire chargée d'éradiquer le Falun Gong doté du pouvoir d’outrepasser le système judiciaire.


Les pratiquants ont comparu devant le tribunal du canton de Yulong le 22 mars 2018. Les avocats de M. Fu ont réfuté les accusations portées contre leur client. Ils ont fait valoir que les preuves à charge avaient été acquises illégalement et devraient être irrecevables. Ils ont également souligné que le procureur n'avait pas cité de statut valide ni fourni d'éléments de preuve à l'appui des accusations.


Les pratiquants se sont également défendus eux-mêmes.


Un panel collégial composé du juge président He Ruiwei et des juges He Fengsheng et Zhao Zerong a condamné les quatre pratiquants à la prison quelques mois après l'audience.


M. Liao a été condamné à quatre ans avec une amende de 3 000 yuans, Mme Song et M. Fu, à trois ans et demi, avec une amende de 3 000 yuans, et M. Zhou a écopé de deux ans avec une amende de 2 000 yuans. Ils ont fait appel à la cour intermédiaire de la ville de Lijiang, qui a confirmé les verdicts initiaux sans tenir d'audience.


Les quatre pratiquants, libérés sous caution quelques semaines après leur arrestation de 2016, ont été ramenés en détention le 10 juillet 2018. Le 21 août, Mme Song a été envoyée dans la deuxième prison du Yunnan, tandis que les pratiquants étaient envoyés dans la première prison du Yunnan.


L'emprisonnement des quatre pratiquants a mis leurs familles dans une situation désespérée. En particulier, la femme de M. Zhou a été clouée au lit tout au long de l'année en raison de sa maladie, tandis que le mari de Mme Song était à moitié paralysé et ne pouvait plus prendre soin de lui-même.


Lorsque la famille de M. Liao lui a rendu visite en prison en septembre, ils ont appris qu'il souffrait d'hypertension artérielle depuis qu'il a été ramené en détention le 10 juillet. La famille a demandé sa libération pour raisons médicales, mais les responsables n'ont pas répondu jusqu’ici.


Voir également :

Nonjudicial Agency Threatens Defense Lawyers of Falun Gong Practitioners Who Face Show Trial for Their Faith

Four Seniors Tried for Their Faith, Testify in Own Defense


Version anglaise :
Four Seniors Imprisoned for Their Faith Under Pressure from Nonjudicial Agency


Version chinoise :
云南丽江市遭冤判的四名法轮功学员被送监狱迫害

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.