Les pratiquants devraient s’entraider avec honnêteté et compassion

Après avoir lu l’article " Éliminer les divisions parmi les pratiquants", j’ai réalisé que c’était une erreur de critiquer les pratiquants qui n’étaient pas présents. Même si je n’étais pas l’initiateur de la critique, mes opinions négatives vis-à-vis des autres pratiquants créaient des divisions invisibles entre nous.


J’ai récemment surpris au moins trois autres pratiquants parlant de la pratiquante Jin. Ils discutaient de comment elle ne faisait pas bien dans sa cultivation. Je me suis joint à eux et ai mentionné des choses sur lesquelles je pensais que Jin avait mal fait, et à propos des attachements que j’avais vus en elle. En fait, j’étais en train de me plaindre d’elle dans son dos. J’aurais dû au lieu de cela lui signaler ces choses à elle directement avec compassion. J’avais pensé donner rendez-vous à Jin et discuter avec elle de ces problèmes, mais n’y ai jamais donné suite.


Ça n’a pas été la seule fois que quelque chose de la sorte s’est produite. Je me rappelle avoir récemment entendu d’autres parler d’un pratiquant dont j’avais eu des raisons de me plaindre. Après les avoir rejoints et avoir ajouté des commentaires négatifs sur ce pratiquant absent, j’ai réalisé que c’était ni bien ni utile.


Jin pourrait bien ne pas avoir bien cultivé dans certain domaine, mais elle est toujours une pratiquante de Dafa, et elle n’a pas intentionnellement fait mal. Peut-être n’a-t-elle pas vu son problème, ou était bloquée quant à comment changer. Elle avait besoin de l’aide des autres, non d’être jugée. Quand tout le monde critique, cela ajoute en fait plus de tribulations à surmonter pour un pratiquant, et il en résulte que son comportement ne peut pas s’améliorer et pourrait même empirer.


Je ne devrais traiter aucun pratiquant de la sorte. J’aurais aimé avoir une conversation avec elle et également confesser les mauvaises pensées que j’ai eues précédemment sur elle.


Nous devrions toujours regarder davantage les côtés positifs des autres. Nous ne nous améliorons pas parce que nous sommes critiqués. Alternativement, des sentiments de gentillesse envers les autres pratiquants et la compassion venant du Maître, tout en apprenant du Fa peuvent aider un pratiquant à bien se cultiver.


Être critique des attachements des autres pratiquants est en fait un problème propre à la personne elle-même.


Version anglaise:
Practitioners Should Support Each Other With Honesty and Compassion

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.