Dénoncer le prélèvement forcé d’organes en Chine lors de la Conférence de la Société de transplantation à Berlin

La 27e conférence annuelle de la Société allemande de transplantation (DTG) s'est tenue au Kosmos Convention Center à Berlin du 7 au 10 novembre 2018. Les pratiquants de Falun Gong ont tenu deux jours d’activités visant à sensibiliser le public au prélèvement forcé d'organes sanctionné par l'État du Parti communiste chinois.


 
Les pratiquants de Falun Gong organisent des activités lors de la 27e conférence annuelle de la Société allemande de transplantation.
 
 
Distribuer des dépliants aux passants


Les pratiquants de Falun Gong ont déployé de grandes banderoles, fait des démonstrations des exercices et expliquer les faits concernant le Falun Gong et la persécution du PCC aux médecins, aux professionnels de la santé et aux passants. Ils ont appelé à l'aide pour mettre fin aux actes brutaux du PCC. Beaucoup ont accepté les matériaux d'information du Falun Gong et ont salué les efforts des pratiquants.

 
M. & Mme. Hagenburg signent une pétition de soutien au Falun Gong.


M. Hagenburg a appris la persécution du PCC et le prélèvement forcé d'organes il y a deux ans par une station radio allemande. "Le prélèvement forcé d'organes est un crime contre l'humanité et dépasse les limites de l'imagination humaine."


Mme Hagenburg, son épouse, a déclaré : "J'ai grandi dans la région de Berlin, en Allemagne de l'Est. Même à cette époque, il n'y avait pas de prélèvement d'organes en Allemagne de l'Est. Les gens doivent prendre des mesures pour y mettre fin. Quoi qu'il arrive, nous devons agir activement pour nous y opposer."


 
Andreas Krumm a signé la pétition.


Andreas Krumm a signé la pétition et est resté une bonne vingtaine de minutes à discuter avec un pratiquant. J'espère qu'un plus grand nombre de personnes pourront signer ce document afin que le gouvernement allemand puisse faire part de sa préoccupation à propos de la persécution du Falun Gong lors d'un dialogue de haut niveau avec le PCC. Dans le passé, lors d'un tel dialogue entre les deux pays, le gouvernement allemand n’a prêté attention qu’au commerce et aux échanges en ignorant ce qui se passe en Chine."


Krumm a appris le prélèvement forcé d'organes après avoir regardé un documentaire qui a été diffusé à la télévision allemande il y a quelques années. Ce documentaire rend compte en détails des camps de concentration en Chine et mentionne également le trafic illégal d'organes.


Krum a dit : "J'étais choqué. Je ne pouvais pas imaginer qu'il se passe des choses aussi cruelles dans le monde d'aujourd'hui. Je ne connais que la persécution des Juifs dans l'histoire allemande. Je ne savais pas que dans la Chine d'aujourd'hui, il y a une telle brutalité contre le peuple chinois."

 
Alexanda Hessel souhaite aider les pratiquants de Falun Gong.


Alexanda Hessel, un biologiste participant à la conférence, a discuté un long moment avec un pratiquant avant d'entrer dans la salle de conférence, le matin. Il a signé la pétition pendant la pause de l'après-midi et a félicité les pratiquants avec le signe du pouce levé.


Il a dit : " Je déteste la persécution du PCC à l'égard des droits de la personne. Ils piétinent l'humanité et sont hostiles aux êtres humains. J'ai vécu en Allemagne de l'Est pendant 20 ans, donc je connais le parti communiste. Je le dirai aux gens autour de moi, à mes amis, y compris aux médecins qui assistent à la réunion."

 
Stephanie Russ signe la pétition


Stephanie Russ avait les larmes aux yeux après avoir lu le dépliant révélant le prélèvement forcé d'organes par le PCC. Elle a demandé comment elle pouvait aider. Elle a dit : "J'espère que tous les gens se réveilleront et verront ce qui est arrivé dans le monde. Il est très triste que les pratiquants de Falun Gong soient soumis au prélèvement forcé d'organes. Nous devons travailler dur pour arrêter ça. "Plus il y aura de gens qui connaîtront la vérité, plus ils s'opposeront à la persécution."


Lorsque Ruth est passée devant la Porte de Brandebourg il y a quelques semaines, elle a vu les affiches des pratiquants de Falun Gong exposant la persécution, mais elle n'a pas eu le temps de s'arrêter et de regarder. Elle est ensuite allée en ligne pour lire les nouvelles à propos du Falun Gong.


Elle a dit : "Mon Dieu, c'est horrible. J'ai pensé à ce moment-là qu'il serait bon de rencontrer à nouveau des pratiquants de Falun Gong. C'est bon de vous voir aujourd'hui."


"La persécution concerne tout le monde. Une personne innocente est opprimée et torturée. C'est une chose très triste. Si on ferme les yeux, c'est encore pire. Bien que je sois triste, nous devons être forts et travailler ensemble pour arrêter ça, a-t-elle dit."

 
Waldemer signe la pétition en retournant à son entreprise.
 
Abigail Welchman signe la pétition en allant à un rendez-vous chez le médecin.


Abigail a dit : "J'espère que tous dans le monde apprendront cette persécution. Je donnerai une copie du dépliant à mon médecin."


Version en anglais :

Berlin, Germany: Exposing China's Forced Organ Harvesting During Organ Transplantation Conference

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.