"L'un des films les plus émouvants que j'aie jamais vus "

Assis sous mon porche ce matin et regardant un peu ce qui était au programme d'aujourd'hui, j’ai pensé que c'était le sujet le plus fascinant. J'étais curieux." Bien qu'il pleuvait à verse, Chris Ladage, un gestionnaire de projet à la retraite, a décidé de venir au Festival international du film de Saint-Louis le 4 novembre 2018 pour visionner Letter from Masanjia .


 
Le réalisateur Lee discute avec M. Andy Leonard, organisateur du Festival international du film
 
Les spectateurs ont été touchés par le courage et la persévérance du protagoniste Sun Yi
 


Cela s'est avéré être "la chose la plus convaincante et la plus émouvante que j'aie vue depuis très longtemps"


"Le film était si convaincant à tant de niveaux. Je dois dire que je peux m’identifier à Julie et à sa fille, en train de déballer les décorations d'Halloween dans le grenier. C'est la fille qui a ouvert la lettre et l'a fait lire à sa mère. Combien l'effet domino de ce petit acte est incroyable. L'histoire et la force de l'homme sont tout bonnement inimaginables pour moi.


"J’ignorais tout de la pratique du Falun Gong, et bien sûr du camp de travail. Je suis un consommateur de quantité d'informations, et pourtant je n'avais aucune idée de ce qui se passait là-bas, une telle prise de conscience." a déclaré Ladage.


Dans le documentaire Letter from Masanjia, Julie Keith, une femme de l'Oregon, trouve une lettre cachée dans les décorations d'Halloween qu'elle a achetées dans un magasin discount. La lettre, écrite en anglais et en chinois, racontait que des prisonniers d'opinion, notamment des pratiquants de Falun Gong, étaient torturés et contraints de fabriquer des produits destinés à l'exportation. L'auteur de la lettre demandait au destinataire de soulever la question auprès des organisations de défense des droits de la personne.


Mme Keith a été aussitôt pénétrée de l'urgence de l’affaire et a rendu la lettre publique. Les médias grand public, notamment CNN, Fox News, le New York Times et d'autres grands médias, ont couvert l'incident, qui a rapidement retenu l'attention du monde entier.


Comme Ladage, de nombreux spectateurs qui ont visionné le film ont dit que c'était le film le plus émouvant et le plus édifiant qu'ils aient vu au cours de cette dernière décennie. Ils veulent recommander le film à leurs amis et contacter la chaîne de télévision locale pour faire passer le message.


Jeff Miller, parmi l'auditoire, a déclaré : "C'est l'un des films les plus émouvants que j'aie jamais vu de toute ma vie. Il a été génial de raconter l'histoire au monde en écrivant une lettre et en la fourrant dans une boîte. Tout simplement incroyable, si puissant, courageux, un film si émouvant. J'espère vraiment que tout le monde pourra le voir. J'ai de la chance qu'on ait ça au festival du film. Je suis si fier de l'homme qui a fait ce film."


Il a ensuite exprimé son admiration pour la force et la persévérance des personnages principaux. "(Le film) inspire les gens à s'exprimer pour n'importe quelle cause qui touche leur propre vie. Il montre ce que les gens peuvent faire s'ils commencent à chercher et à essayer de faire parvenir l’information au bon endroit. Mais ne vous découragez pas si on la refuse, continuez. N'importe quelle cause, qu'il s'agisse d'un acte répréhensible, de répression, d'un châtiment corporel, de quoique ce soit qui touche votre vie, vous pouvez toucher la vie de quelqu’un d’autre. Ce film le prouve."


Bob Williams, un programmeur informatique à la retraite, a dit que sa femme avait fait des recherches et lui avait dit : "On doit aller voir ce film." Il était heureux qu'ils l'aient fait.


"En vivant ici, il est difficile d'imaginer qu'on soit persécuté comme ça pour la pratique pacifique de ce genre de philosophie. Il (Sun Yi) est vraiment un personnage convaincant, parce qu'il n'a rien fait de violent et ce n'est que faire quelque chose dans votre propre maison."


Le 27e Festival international du film de Saint-Louis se déroulera jusqu'au 11 novembre 2018. Selon l'organisateur, c'est le plus grand festival de cinéma qu'ils aient jamais eu. Au total, 414 films ont été sélectionnés parmi plus de 2 500 candidatures. La portée du festival est comparable à celle du Sundance Film Festival et du Toronto Film Festival.


Version en anglais :
“One of the Most Moving Films I've Ever Seen in My Entire Life”

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.