L’Art de Zhen Shan Ren exposé à Askersund, en Suède


L’Exposition internationale L’Art de Zhen Shan Ren déjà présentée plus d’une quarantaine de fois dans différentes villes de Suède depuis 2005 s’est arrêtée en ce début d’automne dans la ville d’Askersund, située sur les bords du lac Alsen.


L’exposition parcourt le globe depuis plus d'une décennie, sensibilisant et suscitant des soutiens pour mettre fin à la persécution du Falun Gong en Chine.


Des gens issus de toute la société sont venus visiter l’exposition y compris des responsables politiques locaux. Certains visiteurs avaient fait des kilomètres après avoir lu un article dans un journal local. Un visiteur est revenu plusieurs fois chaque fois accompagné d’ " invités " d’autres comtés ou communes, qui ont exprimé leur volonté de faire venir l’exposition dans leur propre ville.

 
 
 
 
 


Environ 250 écoliers ont visité l'exposition avec leurs enseignants ; principalement des professeurs d’art et de sciences sociales. Les élèves ont manifesté un profond intérêt et se sont engagés dans des discussions passionnées après avoir vu l’exposition. Les professeurs ont unanimement mentionné la portée morale, sociétale et spirituelle qu’une telle exposition aurait assurément sur les jeunes esprits.


"Beaucoup avaient entendu parler de la persécution auparavant et avaient des questions demandant réponse."


"Un homme (suédois) parlant couramment chinois après avoir vécu en Chine et été marié à une chinoise a semblé extrêmement touché par l'exposition. Il a raconté en tremblant à l'un des organisateurs que sa femme avait été abattue en Chine sur une flotte de camions simplement pour avoir aidé une autre femme qui était montreuse de marionnettes.


"L’ homme qui n’a pas voulu mentionner son nom pour des raisons de sécurité a expliqué qu'il avait été directeur d'une grande entreprise de télécommunications et qu'il était désormais un ami proche du PDG qui lui avait succédé. Mais qu’ils ne se rencontraient qu’en prêtant une grande attention à la sécurité, même chez eux en Suède. "


"Un homme de 30 ans qui étudiait pour devenir pasteur est resté longtemps et a examiné méthodiquement chaque peinture avec un texte imprimé expliquant l’histoire derrière chaque tableau.


Il a écrit dans le livre d'or: "Merci pour cette belle et émouvante exposition. Je suis reconnaissant que la persécution des minorités en Chine soit mise en évidence de cette manière. En tant que chrétien, j'ai des frères et sœurs partageant la souffrance des pratiquants de Falun Gong, c'est une question importante pour nous tous. "


De nombreux messages exprimaient aussi leur gratitude et prodiguaient aux organisateurs des encouragements à continuer à faire circuler cette exposition " majeure " et qui "ne pouvait laisser personne indifférent."

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.