Les pratiquants de Falun Dafa de Russie se sont réunis pour une conférence de partage d'expériences

La 19e Conférence de partage d'expériences de la cultivation du Falun Dafa en Russie a eu lieu le 5 octobre. Dix-huit locuteurs ont partagé leurs compréhensions et leurs expériences à un public de pratiquants de Russie, de Biélorussie, d'Ukraine, du Kazakhstan et d'autres pays européens.

 
La salle de conférence
 
 
 
Des pratiquants présentant leurs articles
 
 
Exercices en groupe

L'harmonie dans la famille

Alla, de Crimée, a raconté comment elle s'est débarrassée des attitudes négatives, comme les plaintes et la haine envers son mari, en s’examinant intérieurement. Elle a pris conscience que les conflits entre eux lui offraient des occasions de s'élever.

Elle a dit : " Je crois que je suis capable de me débarrasser des mauvaises choses dans mon cœur. Je continuerai d'essayer jusqu'à ce que la seule chose dans mon cœur soit Authenticité-Bonté-Patience. Je remercie mon mari d'avoir souligné mes défauts, ce qui m'a rendue plus douce, plus respectueuse et indulgente envers lui. "

Le mari d'Alla a commencé à pratiquer le Falun Gong avec son aide.

" Il est devenu plus juste et plus indulgent ", a-t-elle ajouté. " Nous nous soutenons et nous nous encourageons mutuellement dans la cultivation."

" J'apprends à transformer la sentimentalité en compassion. Quand je suis capable de le faire, ma vie devient plus harmonieuse, plus heureuse et plus facile ", a-t-elle conclu.

Parler du Falun Gong aux touristes

Sergey et son épouse d'Angarsk ont passé six mois au lac Baïkal, parlant tous les jours du Falun Gong et de la persécution aux touristes, en particulier ceux de Chine.

" Maître Li, le fondateur du Falun Gong, nous a dit de trouver nos propres moyens pour sauver les êtres. Nous avons donc mis en place des calendriers de Falun Gong, des fleurs de lotus en papier et des affiches à la gare, sur mon lieu de travail et dans d'autres lieux publics pour présenter le Falun Gong au public. En même temps, je présente souvent aux touristes des diaporamas sur le Falun Gong. Cela attire leur attention ", a déclaré Sergey.

Au début, certaines personnes lui créaient des difficultés. Il s’est examiné intérieurement lui-même pour trouver ses propres problèmes.

" J'ai trouvé que j'étais arrogant. J'avais souvent des griefs contre les guides touristiques qui ne me soutenaient pas. Mon cœur n'était pas vaste. Heureusement, le Maître nous a appris à tourner notre regard à l'intérieur " , a-t-il dit. " Si nous le faisons, tous les problèmes se transforment en bonnes choses. Si nous avons une faille dans notre cultivation, nous saurons que c'est le moment de cultiver et de s'en débarrasser. "

" L'arrogance, la haine et le fait de se plaindre viennent de notre nature de démon. Si nous nous plaçons nous-même au-dessus du Fa, nous chuterons ", a-t-il fait observer.

" Lorsque je rencontre des difficultés, je me souviens souvent des paroles du Maître dans l'article "Plus on approche de la fin, plus on doit être diligent" :


"Un pratiquant doit donc suivre des principes justes pour cultiver et pratiquer. Subir la souffrance et rencontrer des difficultés, c’est une très bonne occasion d’enlever le karma, d’éliminer les péchés, de purifier le corps humain, d’élever son état d’esprit et de se sublimer à un niveau élevé, c’est une chose vraiment bonne." (Points essentiels pour un avancement diligent III) "

Se libérer de l'influence du communisme

Michael, âgé de 63 ans et originaire de Moscou, pratique depuis 19 ans. Il a raconté comment il s'est débarrassé de la culture du parti communiste et de l'influence de l'athéisme après avoir lu le livre des Neuf commentaires sur le Parti communiste.

"Le communisme et l'athéisme nous ont lavé le cerveau depuis la maternelle ", a-t-il fait remarquer. " Après avoir lu les Neuf Commentaires à plusieurs reprises, je me suis rendu compte que j'avais pris la théorie communiste pour mes propres pensées. Je me suis dit que je devais m'en séparer et la détruire dans mon esprit. "

" C'est un processus de nettoyage de mon esprit " a-t-il partagé. " Une fois, quand j'ai relu les Neuf Commentaires, j'ai vu une scène étonnante : les portraits des fondateurs et des responsables communistes et leurs banderoles ont jailli hors de mon corps. Je me suis rendu compte que j'étais libéré du communisme, et j'ai commencé à retourner à mon vrai moi. J'ai trouvé la paix. "

Présenter le Falun Gong aux autres

Catherine (en russe : Екатерина) avait pratiqué plusieurs formes de qigong. Lorsqu’elle a découvert le Zhuan Falun (le livre principal du Falun Gong) en 2015, elle n'a pas pu le poser. Pour mieux comprendre le livre, elle a appris le chinois. Elle est maintenant capable de le lire en chinois, en anglais et en russe.

Elle croit qu'il est de sa responsabilité de présenter le Falun Gong aux autres, parce que c'est tellement bénéfique.

"Je travaille dans plusieurs centres de remise en forme et gymnases où je parle à de nombreuses personnes d'origines et de groupes d'âge différents. Je crois que beaucoup de gens ont des relations prédestinées avec le Falun Gong ", a-t-elle dit.

" Quand ils entendent la musique des exercices, certaines personnes s'arrêtent pour me demander ce que c'est. Ils disent qu'ils sentent une forte énergie provenant de la musique. "

" Je crois que tout le monde a un côté éveillé, et il est de notre responsabilité de leur parler du Falun Gong ", a-t-elle dit dans son partage.

Se cultiver soi-même et bien travailler avec les autres

Lyudmila de Moscou a commencé à travailler avec d'autres pratiquants en 2015, grâce auxquels elle a appris à vaincre l'égoïsme et à écouter les autres.


" Nous ne nous attachons pas à nos propres opinions. Au lieu de cela, nous faisons de notre mieux pour nous comprendre les uns les autres ", a-t-elle raconté dans son discours.

" Je me sens honorée de travailler avec d'autres pratiquants. Oui, il est vrai que nous sommes très différents. Mais c'est un avantage. On ne se dispute pas. Au lieu de cela, nous nous complétons les uns les autres. Les pensées des autres pratiquants m'élargissent l'esprit et me rendent plus sage. C'est une expérience précieuse. "

" Partager notre compréhension du Fa nous rapproche et nous permet de mieux nous comprendre les uns les autres. C'est aussi encourageant. "

Lyudmila a dit que des relations de travail positives conduisent toujours à de bons résultats dans les projets.


Version chinoise :
俄罗斯法会召开 分享修炼中的升华(图)

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.