Une pratiquante de Chypre : Comment la bienveillance et la compassion du maître m'ont aidée à vaincre une fois de plus ma fierté

J'ai fait la connaissance du Falun Dafa il y a six ans, à un âge plutôt mûr, au début des années 50 et à une époque où de nombreux changements se produisaient dans ma vie. J'avais toujours été à la recherche de méthodes de cultivation de soi et de sagesse intérieure. Avec Falun Dafa, j'ai trouvé la grande mais simple voie de la cultivation.

Je suis artiste plasticienne et professeure d'arts plastiques. Au cours de mes six années de cultivation, j'ai réalisé l'importance de la beauté dans l'art et la vie, l'harmonie dans la nature et je me suis efforcée de me libérer de différentes notions, tendances, concepts philosophiques et idées abstraites de notre époque, qui, cependant, prévalent dans l’art scénique moderne et dénaturent le sens supérieur de l’art. Grâce à ma cultivation, ils sont devenus sans signification pour mon esprit et ma conscience dans Dafa. Etudier le Fa plus souvent m'a aidée à me libérer l'esprit et à voir le monde avec un œil plus pur et un esprit sans intention.


La figure humaine a toujours été un élément prédominant dans la composition de mes tableaux, surtout dans l'enfance. Aujourd'hui, cet élément est devenu encore plus important. J'essaie d'illustrer la grandeur de l'humanité et ses origines divines. Dans beaucoup de mes peintures, c'est comme si les gens trouvaient leur propre paradis et vivaient en coexistence et en harmonie avec la nature. Grâce à mon travail, je peux parler aux gens plus facilement, et aussi leur présenter le Falun Dafa à travers le récit de l'image. Ma cultivation m'aide à atteindre la lumière, la beauté et la sérénité dans mon travail artistique dans la mesure où mon niveau et ma compréhension du Fa le permettent.


Pendant de nombreuses années, j'ai travaillé avec des enfants en tant que professeure d'art. Je me suis souvent sentie dérangée par le comportement des enfants et je leur ai crié dessus. Un jour, au tout début de ma cultivation, j'étais agacée par un enfant dans un groupe. Dès que j'ai commencé à parler avec colère, j'ai senti la rotation d'un Falun dans mon abdomen inférieur. C'était une étrange et nouvelle expérience dans mon corps et un rappel fort que je suis une pratiquante de Falun Dafa et que je devais revoir mon comportement. Depuis lors, chaque fois que je commence à me sentir agacée par les enfants de mon groupe ou par toute autre personne dans la vie quotidienne, j'essaie de regarder en moi et d'émettre des pensées droites. Cela m’aide beaucoup à améliorer mon comportement et à créer un champ d’énergie plus pur autour de moi.


En même temps, il a été très clair que depuis le début de ma cultivation, le Maître m'a aidée à abandonner les attachements, les ambitions et la fierté qui m'ont opprimée pendant de nombreuses années et ne m'ont pas aidée à chercher mon vrai moi.

Il y a trois mois, j'ai eu une blessure (tendinite) à l'épaule gauche. Cela s'est produit en raison de mon ambition de travailler sur une toile de grande taille, afin de soumettre un tableau pour une exposition d'art. Malgré ma fatigue des derniers mois dû au travail intensif, je n'ai pas écouté mon corps et je n’ai pas ralenti mon rythme superficiel, et j'ai insisté pour le faire.


La blessure s'est produite au moment où j'ai tendu les bras pour soulever et déplacer le tableau. Bien que mon esprit m'ait dit : "Trouve une autre manière de le faire", je n'y ai pas prêté attention. Au bout d'une heure, je n'arrivais plus ni à lever ni à bouger le bras quelle que soit la direction. Ça faisait très mal.


Pendant des années, j'étais contre la prise de médicaments et quand je suis devenue pratiquante, cette idée était encore plus explicite pour moi. Cependant, la douleur dans mon épaule était si intense que j'ai décidé d'utiliser des huiles essentielles naturelles pour calmer la douleur qui s'aggravait quand je dormais la nuit.


À présent je devais me calmer et regarder à l'intérieur. Encore une fois, je me suis rendue compte du manque de compassion que j'ai éprouvé à plusieurs reprises lorsque des gens de mon entourage souffraient d'une maladie ou d'une blessure. Je croyais agir avec empathie, mais au fond de moi, j’étais fière d’être une pratiquante en bonne santé.


Les premiers jours où j’ai essayé de faire avec ma blessure ont été pénibles, car mes déplacements provoquaient une douleur extrême. J'ai essayé de faire face à mes activités quotidiennes suivant un rythme plus lent. J’étais plus concentrée dans l’étude du Fa et j'ai pratiqué les exercices autant que possible. J'ai ressenti fortement la nécessité de partager l'expérience de mes nouvelles épreuves avec mes compagnons de pratique. Leur réactivité immédiate et leur soutien compatissant ont apaisé ma douleur et m'ont encouragée.

En moins d'une semaine, en dormant la nuit et en soulageant mon bras blessé entre des oreillers moelleux, j'ai eu la sensation très réelle que quelqu'un était entré chez moi, longeait le couloir, et entrait dans ma chambre. Je n'arrivais pas à ouvrir les yeux... Alors que j'étais immobile, j'ai senti un autre bras étendu en contact à côté de mon bras blessé... Il a soulevé mon bras, l'a tourné sur 360 degrés, l'a laissé reposer sur les oreillers et la personne a ensuite quitté la pièce. Je suis restée figée pendant quelques minutes, attendant que le bruit de pas ne disparaisse. Je me suis sentie enveloppée par une énergie calme et sereine et puis j'ai ouvert les yeux... Il n'y avait personne, mais j'étais profondément convaincue dans mon for intérieur, que le Maître était venu ! J'en avais les larmes aux yeux et j’éprouvais de la reconnaissance envers la bienveillance du Maître.

Deux jours après l'incident, nous avons eu une étude de Fa chez moi. Dans mon pays, Chypre, il n'y a pas beaucoup de pratiquants et nous vivons dans différentes villes de l'île. Nous n'avons donc pas la chance de nous rencontrer tous ensemble régulièrement pour l'étude de Fa. Cet après-midi-là, après l'étude de Fa, nous avons eu l'occasion de parler et de partager beaucoup de nos expériences récentes et de nos compréhensions sur divers sujets concernant notre cultivation et c'était vraiment bénéfique. J'ai également eu la chance de partager ma dernière expérience avec mes compagnons de pratique, tout en étant un peu réservée, car l'incident était une expérience tout à fait nouvelle et extraordinaire pour moi. Puis j'ai lâché prise, pour ne pas développer d'attachement... Maintenant je le partage avec vous !


Les jours suivants, mon épaule allait de mieux en mieux. Au début, je pouvais lever mon bras à demi et en cinq jours, j’ai pu facilement lever mon bras jusqu'en haut, pratiquer les exercices et participer aux activités de propagation du Fa.


Ma compréhension, à mon propre niveau de cultivation, est que tout nous est donné par le Maître pour la cultivation et la clarification de la vérité. Si nous ne nous soucions pas de chérir tous ces outils, et n'orientons pas notre esprit vers la pensée droite mais laissons au contraire notre fierté ne pas chérir les principes fondamentaux du Fa, nous allons nous relâcher dans notre cultivation et laisser libre cours aux forces anciennes pour nous perturber.


Le Maître compatissant est là pour nous. Il était là pour me rappeler une fois de plus l'importance et la valeur d'un pratiquant de Dafa .


Je voudrais conclure mon partage avec cet extrait de la dernière conférence que le Maître a donnée à Washington DC le 21 juin 2018 :


“Mais ce que je veux dire, c’est qu’en tant que pratiquant il ne faut pas se relâcher. Même le chemin le plus difficile vous l'avez déjà parcouru, même le moment le plus difficile vous l'avez passé, vous l'avez fait. Bien marcher sur son chemin, c’est effectivement très facile à dire, mais très difficile à faire. Cependant, peu importe la difficulté, tu es venu pour cette affaire. Peu importe la difficulté, ta vie est justement de s'accomplir pour cette affaire. Aucun disciple de Dafa ne relève plus de la juridiction des Trois Mondes. Depuis le jour où tu as émis le vœu de cultiver et pratiquer, ton nom a été rayé de l'enfer.” (Enseignement du Fa à Washington DC 2018)

Merci bienveillant Maître ! Merci aux compagnons de pratique ! Veuillez me corriger si j'ai dit quelque chose d'inapproprié.


[Partagé au Fahui européen 2018 à Prague]

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.