Un défilé à Zurich sensibilise le public à la persécution du Falun Gong en Chine

Le 5 octobre 2018, le Tian Guo Marching Band européen a conduit un défilé à travers Zurich, en Suisse, sensibilisant l'opinion publique à la persécution du Falun Gong par le Parti communiste chinois et appelant à aider à faire cesser le prélèvement forcé d'organes approuvé par l’État sur les pratiquants de Falun Gong en Chine.

 
 
 
 
 


Partie de Helvetiaplatz, le procession a traversé le centre-ville pour prendre fin à Stadthausanlage. De nombreux spectateurs ont pris des photos et lu les dépliants afin d'en apprendre plus sur le Falun Gong.


 
Richard Casanova


Richard Casanova, un conseiller spirituel, était déjà informé à propos du Falun Gong par les informations. Il a dit : "Quand les dames en blanc sont passées [tenant des photos des pratiquants qui sont morts sous la persécution], c'était si touchant. Quand une personne qui travaille dur de tout son cœur passe, je peux le sentir. Et j'ai ce sentiment aujourd'hui."


Casanova s'est opposé à la persécution du PCC à l'encontre du Falun Gong et a salué les efforts des pratiquants pour y mettre fin. "Je crois que chacun a le droit de choisir sa propre croyance. Mais en Chine, la liberté de pensée et la liberté de croyance sont considérées comme "dangereuses" par le PCC en raison de sa paranoïa."


Casanova a dit qu'il trouvait honteux que la communauté internationale n'ait pas condamné ces persécutions.


Une façon d'informer les gens au sujet de la persécution

Après le défilé, James, étudiant l’économie à l'Université de Zurich, a lu le dépliant entre ses mains. "C'était fascinant, la musique en particulier. Plus de gens connaissent le Falun Gong à présent." a-t-il dit.


“En voyant tant de gens prêt à participer et à dire aux autres ce qui se passe, je pense que le Falun Gong doit être très bon.”


Il a dit que c'était la première fois qu'il entendait parler du Falun Gong, mais qu'il estimait que le principe d’Authenticité, Bonté,Patience était excellent et que tout le monde devrait le suivre.


Il était bouleversé d'entendre que les pratiquants étaient persécutés simplement à cause de leur croyance, et consterné d’apprendre les prélèvements d’organes à vif perpétrés par le PCC, "C'est le mal à l’état pur. C'est illégal et ça n'aurait jamais dû arriver. Personne ne devrait être traité comme ça. Les gens devraient travailler ensemble pour arrêter ça."


 
Nicole, journaliste

.

Lorsque la procession est passée devant un média, Nicole, une journaliste, s'apprêtait à sortir. Faisant une pause pour lire les banderoles, elle a dit qu'elle avait déjà entendu parler du Falun Gong et qu'elle soutenait les efforts des pratiquants pour mettre fin à la persécution. "C'est une question importante et une bonne façon de diffuser l'information."a-t-elle approuvé.


Le prélèvement d'organes à vif ne devrait pas être toléré"

Assis à la terrasse d’un café, Murat et Dardan regardaient le défilé et ont lu les dépliants. Murat a dit : "Tant de nationalités différentes. C'est très bien. Mais il est très triste de découvrir ce qui se cache derrière tout cela. Je suis indigné d'apprendre que des gens sont persécutés. Les responsables devraient être réprimés."


En ce qui concerne le prélèvement d'organes à vif du PCC, M. Dardan a déclaré : " Nous avons lu que des gens ont été tués après le prélèvement de leurs organes et nous ne pouvons pas imaginer qu'une telle chose puisse se produire aujourd'hui. C'est tuer et cela ne devrait pas se produire. Ça ne devrait pas être tolérée. Il faut arrêter cela. C'est terrible."


Les passants ont exprimé leur admiration pour la marche pacifique, commentant que c'était un bon moyen d'amener plus de gens à prêter attention à la persécution en Chine.


Version chinoise :
瑞士苏黎世游行 路人支持法轮功


Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.