Une nouvelle lumière arrivée dans ma cultivation et abandonner l’ego

Salutations, vénérable Maître,
Salutations, compagnons de pratique


Je suis une pratiquante ayant eu l'opportunité d'obtenir Dafa en 2000 et je travaille pour le site Clearharmony turc depuis onze ans. Comme chaque pratiquant en a fait l'expérience, moi aussi j'ai assisté à de nombreux miracles pendant la période de ma cultivation. Tout du long j'ai ressenti la compassion du Maître.


Je voudrais partager avec vous un événement qui a été un tournant pour moi.


Un rêve et un nouveau départ

Un soir en 2017, lorsque je commençais à lire Zhuan Falun depuis le début, j'ai senti mon corps devenir très chaud et j'ai fait un rêve cette nuit-là : j'étais enceinte dans mon rêve et mon mari m'aidait à accoucher. Et alors que j'étais assise, j'ai vu un bébé sur mes genoux et mon ordinateur portable était sur mes genoux. Je faisais écouter la musique de Pudu et Jishi au bébé, tandis qu'en même temps j'étais occupée à traduire pour Clearharmony sur l'ordinateur. Le bébé souriait toujours comme s'il comprenait tout ce que je disais. Je me suis réveillée au moment de l’émission des pensées droites du matin, puis j'ai raconté mon rêve à mon mari. J'ai eu un pressentiment.


Donc, après que mon mari soit parti au travail le lendemain, j'ai fait un test de grossesse et le résultat a été positif. J'étais enceinte et sous le choc. C'était une situation très difficile à accepter pour moi. Je craignais de ne pas pouvoir continuer à faire les trois choses ; je m’inquiétais. Je me déconsidérais et j’avais honte. Tout était renversé pour moi. J'espérais que quelque chose le retirerait de moi. Je savais que cette pensée n'était pas correcte, mais je ne pouvais pas m'empêcher de penser de cette façon. Finalement, je n'ai pas eu d'autre choix que d'accepter ma grossesse. En fait, toutes ces pensées qui sont apparues dans mon esprit étaient le reflet de mes forts attachements.


Par la suite, même si ma grossesse était très récente, j'ai parlé avec le bébé de tout mon cœur. Je lui ai demandé de ne pas me créer de difficultés et lui ai dit que j'étais une pratiquante et que nous pouvions tout faire ensemble et cultiver pour retourner dans notre vraie demeure avec le Maître. J'ai eu une grossesse très confortable. Cependant, j'étais parfois testée.


Pendant ma grossesse, l’un de ces tests a été de lire les sites internet ordinaires sur le processus de développement mensuel de la grossesse. J'ai lu une fois un article qui disait : “ce mois-ci il y aura des saignements de nez”, et j’ai dit à mon mari que selon l’article que j’avais lu sur internet, c’était normal d’en avoir ce mois-ci. Après, j'ai eu souvent des saignements de nez. Cela s'est même passé pendant que je dînais avec la famille de mon mari. Sans le leur dire, je me suis levée de table immédiatement et j'ai essayé d'arrêter le saignement. C'était la deuxième fois que je saignais beaucoup. Je ne m’en suis pas souciée la première fois mais je me suis soudainement réveillée après la deuxième. Je me suis soudain souvenue que j’étais une pratiquante et qu’une chose pareille n’aurait pas dû m’arriver. J'ai émis de fortes pensées droites intérieurement et plus jamais je n'ai eu de saignement de nez.


En fait, bien qu'une pratiquante m'ait averti plus tôt de ne pas lire les sites internet des gens ordinaires à ce sujet, je n'en ai pas tenu compte. En m'imposant ces choses, j'avais abaissé mon propre niveau au niveau des gens ordinaires. J'en ai tiré une leçon et n'ai plus jamais suivi les sites internet des gens ordinaires.


Pendant ma grossesse, je suis allée deux fois dans différents pays pour voir Shen Yun. Quand j'étais enceinte d'environ huit mois, je me suis rendue aux Etats-Unis pour participer à la Conférence de Fa de New York et aux activités en prenant un vol long courrier. Tout au long de ma grossesse, j'ai pu faire les trois choses qu'un pratiquant doit faire, comme si je n'étais pas enceinte.


En fait, tout dépend de notre processus de cultivation. Si nous ne nous considérons pas nous-même selon le critère d’un pratiquant et que nous nous éloignons de la cultivation pratique et des pratiquants – et cherchons même des excuses pour ne pas être dans notre environnement de cultivation, nous pouvons prendre du retard sur le processus de la rectification de Fa, et même abandonner la cultivation. Pendant le processus de cultivation, notre croyance en Dafa et en Maître est testée constamment et nous devons être vigilants à chaque instant.


J'ai terminé toute la grossesse et j'ai traversé le processus de la naissance sans aucun médicament, sérum ou vitamines en raison de ma foi en Maître et en Dafa. À la naissance, j'ai seulement écouté Pudu et Jishi et j'ai répété les mots "Falun Dafa Hao", "Shi Fu Hao" et "Zhen-Shan-Ren Hao". Et une fois que mon bébé est né, j'ai murmuré de nouveau ces mots à son oreille.


Clearharmony turc

Malgré la douleur due aux sutures post-natales et à l'insomnie, j'ai continué à traduire pour Clearharmony deux jours après mon retour de l'hôpital. J'étais l'une des deux personnes responsables de la page et je ne pouvais pas être laxiste au sujet du site Internet, car des vies et des pratiquants prédestinés attendaient et j'étais responsable envers eux.

Le Maître a dit :

" Je pense, il faut d'abord considérer l'importance de l'effet des sites de Dafa. Ils sont faits pour clarifier la vérité, pour révéler la persécution de la perversité, pour apporter le salut aux gens de ce monde. En même temps il faut considérer l'importance de l'effet des médias sur la population. Ceci est extrêmement important pour faire connaître la vérité de Dafa aux gens, pour apporter le salut aux gens de ce monde et pour révéler la perversité, de plus l'influence est énorme." (Points essentiels pour avancer avec diligence II, 'Au site européen Yuanming' )


Parfois, je traduisais avec une main tapant sur le clavier et en tenant mon fils de l'autre. Je devais bien utiliser le temps. Je n'ai jamais cessé de traduire pour Clearharmony pendant la grossesse et après l'accouchement. Grâce à mon sens des responsabilités qui a perduré toutes ces années et à mon cœur battant pour sauver des vies grâce à Clearharmony, j'ai pu surmonter ce processus difficile en restant ferme face aux excuses humaines dissuasives. Je sais que je me suis engagée par le passé à sauver des vies de cette manière et que Clearharmony fait partie de moi.


Quel que soit le projet pour lequel nous travaillons, nous devons nous y consacrer de tout cœur et donner le meilleur de nous-mêmes.


Mes attachements

Avant la naissance de mon fils, j’avais des attachements profondément ancrés, tels que le confort, l’ego-centrisme, la paresse et le sommeil. Mais après sa naissance, ces attachements ont été remis en question. C’est comme si j’étais obligée de les abandonner.


Dans ma cultivation pratique, j’avais toujours considéré mon fils comme un obstacle. Pensant qu’il allait interférer dans mon accomplissement des trois choses et ma participation aux activités. En réalité je le blâmais égoïstement ; je regardais constamment à l’extérieur et trouvais des excuses pour les attachements que je ne pouvais pas abandonner.


Le Maître a dit :

"Chaque fois que l’épreuve démoniaque arrive, on ne la reconnaît pas avec le côté de nature originelle, mais on la comprend totalement avec le côté humain. " (Points essentiels pour avancer avec diligence, " Dao Fa " (" Parler de la Loi " )


Maître a dit aussi :

" Savez-vous ? Tant que vous serez un pratiquant, quel que soit l'environnement, les circonstances, toute affaire ennuyeuse et fâcheuse que vous rencontrerez, voire même le travail pour Dafa, que ce soit ce que vous croyez le meilleur ou le plus sacré, j'en profiterai pour éliminer votre esprit d’attachement et révéler votre nature de démon afin de la supprimer. Car c’est votre élévation qui compte avant tout. "(Points essentiels pour avancer avec diligence, "Une nouvelle compréhension" )


Participer à des activités avec mon fils

Nous avons participé à l’activité locale du 20 juillet avec mon fils. C'était sa première activité, et même si nous vivons en République tchèque, j’ai pu clarifier les faits à quelques Turcs ce jour-là et recueillir des signatures pour arrêter la persécution.


Un jour, l’ensemble Tian Guo est venu à Prague et nous y sommes allés pour l'activité. Mon mari était l'un des interprètes de la danse du lion. Pendant que je marchais vers l'aire de l'activité, je lui ai dit que je me sentais triste et étrange parce que dans mes activités précédentes, je portais normalement une bannière ou faisais autre chose, mais cette fois-ci, j'étais avec un bébé et une poussette. Mon mari m'a dit que c'était du sentiment. Lorsque nous sommes arrivés dans la zone d’activité, les pratiquants ont commencé à prendre leurs places pour faire les exercices. Je les regardais sur le côté. Puis une pratiquante âgée est venue et a dit qu'elle pourrait s'occuper du bébé pour que je puisse faire les exercices. J'étais très heureuse. Le Maître a envoyé une pratiquante pour m'aider. Je me suis immédiatement assise avec les autres pratiquants pour émettre des pensées droites pendant lesquelles mon fils s'est endormi. Juste après, j'ai demandé à cette pratiquante âgée à faire l’exercice ensemble. J'ai pu pratiquer jusqu'à la troisième série d'exercices avec cette pratiquante âgée et les autres avant que mon fils ne se réveille. Puis je suis allée à l’arrière pour allaiter mon fils. Un enfant qui passait a dit à sa famille: "Quel bébé adorable!" ; ils étaient Turcs. Ils sont venus dans un pays étranger et m'ont trouvée. J'ai donc pu leur clarifier la vérité et recueillir des signatures.

Après, le défilé a commencé. J'étais tout à l’arrière. Le sac du bébé était rempli de dépliants en différentes langues. J'ai utilisé la poussette comme un bureau de dépliants que je distribuais aux gens pendant la marche. J'ai même pu distribuer des dépliants à quelques Chinois, qu'ils ont acceptés avec le sourire. Chemin faisant, j'entendais parler turc et m'approchais alors aussitôt d'eux pour leur donner des dépliants.


Maintenant, une période s’est achevée et une nouvelle page a été tournée pour moi. Ce fut pour moi une bonne activité bien au-delà de mes attentes, et le Maître m'a clairement montré que ma pensée initiale était erronée. En fait, tout dépend de nous. Lorsque nous avons un cœur pur et que nous voulons vraiment cultiver et sauver des vies, le Maître crée des opportunités pour nous.


Le Maître a dit :

" Vous avez déjà passé la période la plus difficile, dans le dernier attachement il faut surtout laisser de côté votre cœur. La souffrance des disciples je la connais entièrement, en fait je vous chéris plus que vous ne vous chérissez vous-mêmes ! "(Points essentiels pour avancer avec diligence II, “ 'Éliminer le dernier attachement ' )


Nous sommes allés à Paris l'année dernière pour la conférence de Fa d’Europe. Pendant l’activité qui s’est déroulée sous la Tour Eiffel, j’ai mis mon fils sur mes genoux et j'ai commencé à distribuer des dépliants aux passants. Un sourire apparaissait sur les visages des Chinois qui passaient en nous voyant mon fils et moi. Je n’ai pu donner aucun dépliant aux Chinois ce jour-là, mais quand ils passaient devant moi, je disais "Falun Dafa Hao" de tout mon cœur. J'espère avoir pu accéder à leurs côtés conscients et peut-être même aider à leur salut. Mon fils a une énergie différente. il attire les gens à lui. Parfois, les Chinois commencent à nous parler de notre fils sans savoir que nous sommes des pratiquants, et à ces occasions, nous pouvons leur parler de Dafa et leur donner des dépliants.


Nous avons également pu aller à Paris cette année pour voir Shen Yun. Je peux maintenant mieux comprendre que tout ce que je craignais et dont je m’inquiétais auparavant provenait en fait de mes attachements à privilégier mes propres intérêts.


Mon fils a été pour moi une nouvelle page sur mon chemin de cultivation. Je lâche mon ego avec lui pas à pas. De plus, je l’élève conformément aux enseignements du Maître et aux principes de Dafa-comme un pratiquant. Quand je traduis, j’allume les conférences du Maître pour qu’il les écoute. Je suis responsable envers lui et Dafa. Il ne s'agit plus de moi, mais de lui. Il nous écoute aussi quand mon mari et moi étudions le Fa ensemble. Parfois, il semble qu'il crée un obstacle, mais l'environnement est en réalité créé par nous- mêmes. Pour cette raison, nous sommes mieux en mesure de regarder à l'intérieur et de le voir comme notre miroir. Et chaque jour qui passe, il nous surprend un peu plus.


En tant que pratiquants, nous ne devrions pas laisser libre cours aux tâches quotidiennes ordinaires, ni utiliser l'excuse d'être fatigué, occupé, ou le fait de bien élever un enfant pour nous tenir éloignés nous et nos enfants de l’environnement de cultivation, des activités et des pratiquants. Nous ne devrions pas oublier que ce sont des enfants de pratiquants et eux aussi sont venus pour obtenir Dafa. Comme toute vie, nous leur sommes également redevables.


J'ai également une meilleure compréhension de l'importance de partager avec les pratiquants, de l'environnement de cultivation et du fait de se soutenir mutuellement. Nous devons en connaître la valeur et maintenir fermement notre environnement de cultivation.

Vénérable Maître, je n’ai pas de mots pour exprimer ma gratitude envers Vous. J’espère que je pourrai être une pratiquante digne de Vous et retourner dans ma vraie demeure en accomplissant les vœux que j’ai formulés.


Heshi


[Partagé au Fahui européen 2018 à Prague]

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.