La lettre ouverte d'une mère de 80 ans suite à la détention de son fils pour sa pratique du Falun Gong

M. Xie Rongchun, pratiquant de Falun Gong, un ingénieur logiciel de 48 ans de la ville de Changchun, a été arrêté le 17 mai 2018 et détenu au troisième centre de détention de Changchun. Les parents de M. Xie ont fait appel à divers organismes gouvernementaux pour obtenir sa libération.

 
M. Xie Rongchun

Sa mère a récemment écrit une lettre ouverte demandant la libération de son fils détenu illégalement :


"Je suis la mère de Xie Rongchun.

Consternée par la nouvelle de l'arrestation de mon fils unique, je n'aurais jamais pensé avoir à subir un tel choc émotionnel à l'âge de 80 ans. Rongchun est le pilier de notre famille, respectueux de ses aînés, il travaille dur dans son travail et fait preuve d'une personnalité réservée et amicale. Il a été arrêté simplement pour sa pratique du Falun Gong. J'aimerais demander aux responsables de l'application de la loi : " Quelles dispositions de la loi rendent illégale la pratique du Falun Gong ? Et comment un citoyen respectueux de la loi peut-il 'attenter au maintien de l'ordre' – comme l'en accuse le gouvernement ? "


Accusé d'" utilisation d'une secte pour attenter au maintien de l'ordre "

Mon mari et moi sommes allés au bureau de la sécurité intérieure du district d'Erdao de la police de la ville de Changchun le 21 mai 2018, où nous avons reçu l'avis officiel de détention criminelle, alors qu'en fait Rongchun était déjà détenu au troisième centre de détention de Changchun depuis le 17 mai.


D'après l'avis, Rongchun était accusé d' " utilisation d'une secte pour attenter au maintien de l'ordre " Mon mari a interrogé Sun Ruixian, capitaine du Bureau de la sécurité intérieure : " Quelle disposition de la loi déclare que le Falun Gong est une secte ? Quelle loi a été sabotée par mon fils ? " Sun a d'abord été surpris et silencieux, puis il s’est mis à hurler: " L'étiquette de secte a été déterminée conjointement par la Cour suprême, le Parquet suprême et le ministère de la Sécurité publique. Et les billets de banque trouvés chez vous portent des mots qui calomnient le chef du gouvernement, Jiang Zemin. " Puis, il a forcé mon mari à signer un bout de papier comme condition préalable pour nous permettre d'envoyer des vêtements à notre fils.


Après y avoir réfléchi, nous nous sommes rendu compte que les trois entités gouvernementales qu'il avait citées appartiennent toutes à la Direction générale de l'application de la loi. Comment peuvent-ils faire des lois qui qualifient le Falun Gong de secte ? La législation n'est-elle pas la fonction de l'Assemblée nationale du peuple ?


Jiang Zemin a perdu le pouvoir il y a plus de dix ans et a été poursuivi devant plusieurs tribunaux pénaux étrangers. Comment peut-il encore se cacher derrière cette protection en tant que chef du gouvernement ? Il était corrompu et a trahi l'intérêt national de la Chine pour sa renommée personnelle, ce qui a été condamné par tous les citoyens chinois.


Quand nous sommes arrivés au centre de détention, il était déjà midi. Mon mari était essoufflé et il avait des douleurs au niveau du cœur. Les autorités du centre de détention ont pris l'argent et les vêtements pour notre fils, mais ne nous ont pas permis de le voir.


Plus tard, nous avons acheté les dernières versions du droit pénal et de la Constitution et nous avons également chargé notre fille de faire des recherches à ce sujet sur Internet. Nous avons découvert que les quatorze sectes déclarées par le ministère de la Sécurité publique ne comprenaient pas le Falun Gong. De plus, une entité gouvernementale n'a pas le pouvoir de juger de ce qui est une secte ou non. Le Parti communiste chinois incite les gens à commettre de mauvaises actions, les force à adhérer au PCC et leur interdit de démissionner, il détruit l'humanité et ruine les familles. En réalité, c’est le PCC qui est une secte.


L'injustice de la persécution

Nous avons lu le Zhuan Falun plusieurs fois mais nous n'avons pas essayé de comprendre le Falun Gong à un niveau plus profond. Mais, nous savons que le livre enseigne aux gens comment être une bonne personne respectueuse des lois, comment élever sa moralité, faire de bonnes actions et résister à la dégradation qui se produit dans la société.


D'après l'expérience personnelle de notre fils, nous savons que ce doit être une discipline physique et spirituelle vertueuse. C'est illégal de la part du gouvernement d'arrêter et de détenir mon fils sous le faux prétexte que c'est une secte. Une discipline vertueuse est diffamée comme étant une secte par la propagande de masse simplement à cause de l'ordre de Jiang Zemin. Où est la loi du pays ? Tous les responsables du maintien de l'ordre ne sont-ils pas au courant des lois qu'ils sont censés faire respecter et protéger ?


En ce qui concerne l'accusation d' "attenter au maintien de l'ordre "comment un citoyen ordinaire comme Rongchun peut-il avoir le pouvoir et la capacité d'entraver l'application des lois dans ce pays ? Il n'y a pas la moindre preuve que le gouvernement puisse produire indiquant un tel comportement de la part de Rongchun. En outre, une certaine accusation ne peut pas être retenue devant les tribunaux s'il n'y a pas de disposition spécifique à cet égard dans la loi. Les pensées et les croyances des gens ne sont pas un motif d'accusation criminelle. Au contraire, de telles accusations sont fausses et s'apparentent à de la diffamation et à de la calomnie.


La police était en civil lorsqu'elle est entrée par effraction dans notre maison, a arrêté Rongchun et a confisqué ses biens personnels. Leur interrogatoire et la détention de notre fils sont illégaux et violent les multiples dispositions du Code criminel, y compris les dispositions suivantes : n°238 sur la détention illégale, n°243 sur les fausses accusations, n°245 sur l'introduction par effraction illégale, n°397 sur l'abus de pouvoir et n°399 sur l'abus de la loi à des fins personnelles.


Infliger douleur et souffrance à des personnes innocentes

Rongchun a contracté la tuberculose pendant sa détention au camp de travaux forcés de Chaoyanggou en 2005. Après sa libération, son état de santé s'est rétabli une fois qu'il a pu reprendre sa pratique du Falun Gong. Compte tenu de l'environnement difficile actuel, ainsi que de la malnutrition, de la pression mentale et de son immunité compromise contre les maladies, sa tuberculose passée est très susceptible de récidiver.


Nous avons à présent dans les 80 ans. Mon mari et moi souffrons de toutes sortes de maux et ne survivons qu'en prenant de grandes quantités de médicaments. Rongchun est le seul fils sur qui nous comptons pour être à nos côtés et veiller à notre bien-être dans les jours qui nous restent.


Les responsables de l'application de la loi n'ont-ils pas de parents et d'enfants, et ne peuvent-ils donc s'identifier à notre situation ? En fait, ils infligent une douleur et des souffrances énormes à des familles innocentes en échange de leur propre gain personnel.


Je ne peux m'empêcher d'être déprimée et parfois sentimentale lorsque je vois les affaires de mon fils et que je me souviens des jours heureux passés avec lui. Je ne sais pas si je pourrai vivre jusqu'au jour où il sera libéré. Néanmoins, mon mari et moi serons son solide soutien et continuerons à faire appel de sa cause partout où nous le pourrons.


Nous essaierons de prendre soin de nous-mêmes et de vivre pour voir le jour où ceux qui ont persécuté les pratiquants de Falun Gong seront traduits en justice. "


Version chinoise : 长春软件工程师谢蓉春被囚近二月 八旬老母控诉


Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.