Un pratiquant européen : m'élever en clarifiant les faits sur un site touristique

Depuis quelques années, les pratiquants de notre ville organisent des activités sur un site touristique qui attire de nombreux visiteurs chinois. Nous pratiquons presque trois heures par jour, sept jours sur sept, pendant environ cinq mois en été. Cela exige dévouement et sacrifice de la part de tous les pratiquants qui s'y rendent.


Nous voyons de plus en plus de touristes chinois chaque année, et plusieurs centaines d'entre eux passent devant nous chaque jour. Certains pratiquants chinois leur tendent des journaux sur la persécution du Falun Gong pendant que les pratiquants occidentaux faisons les exercices. Les touristes chinois sont souvent surpris de voir des Occidentaux pratiquer le Falun Gong.


Nous distribuons également des dépliants en différentes langues aux autres touristes. Après avoir expliqué le Falun Gong et la persécution à de nombreux guides touristiques, nous avons pu entendre certains d'entre eux dire à leurs groupes : "C'est le Falun Gong, et c’est persécuté en Chine..."


Un pratiquant a vu dans une autre dimension que notre champ était harmonieux ; en entrant dans notre champ énergétique les touristes qui passaient devant nous ressemblaient à des pratiquants, et leurs vêtements rappelaient ceux des années 50 et 60.


Cette année, nous avons remarqué que certains Chinois ont peur de prendre nos documents. Nous nous sommes rendu compte que nos exercices ont le plus d’impact pour briser la propagande qui les a influencés.


Maintenir des pensées droits

Un jour, alors que je faisais le deuxième exercice, j'ai entendu un groupe de Chinois dont le ton était désagréable et qui avaient une mauvaise énergie. Irrité, j’ai voulu ouvrir les yeux et gronder les touristes. Puis j'ai pensé à ce que le Maître a dit :


" Réfléchissez un peu, si vous ajoutez cela à votre gong, comment les choses qui résulteront de vos exercices pourront-elles être bonnes ?" (Zhuan Falun)


J'ai changé d'avis immédiatement.


Cultiver pour mieux coopérer

Nous faisons tout notre possible pour que les exercices soient synchronisés. Quand les touristes chinois ont dit que les vrais pratiquants devraient s'asseoir en double lotus, nous nous sommes corrigés. C'était, bien sûr, une épreuve pour nous. Certains pratiquants âgés qui ne pouvaient plus s'asseoir en double lotus ont trouvé cela difficile. Cependant, ils en ont profité pour cultiver et ont commencé à pratiquer davantage à la maison avant de revenir sur le site touristique.


Un pratiquant qui avait des douleurs dans tout le corps est parti pendant un certain temps, puis est revenu. Après une heure de méditation, il a dit : "Je ne peux vraiment pas le faire, mais je le fais quand même." J'ai vu le grand cœur de ce pratiquant à sauver les êtres.


Pour améliorer notre apparence, nous avons commencé à demander aux pratiquants d'être plus ponctuels et de se présenter en avance car l'espace est limité. Nous avons également demandé aux participants de soigner leur tenue vestimentaire, y compris de mettre des chaussettes et de ne pas porter de shorts ou de jupes courtes.


Le coordinateur du site s'est obstiné à faire respecter les règles et à maintenir l'ordre, ce qui a entraîné des conflits avec les pratiquants estimant que les règles ne devraient pas leur être destinées pour des raisons diverses. En tant que membre du groupe de coordination de notre ville qui a élaboré les règles, j'ai appuyé le coordinateur lorsqu’on en est arrivé aux critiques.


Cependant, lorsque le coordinateur a commencé à m'appeler plusieurs fois par jour, j'étais irrité et n’ai pas pu contrôler mon humeur. Au bout d'un moment, j'ai pu voir la grande endurance des pratiquants, Ils se rendaient tous les jours sur le site touristique et prenaient soin de l'endroit dans toutes les situations possible sans se plaindre. Je me suis rendu compte que je n'avais pas autant d'endurance et que je ne respectais pas le pratiquant. Je devais accroître ma tolérance et ma patience. Après m'être éveillé sur ce point, j'ai réussi à maintenir mon xinxing beaucoup mieux quand le coordinateur m'appelait fréquemment.


Après une série de conflits, le coordinateur n'a pas pu le supporter et a complètement arrêté de s'occuper du site touristique. Cette responsabilité m’est revenue. Ma première réaction a été une forte irritation et déception à l'égard du pratiquant, mais après avoir regardé vers l'intérieur, j'ai vu que je comptais sur le confort d'avoir quelqu'un qui s'occupait de tout. J'ai appelé un autre pratiquant, qui m'a promis d’aider à s’occuper du site touristique quand je travaillais. J'étais souvent sur place, donc je pouvais aussi conduire pour livrer le matériel.


D'après ma compréhension, le Maître nous exhorte à coopérer inconditionnellement. Je vois aussi comment d'autres pratiquants et moi-même fixons des conditions sur la manière dont nous devrions être traités et jusqu’où les autres devraient cultiver pour coopérer les uns avec les autres. Si je me retire d'un projet parce que ma façon n'est pas acceptée, ce serait me placer moi-même avant le salut des êtres et limiter mon chemin vers la plénitude parfaite. Ma compréhension est que le choix des pratiquants de suivre le Maître et de sauver les gens reflète leur confiance inconditionnelle dans le Maître.


Prêter attention à la sécurité

Un jour, un chinois est venu sur le site de pratique et il nous a dit qu’il était un pratiquant de Pékin. Il était particulièrement ouvert, il voulait tout savoir sur les pratiquants et a invité tout le monde à déjeuner. Il parlait très bien anglais et a commencé à s’adresser directement aux différents pratiquants occidentaux. Il s'est avéré qu'il était en Europe pour vendre son thé, qui selon lui avait des vertus curatives.


Beaucoup de pratiquants étaient contents et l'ont accueilli à bras ouverts. D'autres sont devenus un peu méfiants. Le coordinateur chinois s'est entretenu avec l'homme de Beijing et a dit que le groupe devait être prudent dans ses relations avec lui. Nous nous sommes mis d'accord sur le fait que nous devions prendre la sécurité au sérieux.


Les pratiquants occidentaux négligent souvent cette question, car ils ont grandi dans un environnement détendu où l'on n'a rien à cacher aux autres. Comme la persécution se poursuit, nous devrions tenir compte de la sécurité de tous les pratiquants. Nous devrions traiter les pratiquants nouvellement arrivés de Chine avec gentillesse, mais seulement parler de cultivation avec eux, pas de détails sur notre groupe et nos activités.


Conclusion

Je pense que les pratiquants qui viennent tous les jours, quoi qu'il en soit, sont magnifiques, et ils ont vraiment sauvé beaucoup de gens. Je considère notre site touristique comme un lieu sacré où nous sauvons les gens et où nous cultivons notre persévérance dans ce processus. Je prends aussi conscience que je devrais remercier les pratiquants qui m’ont donné des difficultés et des épreuves ; sans ces conflits, je n’aurais pas pu voir mes attachements.

Version en anglais :
European practitioner: improving myself while clarifying the facts at a tourist site

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.