Une famille en détresse: deux hommes arrêtés avec leurs épouses qui pratiquent le Falun Gong

Deux pratiquantes de Falun Gong et leurs maris qui ne pratiquent pas le Falun Gong ont été arrêtés le 23 août 2018 avec 43 autres pratiquants de Falun Gong et membres de famille dans la province du Liaoning lors d'un arrestation de masse.


Les arrestations ont été effectuées conformément à la directive du Bureau de sécurité publique de la province du Liaoning, qui a chargé une équipe spéciale de mener l'opération. La police avait suivi les pratiquants et surveillé leurs appels téléphoniques avant les arrestations.


Mme Tian Lili, 38 ans, et son mari, M. Lu Guofeng, sont détenus au centre de détention de Shenyang.


Mme Li Cuihong, 44 ans, est détenue au centre de détention de Nangou. Son mari, M. Tang Yuwei, a perdu connaissance dans le centre de détention le 4 septembre et a été libéré après avoir payé 4 000 yuans de caution à la police.


Mme Li Cuihong

Le mari de Mme Li Cuihong, M. Tang Yuwei, a été arrêté pour la première fois dans leur usine de machines familiale. La police a fouillé leur domicile et a emmené M. Tang au commissariat.
Secoué par ce qui s'était passé, M. Tang s'est effondré suite à une crise d’épilepsie et a été ramené chez lui pour prendre ses médicaments.


Ne sachant pas que la police avait ramené son mari à la maison, Mme Li est allée au commissariat pour demander sa libération, mais elle a été elle-même arrêtée.


Après que M. Tang ait repris connaissance et appris l'arrestation de Mme Li, il s'est rendu au commissariat pour la retrouver et a de nouveau été arrêté.


Le couple s'est marié en 2010. C'était le deuxième mariage de Mme Li. Son premier mari, qui était agriculteur, a été forcé à divorcer quand il a été incapable de payer l'amende de 16 500 yuans à la police lorsqu'elle a été arrêtée pour sa pratique du Falun Gong.


L'oncle de Mme Li a payé l'amende pour elle et elle a travaillé dans son restaurant pour le rembourser. Après qu’elle ait payé sa dette, son oncle est décédé.


Sans famille ni emploi à temps plein, Mme Li, qui n'avait que 30 ans, déménageait fréquemment et faisait des petits travaux pour gagner sa vie. Elle a travaillé dans une usine de machines, une usine de vêtements et comme serveuse dans des restaurants. Parfois, elle n'avait même pas où vivre et devait passer la nuit dans un abri extérieur.


Après avoir épousé M. Tang, elle espérait avoir enfin une vie normale, sauf que les choses ne se sont pas déroulées comme prévu.


En 2017, M. Tang a subi un accident vasculaire cérébral ischémique au travail et a perdu connaissance. Il a été hospitalisé pendant quatre jours dans un état critique, avec une pression intracrânienne élevée et une fuite de liquide cérébral.


Il a été opéré et souffre d'épilepsie depuis.


Mme Tian Lili

Mme Tian Lili a appris le Falun Gong de sa mère lorsqu'elle était enfant. Bien qu'elle ait cessé de pratiquer lorsque le régime communiste a lancé la persécution en 1999, sa mère a continué et a été arrêtée à plusieurs reprises et détenue dans des centres de lavage de cerveau et des camps de travaux forcés.


Des années de torture et de lavage de cerveau ont traumatisé sa mère. Après sa libération, elle était souvent confuse. Sa vision diminuait et elle perdait souvent l’équilibre en marchant.


Malgré son état, la police et les membres du comité résidentiel l'ont souvent harcelée chez elle. Quand elle a refusé d'ouvrir la porte, ils sont entrés par effraction et ont saccagé l'endroit. Le père de Mme Tian a été tellement angoissé qu'il a été hospitalisé plusieurs fois.


Tout en aidant sa mère à se rétablir, Mme Tian a elle-même repris la pratique.


Lorsque la police l'a découvert, ils l'ont arrêtée le 23 août 2018. Son mari, M. Lu Guofeng, qui ne pratique pas le Falun Gong, a également été arrêté.


La police n'a pas arrêté la mère de Mme Tian cette fois quand ils ont vu à quel point elle avait l’esprit confus et combien il lui était difficile de marcher.


Le père de Mme Tian a fait une crise cardiaque et le médecin a suggéré un pontage chirurgical. Mais des années de persécution, le fait que sa maison ait été saccagée à plusieurs reprises, et maintenant la dernière arrestation de Mme Tian ont laissé sa famille dans la misère et il ne peut pas se permettre l'opération.


De plus, la belle-mère de Mme Tian vient de sortir de l'hôpital et il n'y a plus personne pour s'occuper d'elle.


Voir également :
47 Falun Gong Practitioners and Their Family Members in Liaoning Province Arrested in Two Days

Version anglaise :
Family Plight: Two Men Arrested with Their Wives Who Practice Falun Gong

Version chinoise :
两位善良妇女被绑架-丈夫也被非法刑拘

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.