Parvis des droits de l’homme à Paris "Authenticité-Compassion-Tolérance " un principe que chacun devrait suivre

Une saison succédant à l’autre, une année après l’autre depuis bientôt vingt ans ans, les pratiquants de Falun Gong continuent à se retrouver chaque dimanche sur le parvis des Droits de l’homme et à informer touristes et promeneurs sur cette discipline traditionnelle. En apprenant ses effets positifs sur le corps et l’esprit et les atrocités de la persécution engagée à son encontre par le régime communiste chinois depuis 1999, beaucoup de gens signent la pétition pour exprimer leur soutien.


Les promeneurs sur le parvis des Droits de l’homme à Paris lisent attentivement l’information affichée à propos de la pratique du Falun Gong et de la persécution en Chine, le 9 septembre 2018


Le 9 septembre 2018 était une belle journée d’automne, les promeneurs ont été attirés par la gestuelle paisible des exercices du Falun Gong et se sont approchés pour prendre connaissance de l’information affichée. Certains ont engagé des discussions avec les pratiquants, ont condamné la persécution et plusieurs ont manifesté leur intérêt pour la pratique.


Fabien, un agent immobilier, a été bouleversé en apprenant les atrocités infligées aux pratiquants en Chine pour leurs convictions, étant allé jusqu'au massacre approuvé par l’état de pratiquants de Falun Gong pour leurs organes, au profit de la lucrative industrie des greffes. " Une telle chose ne devrait pas exister en 2018 " a-t-il dit. " Nous ne pouvons tolérer ce genre de choses. Comment imaginer qu’on puisse être au courant de cela et y rester indifférents. Je suis épouvanté par ce qui se passe et nous devons combattre ce genre de brutalité par tous les moyens possibles et le dénoncer dans les médias, dans les médias sociaux et par divers canaux . "


" Notre culture diffère de la culture chinoise " a ajouté Fabien, " mais j’adhère au principe d’Authenticité-Bonté-Tolérance, qui est important pour la santé mentale et physique. " Il a posé de nombreuses questions manifestant son intérêt pour la pratique du Falun Gong, " Tenez bon quoi qu’il arrive ! " a-t-il encouragé les pratiquants en s'en allant.


Thomas Fauchon, un homme d’affaires a trouvé que "Chacun devrait suivre de tels principes, et c’est très important. De nos jours peu de gens en sont capables. "


Rial Akil qui travaille dans l’industrie de la musique et les défilés de mode a déclaré " Signer la pétition pour mettre fin à la persécution est le moins que je puisse faire. Le régime chinois abuse de son pouvoir et commet des crimes contre l’humanité. C’est anormal et inhumain ! "


" Authenticité-Compassion-Tolérance est la norme élémentaire que chacun devrait suivre. Nous devons être vrais envers nous-mêmes et envers les autres. La compassion est la fondation de toute chose. Les gens considèrent cette question afin d’avoir la paix dans le monde. La tolérance est une vertu importante, je ne peux que l’approuver, " a-il poursuivi.


Danielle Hervé, architecte d’intérieur a dit quant à elle : " Nous devons encourager la liberté personnelle, les gens devraient être libres de faire ce qu’ils souhaitent, et non être soumis à de telles horreurs. Nous avons la chance de vivre dans un pays libre, et souhaitons la même chose au reste du monde.”


Version chinoise
“真、善、忍是每个人都应该追随的”

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.