Chérir les opportunités que nous avons en dehors de la Chine

Dimanche dernier, alors que j’allais assister à nos exercices de groupe habituels dans un parc de Dublin j'ai décidé de rester à la maison en raison de la forte pluie et des restrictions de circulation pour la visite du pape, ce week-end là.


Vingt minutes plus tard, j'ai reçu un texto d'une pratiquante récemment arrivée de Chine continentale en Irlande. Elle a dit qu'elle ne trouvait pas de pratiquants dans le parc. J'ai répondu que peut-être personne n'y était allé à cause de la pluie et des fermetures de routes. Elle a dit qu'elle continuerait à faire les exercices même si elle n'avait pas la musique.


Voyant qu'elle avait parcouru une longue distance pour venir faire les exercices, j'ai décidé d’aller au parc. Il s'est avéré que les restrictions de trafic n’ont pas beaucoup affecté mon itinéraire. Même si la pratiquante m'avait dit plus tôt que la route menant au parc avait été déviée, j'ai été autorisé à me rendre directement au parc.


Quand je l'ai retrouvée, j'ai vu qu'elle s’était bien habillée pour la pluie. Elle avait commencé à faire les exercices seule, sous un grand arbre. Il s'est avéré que la pluie avait cessé dès qu'elle avait commencé les exercices.


Ce fut une grande leçon pour moi. Dans les pays libres, nous prenons pour acquis de pouvoir aller dans nos parcs locaux faire les exercices, sans entrave, à tout moment. En Chine continentale, cela menacerait notre sécurité personnelle. Les pratiquants là-bas aspirent à pouvoir de nouveau se rassembler et faire les exercices dans leurs propres parcs et jardins.


Je suggère que ceux d'entre nous qui vivons dans des pays libres prenions garde aux petites excuses, comme quelques averses inoffensives ou déviations de route, qui nous font renoncer à notre précieux droit de nous rassembler pacifiquement, de pratiquer les exercices et de valider Dafa sans être harcelés, menacés ou intimidés. Nous devrions chérir cette opportunité.


Je sais pourquoi le Parti communiste chinois est si terrifié par les paisibles pratiquants de Dafa qui font les exercices en public. Nous sommes une présence et un spectacle majestueux !


Version anglaise disponible à:
Cherishing the Opportunities We Have Outside of China

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.