Vernissage de l’exposition internationale “L’Art de Zhen Shan Ren” à l’Académie des technologies (RTA) de Rezekne en Lettonie

L’exposition internationale “L’Art de Zhen Shan Ren” a ouvert le 3 septembre 2018 à l’Académie des technologies (RTA) de Rezekne. L’exposition rend compte de la beauté de la cultivation et de la tragédie des violations des droits de l’homme toujours d’actualité en Chine. Les artistes sont des pratiquants de Falun Gong. Leurs œuvres reflètent la joie de la cultivation, elles révèlent aussi la persécution brutale et la résistance non-violente des pratiquants.


Des représentants du Conseil municipal de Rezekne, du Conseil du comté de Rezekne, de la Bibliothèque centrale de Rezekne et d'autres autorités municipales ont participé à la cérémonie d'ouverture. Parmi les invités figuraient un membre du Parlement letton, ainsi que des défenseurs de l'exposition et des sponsors de Rezekne, des représentants de la télévision régionale de Latgale et des journaux locaux "Rezeknes Vestis" ("Rēzeknes Vēstis"), "Panorama Rezekne" ("Панорама Резекне"), et aussi des membres de l'Académie Rezekne des Technologies, professeurs et étudiants.


Le recteur adjoint Gunars Strods (Gunārs Strods) a présidé au vernissage de l’exposition et prononcé quelques mots d’introduction : "J'espère que non seulement nos élèves mais aussi toute la ville et la société dans son ensemble en bénéficieront. À travers le souffle du monde de l'art entrent ici des événements qui ne nous touchent pas quotidiennement, mais qui nous affectent définitivement." Il a souligné que l'exposition révèle l'attaque de l'idéologie communiste sur le brillant enseignement, et nous fait, ici en Lettonie, nous souvenir de notre propre histoire.


Le Recteur de l'Académie, Edmunds Teirumnieks, a souligné que cela avait été un défi d’accueillir l’exposition, une exposition internationale d'une telle ampleur y étant organisée pour la première fois. En même temps, ils étaient conscients de sa signification profonde et des valeurs qu’elle véhicule, raison pour laquelle ils ont sans aucun doute choisi de l'accepter. "Ce n'est pas un secret, même aujourd'hui que nous observons ce qui se passe en Chine, nous pouvons parler du positif diffusé d'un côté et du négatif que nous entendons concernant la répression qui a lieu au sein de ce régime. Nous pouvons analyser cette exposition nous-mêmes, l'évaluer, en particulier parce que nous avons une coopération avec des universités chinoises. D'autre part, cette exposition nous permet également d'avoir un aperçu sur leurs politiques", a-t-il dit.


 
Le Recteur de l'Académie, Edmunds Teirumnieks (Edmunds Teirumnieks) (à gauche) et l’organisateur de l’exposition Lauris Fisers


Lauris Fisers (Lauris Fišers), commissaire de l'exposition, a brièvement présenté l’esprit de l'exposition, les thèmes des œuvres et les artistes. Il a dit que ‘Sincérité Compassion et Tolérance’ est un principe universel, ce principe est la pierre angulaire de la moralité humaine, le fondement de la paix et de la liberté, il est au-delà du temps, de l'espace, de la religion et de la politique. Le principal artiste est le sculpteur chinois le Professeur Zhang Kunlun, qui a tenu ces propos : "Les dynasties et les nations sont principalement commémorées en fonction de leurs réalisations dans l'art. L'art de l'Asie ancienne honorait le Divin, c'est un trait caractéristique de l'artiste lui-même". Lauris a ajouté que les œuvres dépeignent l'harmonie, le chagrin, le courage et la justice, à travers lesquels les artistes ont essayé de mettre en évidence les meilleures qualités de l’homme, et aussi en l’exposant, quel genre de mal les êtres humains peuvent causer en raison de leurs mauvaises qualités.


Guntars Skudra (Guntars Skudra), chef du département de l'éducation du conseil du comté de Rezekne, a déclaré : "Nous nous félicitons et sommes heureux que cette exposition d’envergure mondiale puisse avoir lieu ici à Rezekne City" et "Merci pour cette bonté que vous apportez dans cette ville".


 
Guntars Skudra (Guntars Skudra), chef du départementde l'éducation du conseil du comté de Rezekne (à droite)


Karlis Poznakovs (Kārlis Pozņakovs Pozņakovs), le chef du Département des relations publiques du Conseil municipal de Rezekne, a déclaré que regarder les peintures, où l'harmonie, la paix et la bonté subissent une si grande souffrance et agression, lui communiquait une impression surréaliste. Il a également noté que les grandes lignes directrices de l'enseignement du Falun Gong "Sincérité Compassion Tolérance" devraient être les principaux principes directeurs dans notre société et dans nos vies.


 
Karlis Poznakovs (Kārlis Pozņakovs Pozņakovs), le chef du Département des relations publiques du Conseil municipal de Rezekne (à gauche ) et le Recteur adjoint Gunars Strods (à droite)


Un autre intervenant à l'exposition, le député letton Juris Vilums (Juris Viļums), a dit s'adressant à l'auditoire, que les membres du Parlement letton avaient déjà été informés par des représentants du Canada des atrocités commises par le Parti communiste chinois en Chine et des problèmes qui se retrouvent dans cette exposition. Il a dit " bien que cela semble être loin de nous, nous ne devrions pas y rester indifférents, parce que nous ne pouvons jamais savoir quand notre tour viendra. Soyez donc prudents, tolérants et bons, mais en même temps également politiquement responsables."


 
Le député letton Juris Vilums (Juris Viļums),


Le professeur Vladislavs Paurs artiste bien connu à Rezekne, a été très profondément touché par la pureté de l’art et des techniques de beaux-arts, ainsi que par la signification profonde des œuvres, mentionnant qu’en dépit du fait que la persécution persiste en Chine, l'exposition apporte une lueur d’espoir."Cette exposition est vraiment fascinante et ne laissera personne indifférent."a-t-il dit.


 
Le professeur Vladislavs Paurs de l’Académie de Technologies de Rezekne


Le professeur Irena Silinevica (Irēna Silineviča) a déclaré : "C'était une découverte pour moi. Quel est le sort de ce mouvement spirituel, et comment le régime essaie de le détruire - cela m'a très profondément touchée. Bien sûr, je suis heureuse de pouvoir être ici et de le voir, ce qui approfondira mes compréhensions. Par conséquent, je tiens à remercier les organisateurs de l'exposition de le faire savoir dans le monde entier, et d’en parler à travers l'art."


 
Le professeur Irena Silinevica de l’Académie de TEchnologies de Rezekne


Après la cérémonie d'ouverture, les invités ont visité l'exposition. Différentes toiles s'adressant à différentes personnes, ils sont restés longtemps à les examiner, et personne n'est resté indifférent.


Le recteur adjoint a dit que cette exposition ne laissera personne indifférent, que c'est une exposition émotionnellement très impressionnante. Son attrait particulier était d’après lui le tableau "Réparer le cosmos", qui lui semblait multidimensionnel et dans lequel il découvrait de plus en plus de détails chaque fois qu’il le regardait. Lors d’un entretien, il a dit qu'il avait entendu parler de persécution dans le passé et de la façon dont les adeptes du Falun Gong du monde entier tentent de mettre un terme à la persécution en Chine. En conclusion, il a exprimé l'espoir que cette persécution tragique prenne fin et a souhaité aux pratiquants persécutés en Chine endurance et force.


 
Gunars Strods recteur adjoint de l’Académie de Technologies de Rezekne


L'activiste social de Latgale (Latgale est l'une des quatre régions historiques et culturelles de la Lettonie) et membre du Parlement letton Juris Vilums a déclaré dans une interview qu'il avait entendu parler du mouvement Falun Gong auparavant, et qu’il avait par consequent déjà une idée de ce qui serait montré dans cette exposition. M. Vilums a dit que les peintures qui dépeignent les atrocités en Chine, et celles où le bien l’emporte sur le mal, ont fait sur lui une très grosse impression. Il a exprimé l'espoir que les gens vivant en Occident puissent trouver le temps de s'attaquer à ce problème, que plus de gens, de personnalités politiques et d'artistes en parlent, et que le monde entier puisse venir en aide à ceux qui souffrent de ce mal.


Lors d'une conversation avec un pratiquant, un journaliste de "Rezeknes Vestis" a dit qu'il avait filmé de nombreux événements et expositions, mais que cette exposition était la première à lui parler très profondément. Il voulait aussi en apprendre davantage sur la pratique. En fin de compte, il a dit que les organisateurs de l'exposition - les pratiquants de Falun Gong - étaient des porteurs de lumière pour d'autres personnes et leur a souhaité chance et succès.


L'exposition à la Rezekne Academy of Technologies se tiendra jusqu'au 6 octobre 2018.


Article original en Letton :
Rēzeknes Tehnoloģiju akadēmijā atklāj starptautisko izstādi „Īstenība, Labestība, Pacietība mākslā”

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.