Falun Dafa m'a sauvé de la dépression

Falun Dafa a sauvé ma vie. Si je n'avais pas pratiqué le Falun Gong, je ne serais peut-être plus en vie aujourd'hui. Des problèmes durant mon enfance étaient responsables de ma forte dépression lorsque j'ai eu 14 ans. Des voix dans ma tête essayaient de me faire croire que j'étais incompétent, mauvais et faible. J'étais vivant, mais suicidaire. Je ne voulais ni prendre de médicaments, ni aller en clinique, car je croyais que je pourrai perdre le contrôle de ma vie. J'avais trois enfants sous ma responsabilité, raison pour laquelle je n'ai pas sombré dans une dépression encore plus profonde.


Durant environ quatre semaines je me sentais vivant, puis il y avait des périodes qui duraient de quatre à six semaines durant lesquelles j'étais à peine capable de bouger, dans un état second et me traînais péniblement au jour le jour. De tels changements périodiques faisaient partie de ma vie. Durant une phase positive, j’avais l’impression de m’en être sorti, mais je retombais finalement dans la dépression. J'ai souffert de ces périodes de dépression durant 30 ans.


Durant ces 30 ans, j'ai fait différents types d'études de psychologie dans l'espoir que je pourrais guérir et sortir de mes périodes de dépression. Hélas, rien de ce que je faisais n’avait d’effet. J'ai même senti ma propre résistance au changement et la croyance que ma vie puisse jamais changer s’atténuer. Il y a eu un stade où je ne pouvais simplement plus le supporter. Mes pensées tournaient de plus en plus autour du suicide. Je voulais juste trouver la paix du corps et de l'esprit.


J’ai eu mes 44 ans et j'étais fatigué de vivre. Mon frère, qui vivait en Afrique du Sud, est venu en visite en 2007. Il avait commencé à pratiquer le Falun Dafa en 1998. Lors d’un repas, je lui ai dit que je n'allais pas bien du tout. En plus de la dépression, je souffrais aussi d’autres maladies, tels que de forts maux de tête et des douleurs abdominales. J'avais aussi des difficultés financières.


Il a suggéré que je lise Zhuan Falun, qui pouvait produire des miracles. En fait, je savais que mon frère pratiquait le Falun Gong depuis de nombreuses années, mais je ne croyais pas en la cultivation. Il ne me restait plus d'autres options susceptibles de m'aider et j'avais touché le fond. Je pensais que puisque j'étais à bout d’endurance, je pouvais tout aussi bien lire le livre.


Une fois que j'ai commencé, je n’ai pas pu reposer le livre et j’ai su que c'était ce que j'avais cherché toute ma vie. Les enseignements ont pénétré profondément dans mon cœur et je n’ai plus m'arrêter de lire les mots du Maître.


Après avoir fini de lire le livre, j'ai lu toutes les conférences du Maître. Étant chrétien, j'ai eu du mal à laisser tomber la doctrine chrétienne. Au début, j’avais l’impression d’avoir trahi Jésus et Dieu. Mais, plus je lisais les enseignements du Maître, plus je réalisais qu'il y avait quelque chose bien au-delà de la religion chrétienne et que j'étais destiné à prendre ce chemin.


Le Maître était à mes côtés et je le sentais. Je n'avais jamais ressenti quelque chose de tel en pratiquant le Christianisme.


Le Maître a nettoyé mon corps, et dans un rêve spectaculaire, il a combattu les entités qui avaient pris le contrôle de mon corps et de ma tête et il m’a libéré de toutes ces mauvaises substances. Je savais que ces mauvaises pensées n'étaient pas générées par moi mais par des entités qui se nourrissaient de mon énergie et qui me laisseraient une fois qu’elle serait épuisée. Cependant, une fois récupéré ma force, elles reviendraient et l’emporteraient à nouveau. En pensant à ce que le Maître disait, j'ai réalisé que je devais avoir une sorte de relation karmique avec ces entités, et le Maître m’a délivré de cette responsabilité karmique.


Durant certains de mes rêves, je vomissais des serpents, et la dépression me perturbait de moins en moins. Mon énergie vitale augmentait, et je sentais pour la première fois que j'étais vraiment en train de vivre ma propre vie, et que plus personne d'autre ne vivait dans mon corps. Mes problèmes physiques chroniques ont été graduellement soulagés, et finalement, ils ont disparu totalement. Ma situation financière s'est aussi améliorée avec le temps.


Aujourd'hui, lorsque je repense au passé et à ma vie difficile, je suis rempli d'une profonde gratitude car le Maître m'a sauvé. Je remercie le Maître du plus profond de mon cœur.


Version en anglais :

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.