Un colonel à la retraite et père d'une résidente américaine condamné à 7 ans et demi pour sa foi

Un colonel à la retraite a récemment été condamné par un tribunal chinois à 7 ans et demi de prison pour ne pas avoir abandonné sa foi dans le Falun Gong. Sa fille, une résidente de San Francisco, a fait appelau régime communiste chinois pour l'arrestation injustifiée de son père.


 
M. Gong Piqi


 
Mme Gong Xiaoyan évoque la détresse de sa famille lors d'un rassemblement à San Francisco le 26 octobre 2017

M. Gong Piqi, 63 ans, était colonel à la retraite et ancien chef d’état-major adjoint de la brigade d’artillerie de réserve de la province du Shandong. Il a été arrêté par la police avec son épouse lors d'une arrestation de groupe de plus de 20 pratiquants de Falun Gong entre le 16 et le 17 octobre 2017 à Qingdao, province du Shandong.


La police a fouillé son domicile et confisqué nombre de ses effets personnels liés au Falun Gong, ainsi que 150 000 yuans en espèces (environ 20 000 USD).


Bien que sa femme, Mme Sun Dongxia, ait été libérée le lendemain, M. Gong a été détenu au centre de détention de Pudong à Jimo, province du Shandong.


Le tribunal de district de Shibei à Qingdao a jugé M. Gong dans une salle d'audience improvisée à l'intérieur du centre de détention le 24 mai 2018.


Son avocat a souligné que le procureur n'avait pas de preuves solides pour inculper son client, qui avait été arrêté alors qu'il rendait visite à un ami qui avait été arrêté la veille.


L'avocat a également déclaré que le procureur n'avait pas répondu à sa demande de libération conditionnelle pour M. Gong, qui commençait à souffrir de graves épisodes physiques et d'hypertension artérielle depuis mars.


Lorsque l'avocat a demandé à récuser le procureur pour avoir négligé son devoir, le juge a ajourné le procès.


En dépit de la défense de son avocat et des efforts inlassables de sa fille pour le secourir et le faire venir aux États-Unis, le juge l’a condamné une peine de 7 ans et demi en août 2018.


Commencer la pratique malgré la persécution

M. Gong a lu pour la première fois Zhuan Falun
Lorsque le régime communiste chinois a lancé la persécution du Falun Gong en 1999, M. Gong, un membre de longue date du régime communiste, savait ce à quoi les pratiquants étaient confrontés. Mais c'est à ce moment-là qu'il a pris ce qu'il considérait comme la décision la plus importante de sa vie.


"Je savais ce que je risquais de perdre et ce qui était devant moi si j'entrais dans la pratique. Mais d'un autre côté, ce que je gagnerais est inestimable. Il y avait une voix en moi qui m'appelait. Je savais que je devais prendre la décision - il était temps de choisir ma voie."


Le 15 août 1999, environ trois semaines après le début de la persécution, M. Gong a décidé de pratiquer le Falun Gong. Il a cessé de fumer et de boire peu après. Sa santé s'est également améliorée.


Persister malgré les difficultés

Lorsque le régime communiste a découvert que M. Gong pratiquait le Falun Gong, il a été soumis à une persécution impitoyable.


M. Gong et son épouse ont été arrêtés une première fois le 13 mai 2005. Son épouse a été condamnée à cinq ans de prison et il a été emmené à la base militaire et soumis à un lavage de cerveau et à des pressions constantes pour le forcer à abjurer sa foi.


Quand il a raconté au personnel du lavage de cerveau comment le régime communiste persécute le Falun Gong, un jeune agent l'a battu, lui causant blessures et saignements dans ses organes internes.
Voyant que le lavage de cerveau et les tourments physiques n’avaient pas d’effet sur lui, le personnel militaire l'a menacé de le priver de sa pension, de son logement et même de le mettre en prison.


Mais rien de tout cela n'était surprenant pour M. Gong. Il s’était préparé à tout perdre en décidant de choisir cette voie il y a six ans.


D'autre part, il comprenait aussi que les malfaiteurs participaient à la persécution parce qu'ils avaient été trompés par la propagande du régime et ne comprenaient pas ce qu’était en réalité le Falun Gong.


Il a écrit une lettre à son superviseur et leur a expliqué les faits à propos du Falun Gong et comment il voulait être une bonne personne en suivant les principes de «Authenticité, Bonté, Patience».


Son superviseur a été touché par sa lettre et a décidé de se montrer indulgent. M. Gong est rentré chez lui après sept mois de détention.

Voir également :

Gong Piqi et sa femme Sun Dongxia ont été arrêtés et leur domicile saccagé dans la ville de Qingdao, province de Shandong

San Francisco: Rally Calls for the Release of Retired Colonel Arrested for Practicing Falun Gong

Version anglaise:
Retired Colonel and Father of U.S. Resident Sentenced to 7.5 Years for His Faith

Version chinoise:
山东退休上校军官公丕启被诬判七年半(图)

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.