Sensibiliser les esprits à propos du Falun Gong devant le Palais de la Paix à la Haye

Les pratiquants de Falun Gong des Pays-Bas se rendent chaque dimanche devant le Palais de la Paix, siège de la Cour internationale de justice des Nations unies, à La Haye, afin d’informer sur la pratique et d'attirer l’attention sur la persécution qui continue à sévir en Chine.


La place est visitée quotidiennement par de nombreux touristes dont des bus entiers de touristes chinois. Il arrive que les guides prennent des matériaux d‘information auprès des pratiquants qu’ils distribuent parmi leurs groupes.


Un jour, un homme a amené un de ses clients au stand du Falun Gong. Tous deux étaient chinois. Ils ont demandé à une occidentale qui était là si elle pratiquait le Falun Gong. Elle a répondu que oui, et ces Chinois, qui avaient été tournés contre le Falun Gong par la propagande entendue en Chine, étaient stupéfaits d'apprendre que de nombreux occidentaux pratiquent le Falun Gong.

 

Pratique des exercices de Falun au Palais de la Paix à La Haye.
 
Attirer l’attention sur la persécution devant le Palais de la paix de La Haye en Hollande.


La même occidentale a essayé d'engager la conversation à propos de la persécution du Falun Gong avec un autre touriste chinois, mais il ne voulait pas parler au début. Il a finalement dit : " Vous savez, j'ai honte de cela, en particulier le prélèvement d'organes sur les pratiquants de Falun Gong. En tant que Chinois, je me sens coupable. " Quand elle lui a expliqué que ce n'est pas le peuple chinois qui persécute le Falun Gong, mais le Parti communiste, son visage s’est éclairé. Il a pris avec joie une copie des Neuf commentaires sur le parti communiste.


En plus de participer aux activités au dehors, cette pratiquante informe également les personnes rencontrées au travail et ailleurs concernant la persécution.


Un jour au travail, elle a rencontré le chef d'un des conseils de district de sa région. Quand elle lui a donné un dépliant du Falun Gong, l'homme a dit: "Je suis allé en Chine et j'ai rencontré ces personnes. Ce sont de bonnes personnes et j'ai eu une bonne conversation avec eux en Chine. Ils se soucient de l'environnement et de notre futur. Ils se soucient de l'humanité. Mais le gouvernement chinois ne les aime pas. Par exemple, si une rivière en Chine est polluée et qu’ils essaient de faire quelque chose, le gouvernement dit qu’ils sont contre le gouvernement. Et je peux vous dire que les fleuves en Chine sont dans un triste état et contaminés… parfois l’eau paraît rouge."


"Comment avez-vous réussi à parler avec eux (les pratiquants de Falun Gong en Chine)? " lui a-t-elle alors demandé .


" En anglais. Ils parlaient très bien anglais. Je vous le dis, il se passe des choses terribles en Chine, mais ceux-ci - (a-t-il dit en agitant le dépliant) - ce sont de bonnes personnes ! "


Version anglaise :
Holland: Raising Awareness about Falun Gong

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.