Nouvelles tardives: Une femme meurt trois ans après s’être vue injecter des drogues inconnues

Une résidente du canton de Jidong a été arrêtée en août 2011 pour son refus de renoncer au Falun Gong, une discipline spirituelle persécutée par le régime communiste chinois. Elle a entamé une grève de la faim de protestation et s’est vue injecter des drogues inconnues.


Une grosse bosse est apparue à l’endroit de d'injection et a commencé à s'envenimer. Peu après, Mme Yang Fenglian est devenue incapable de marcher, et ce n’est qu’alors qu’elle a été libérée. Lorsque son fils est arrivé au centre de détention local, il a eu le cœur brisé de la voir gisant à même le sol et sans surveillance. Il a appelé un taxi pour la conduire à l'hôpital Jixi Coalmine, qui a refusé de l’accepter en raison de son état critique.


 
Mme Yang Fenglian


Le jeune homme a ensuite emmené sa mère à l’hôpital Jixi Weixiao, où on lui a diagnostiqué une hémorragie cérébrale. Ne voyant aucune amélioration après vingt jours, les médecins ont dit qu'elle souffrait de dépression et l'ont dirigée vers un hôpital psychiatrique.


Dès que Mme Yang a été amenée à l'hôpital psychiatrique, elle a été attachée à un lit. Son mari l'a sortie de l'hôpital deux jours plus tard, car elle n'avait aucun antécédent de problèmes mentaux. La famille de Mme Yang avait alors déjà dépensé plus de 20 000 yuans pour ses traitements. Ils n'ont pas essayé un nouvel hôpital après, car ils n'avaient plus d'argent.


Mme Yang avait du mal à garder la nourriture ou l'eau. Le point d'injection continuait de s’envenimer et un liquide en suintait. Elle a vécu les trois dernières années de sa vie dans une douleur extrême.
Elle est décédée le 24 décembre 2014 à l'âge de 59 ans.


La mort de Mme Yang a été la fin tragique de ses années de souffrance pour avoir fermement défendu sa foi dans le Falun Gong. Elle a été arrêtée une première fois en décembre 1999, alors qu’elle faisait appel pour le Falun Gong sur la place Tiananmen à Beijing. La police l'a frappée si brutalement qu'elle s'est évanouie. Plus tard, elle a condamnée au travail forcé et envoyée dans un camp de travail dans une province du sud. La police de sa ville natale a forcé sa famille à payer 5 300 yuans après l'avoir ramenée dans la province du Heilongjiang.


Dans les années qui ont suivi, Mme Yang a continué ses efforts de sensibilisation à la persécution du Falun Gong. Elle a été arrêtée à nouveau en août 2011 après avoir été signalée pour la distribution de documents d'information sur le Falun Gong. Elle a reçu des injections de drogues inconnues et est décédée trois ans plus tard.


Version anglaise :
Belated News: Woman Dies Three Years After Being Injected with Unknown Drugs

Version chinoise :
遭药物迫害-黑龙江杨凤莲2014年含冤离世(图)

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.