Les pratiquants de Falun Dafa de Bulgarie ont tenu leur 7ème Conférence de partage d’expériences annuelle à Varna
 

Les pratiquants de Falun Dafa de Bulgarie ont tenu leur 7ème Conférence de partage d’expériences annuelle à Varna

La belle ville bulgare de Varna, connue comme la “Capitale de la mer” de la Bulgarie, a accueilli le 15 juillet 2018, la Conférence annuelle de partage d’expériences du Falun Dafa, à laquelle ont participé des pratiquants de Bulgarie et de Russie. Quinze d’entre eux ont partagé leurs histoires d’élévation dans la cultivation, en suivant le principe d’Authenticité-Bonté-Tolérance dans leurs vies quotidiennes. Ils ont abordé les défis qu’ils ont traversés et surmontés avec succès.


 
 
 
 
Anciens et nouveaux pratiquants à la Conférence annuelle de partage d'expériences de Bulgarie, à Varna

Kostadin – un pratiquant purgeant une condamnation à vie à la Prison de Stara Zagora a soumis un article de partage pour la deuxième fois. Il a rendu compte de ses tribulations après avoir été transféré dans une cellule commune avec d’autres détenus. “J’ai eu pas mal de difficultés s’agissant de la tolérance et de la cultivation de la parole étant donné l’environnement dans lequel je me trouve. J’ai été provoqué quasiment chaque heure, mais j’essaie de toujours me considérer moi-même comme un pratiquant et me rappelle ce que dit le Maître dans “Cultiver la parole” de la Huitième leçon de Zhuan Falun :" Quand nous parlons de cultiver la parole, cela concerne des choses comme le prestige et les intérêts parmi les gens ordinaires dont vous n’arrivez pas à vous débarrasser, et qui n’ont rien à voir avec le travail d’un pratiquant dans la société; cela concerne aussi les bavardages futiles entre les disciples d’une même école de Loi, les paroles qui viennent du désir de se faire valoir, la diffusion de nouvelles entendues à gauche ou à droite et la discussion de faits divers de société qui intéressent et passionnent"


Il a également mentionné que 12 détenus se réunissent deux heures chaque semaine pour pratiquer le Falun Dafa en groupe.


Radoslav – Un ancien pratiquant de Sofia a partagé comment il a réussi à surmonter dans son esprit les obstacles le rendant réticent à coopérer avec les autres pratiquants, et que cela a immédiatement changé son environnement. “J’aidais à préparer une présentation des Neuf Commentaires sur le Parti communiste.” Dans le processus, j’ai pu rencontrer le Premier ministre de Bulgarie et lui ai présenté le livre. Il l’a pris et a promis de le lire … Il y a des années j’avais essayé sans succès d’atteindre nos dirigeants politiques. Cette fois-ci j’ai vu que le bon travail d’équipe créait un environnement à même d’y parvenir facilement.” a-t-il dit.


Clarifier les faits aux responsables du gouvernement constituait aussi le cœur du partage de Sergey – un ancien pratiquant de Russie. “En raison des mensonges répandus par les diplomates chinois, nos représentants russes ont commencé à prendre des décisions défavorables s’agissant du Falun Gong. Ils n’étaient pas d’accord avec nos activités et ont expulsé du pays par la force des pratiquants chinois, ils ont monté la police contre nous. Ce n’est qu’alors que nous avons pris conscience de la nécessité de clarifier les faits aux départements internationaux du Ministère des Affaires étrangères et d’autres bureaux clés du gouvernement. Mais en Russie, il est extrêmement difficile d’atteindre les hauts responsables.” – a partagé Sergey.


“Un jour où je marchais dans le centre de Moscou avec dans ma poche des documents de clarification, je suis passé par l’Hôtel de ville de Moscou et j’ai décidé d’entrer et de prendre contact avec le Département des Affaires Internationales. Cela semblait impossible mais je n’avais aucun sentiment de peur. Je savais que j’étais un disciple de Dafa qui venait donner aux responsables une chance de faire le juste choix.


J’ai appelé le principal responsable du Département des affaires internationales et j’ai commencé à émettre des pensées droites tout en attendant. Et un miracle s’est produit ! Ils m’ont laissé entrer . La rencontre s’est bien passée, il a écouté ce que j’avais à dire et a été ému par les faits concernant la persécution du Falun Gong en Chine. Il a également promis de les transmettre à ses collègues chargés des affaires de la Chine.”


Sergey a mentionné également qu’en 2007 les pratiquants russes ont essayé de clarifier la vérité aux autorités de l’immigration russes suite à la déportation forcée de plusieurs pratiquants chinois. Mais les rencontrer était quasiment impossible.


"À l’époque j’envisageais d’acheter une voiture et j’en ai trouvé une grâce à une annonce dans le journal. J’ai rencontré le propriétaire et je voulais lui clarifier les faits à propos du Falun Gong. À ma surprise il connaissait déjà la pratique parce qu’il était un agent de l’immigration chargé de recueillir des informations à propos du Falun Gong. C’était incroyable ! J’avais avec moi des documents de clarification et les lui ai donnés. J’étais si touché par la grande compassion de notre bienveillant Maître, qui m’offrait l’opportunité de faire l’impossible.


Kremena – qui pratique le Falun Dafa depuis 2001 a partagé qu’en raison de toutes les difficultés en clarifiant la vérité après le début de la persécution, elle n'a senti que sa cultivation avait réellement commencé qu'après avoir déménagé en Suède. Là, elle a pris conscience que toutes ses tribulations résultaient de sa piètre estime de soi, de sa peur du rejet et du fait de prendre les difficultés comme une punition des forces anciennes au lieu de les considérer comme des opportunités d’amélioration.


"J’ai réalisé que je devais vraiment être heureuse en rencontrant des difficultés au lieu d’en avoir peur. Et peut-être que mon ancien état d’esprit me faisait suivre les arrangements des forces anciennes, qui voulaient punir les gens pour leurs erreurs et testaient ma détermination parce-qu’elles ne voulaient pas que je réussisse dans ma cultivation. Tout cela arrivait pour m’amener à abandonner ma façon de penser humaine, sans quoi j’aurais été incapable d’avancer dans ma cultivation”, a dit Kremena.


De nouveaux pratiquants bulgares ayant diligemment participé à la clarification de la vérité et à d’autres activités ont également partagé leurs expériences à la conférence.


Dinko de la ville de Stara Zagora a suivi le principe de Zhen-Shan-Ren pendant un an. De par l’expérience de cultivation des anciens pratiquants, il a réalisé l’importance d’être déterminé dans sa pratique. Une nuit il a fait un rêve : “Jai vu ma petite amie mais dans le rêve elle était bleue avec des cheveux rouges. Elle m’a dit “Au début de ma cultivation mon intention était différente mais à présent, lorsque j’ai compris combien cette pratique est exhaustive et précieuse, j’ai réalisé que Falun Dafa est bon.” J’ai regardé à mes pieds et j’ai vu deux serpents qui rampaient, mais je ne ressentais aucune peur. J’avais déjà rêvé de ces serpents auparavant, et ils essayaient de me mordre ce qui m’a amené à reconnaître qu’auparavant j’avais pratiqué avec intention et recherché des pouvoirs supranormaux pour me mettre en valeur. Après que cet attachement m’a été montré, j’ai réussi à m’en débarrasser. Lorsque je me suis réveillé j’ai ressenti un soulagement et un calme immenses.” – a dit Dinko.


Moni a raconté comment Falun Dafa l’a aidée à surmonter la tragédie de perdre sa mère à l’âge de sept ans. Elle a été forcée à mûrir prématurément lorsque son père s’est remarié et a changé d’attitude. Moni avait appris à vivre avec une belle-mère hostile. Dépendante de son passé elle était perdue, remplie de colère et d'un sentiment d’injustice. “Je regardais les visages étrangers, espérant trouver un peu de la beauté du visage de ma mère. Je ne pouvais pas pardonner … Falun Dafa m’a aidée à trouver chaque aspect de ma mère dans les beaux visages des pratiquants. Grâce au soutien moral et à la bonne éducation de ses grand-parents, elle a pris le chemin d’Authenticité-Bonté-Tolérance.


Grâce au Falun Dafa, Zdravko a réussi à surmonter l’attitude négative envers sa mère. Ils avaient souvent des conflits et des situations déplaisantes. “Il y a eu une présentation du Falun Dafa dans la ville où ma mère et mon frère aîné vivaient. Après que nous nous soyons rencontrés comme nous nous en étions mis d’accord auparavant, ma mère et moi nous sommes à nouveau engagés dans une impasse.


J’ai essayé de suivre Zhen, Shan, Ren et de ne pas entrer en conflit." – a dit Zdravko. Il s’est souvenu des paroles du Maître de ne pas la traiter comme sa mère en lui clarifiant la vérité mais comme un être attendant d’être sauvé. Il s’est aussi souvenu qu’avoir des pensées pures et sincères en clarifiant les faits amène des résultats positifs. Depuis maintenant quelques mois, la mère de Zdravko étudie Zhuan Falun et pratique les exercices quotidiennement. Actuellement trois membres de sa famille pratiquent activement Falun Dafa..


Tzvetomir de la ville de Varna a partagé comment il a réussi à trouver l’équilibre entre sa vie mariée et sa pratique. “Nous avons eu de si nombreux conflits avec ma femme parce-que tout que je voulais faire était de pratiquer, comme si rien d’autre dans ma vie n’était important. Je voulais aller à l’étude du Fa et à la pratique 5 jours par semaine. Et puis je me suis rendu compte que j’allais aux extrêmes et que je devais trouver un équilibre. Je me suis éveillé au fait que je devais me conformer à la façon de vivre des gens ordinaires. J’ai décidé d’aller à la pratique collective seulement 3 jours par semaine et j’ai suggéré à ma femme de choisir ces trois jours. Elle a volontiers accepté après quoi nos relations maritales sont devenues beaucoup plus harmonieuses et il n’y a plus eu de conflit à ce sujet.”


Avant la Conférence de partage d’expériences à Paris l’an dernier, sa femme était en colère de sa decision d’y aller. Après avoir regardé en lui-même, Tzvetomir a pris conscience qu’il avait perdu l’équilibre, et il a décidé d’inviter sa femme à l’accompagner à Paris. Elle a accepté avec enthousiasme et non seulement ils ont eu du temps pour visiter Paris mais elle a également eu la chance d’en apprendre plus concernant Dafa. Elle envisage à présent de l’accompagner à la prochaine conférence de Falun Dafa européenne.


Gergana a partagé comment elle avait pratiqué seule pendant 3 ans, avant de se joindre au groupe d’exercices aux Jardins Borisov à Sofia. “L’interaction avec d’ autres pratiquants a redéfini mon processus de cultivation. Notre partage d’expériences de groupe a amélioré mon étude du Fa, m’a permis de reconnaître mes attachements et a renforcé ma confiance dans la pratique” – a dit Gergana.


Elle a à présent une meilleure compréhension à propos de la rectification de Fa, de ses responsabilités en tant que pratiquante, et de l’urgence de sauver les êtres. Elle a remercié tous les pratiquants pour leur aide et a souhaité le succès de leur cultivation.

 
Les pratiquants de Falun Dafa assistant à la conférence ont posé ensemble pour une photo


Version originale bulgare :
Още споделяния от седмата национална Дафа конференция във Варна

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.